Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Gervais Boga démissionne de Eds, veut se consacrer désormais à la défense des Droits de l'Homme et regrette la mise en écart d'Affi N'guessan
 

Côte d'Ivoire : Gervais Boga démissionne de Eds, veut se consacrer désormais à la défense des Droits de l'Homme et regrette la mise en écart d'Affi N'guessan

 
 
 
 4960 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 23 août 2021 - 09:45

Dr. Gervais Boga Sako, président de la Fidhop devant la presse à Cocody (Ph KOACI)


Rentré d'exil récemment après une dizaine d'années hors de son Pays, Dr. Gervais Boga Sako a rendu sa démission de la coalition Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds) de Georges-Armand Ouégnin.


Anciennement 5e vice-président de Eds, Dr. Gervais Boga Sako a affirmé qu'il ne fait plus partie de cette coalition.


C'était lors d'une conférence de presse à Cocody le samedi dernier, comme sur place constaté par KOACI.


Il a déclaré qu'en tant que membres de GRADDH-AFRIQUE (le Groupe de Réflexion et d’Actions pour la Démocratie et les Droits de l’Homme en Afrique), c'est lui et ses amis qui ont initié cette coalition dite Eds


Le président de la Fidhop a précisé que le contexte sociopolitique qui prévalait en Côte d’Ivoire en fin 2015 les a conduit à adopter cette posture.


 

"Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara venait de se faire plébisciter pour un deuxième mandat présidentiel, avec l’aval de la principale coalition de l’opposition qui existait à cette époque, la CNC (Coalition Nationale pour le Changement). Ce qui consacrait l’échec de ce regroupement. L’opposition était donc quasi-morte, désormais inexistante. La Démocratie était donc gravement en péril ; surtout que les principaux opposants, les partisans du Président Laurent Gbagbo n’avaient plus d’instrument de lutte, M. Affi N’guessan ayant pris part à cette élection présidentielle avec le FPI. De plus, l’opposition avait décidé de boycotter toutes les élections.", déclaré Dr. Gervais Boga Sako.


Le président la Fondation Ivoirienne pour l'Observation et la surveillance des Droits de l'Homme et de la vie Politique (Fidhop) a fait savoir à la presse que du moment où l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo définitivement acquitté par la cour pénale internationale (Cpi) est rentré en Côte d'Ivoire, il n'avait plus rien à faire au sein de Eds.


Dr. Gervais Boga Sako n'a pas occulté l'idée de l'ancien président Laurent Gbagbo de créer une nouvelle formation politique.


Il a fait savoir que dans l'idéel, c'eut été une réussite que Laurent Gbagbo arrive à convaincre le président du Fpi, Pascal Affi N'guessan pour régler le problème de division du parti bleu et rose.


 

"Cela ne veut pas dire que je cautionne tout ce que M. Affi N'guessan a fait, ça je voulais être clair dessus. J'estime que notre combat, on aurait pu le gagner depuis longtemps si M. Affi N'guessan avait joué le rôle de l'opposant qu'il était pendant que nous étions en exil. Le président Gbagbo a dit qu'il veut éviter les problèmes juridiques, mais je crains fort que nous ne tombions dans ces problèmes parce que même quand il crée son parti, est-ce que dans cette posture, il peut être président de ce Parti?", a fait savoir Gervais Boga Sako.


Enfin Dr. Gervais Boga Sako a précisé que sa démission de Eds l'amène à se consacrer désormais exclusivement à la réconciliation nationale et à la défense des droits de l'Homme.


Jean Chrésus, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Gervais Boga démissionne de Eds, veut se consacrer désormais à la défense des Droits de l'Homme et regrette la mise en écart d'Affi N'guessan
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Les masques commencent à tomber. Les vers qui étaient dans le fruit commencent à sortir leurs têtes. Le milieu politique ivoirien est vraiment très sale. Que Dieu aide ce beau pays.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
Décidemment, ça saute de partout. Notre ancien prisonnier aux concubines multiples, assoiffé de pouvoirs n’est même pas capable de réconcilier sa cabane FPI.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement