Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Eboulement d'un chantier, six personnes dont des responsables de la société de construction interpellées
 

Burkina Faso : Eboulement d'un chantier, six personnes dont des responsables de la société de construction interpellées

 
 
 
 2157 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 01 septembre 2021 - 22:53


Six personnes dont des responsables de la société de construction en charge d’un chantier à l’université de Koudougou dont l’éboulement survenu mardi a fait quatre morts dont trois étudiants, ont été interpellées, a annoncé le procureur du Faso près de le tribunal de grande instance de Koudougou


Selon le service de communication de l'université, la dalle du foyer du chantier de l’Unité de Formation et de Recherche Sciences et Technologies et de la cité universitaire à l’Université Norbert ZONGO s’est effondrée, aux environs de 10 h, alors que des ouvriers procédaient à un décoffrage. 


Les opérations de recherche et de secours ont permis d’extraire, aux environs de treize heures, un blessé répondant au nom de NONKANE Stéphane Abdoul Bassirou, étudiant stagiaire à l’Institut Universitaire de Technologie de Koudougou.


 Ce dernier, qui ne présentait pas de blessures ou fractures apparentes, a été d’abord transféré au Centre Hospitalier Régional de Koudougou, puis référé au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado OUEDRAOGO à Ouagadougou pour des soins plus appropriés.


Quatre autres corps sans vie seront ensuite extraits des décombres. Il s’agit d’une part, de COMPAORE Baba Ibrahim, KABORE Serge Alexandre et NANA Mounira, tous étudiants stagiaires à l’Institut Universitaire de Technologie de Koudougou et d’autre part, de IVON Agbo, manœuvre de nationalité béninoise, employé de l’entreprise chargée des travaux de construction.


 

Une enquête a été aussitôt ouverte pour élucider les faits et situer les responsabilités sur le plan pénal, notamment pour présomption d’homicides involontaires, mais aussi pour toutes autres infractions que révèleraient les investigations. 


« A ce jour, six personnes ont été interpellées et placées en garde-à-vue au Commissariat Central de Police de la Ville de Koudougou pour les besoins de la procédure. Parmi ces personnes figurent tant des responsables de l’entreprise SUZY-Construction-Bin-Sammar, chargée des travaux, que des responsables des travaux de construction ou de contrôle du chantier », a écrit le Procureur du Faso

Lafama Prosper Thiombiano. 


« D’autres interpellations et actes d’investigation suivront éventuellement en vue d’élucider ces faits. Il convient ici de rappeler qu’au sens des articles 131-2 et 131-3 du Code pénal, les personnes morales sont pénalement punissables sans exclusion de la responsabilité pénale des personnes physiques, auteures ou complices des mêmes faits infractionnels », a-t-il souligné. 


En ces circonstances douloureuses, le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Koudougou a souhaité un prompt rétablissement au blessé et présenté ses condoléances aux familles éplorées.


 

 Il a rassuré également l’ensemble des familles des victimes que les faits ci-dessus évoqués seront traités conformément à la loi et dans toute sa rigueur.


Par ailleurs, en ces circonstances douloureuses, l’Université Norbert ZONGO est fermée pour raison de deuil jusqu’au mercredi 08 septembre 2021 inclus.



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Eboulement d'un chantier, six personnes dont des responsables de la société de construction interpellées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement