Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 74ᵉ anniversaire de l'église du Christianisme Céleste, Kanon Luc annonce des distinctions honorifiques de Ouattara, Gbagbo Bédié pour leur action à la paix, la réconciliation
 

Côte d'Ivoire : 74ᵉ anniversaire de l'église du Christianisme Céleste, Kanon Luc annonce des distinctions honorifiques de Ouattara, Gbagbo Bédié pour leur action à la paix, la réconciliation

 
 
 
 2772 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 18 septembre 2021 - 18:55


Le mercredi 29 septembre 2021, l'église du Christianisme Céleste célèbre son 74ᵉ anniversaire de création par Oshoffa. Le Diocèse de Côte d’Ivoire dirigé par Kanon Luc, Vénérable supérieur évangéliste organise, les festivités du 74ᵉ anniversaire à la paroisse Saint-Gabriel d’Abobo Sogephia. Elles seront couplées avec une cérémonie de distinction honorifique d’éminentes personnalités, en partenariat avec la Fondation Internationale pour la Paix, la Presse et le développement Durable en Afrique.


Le Président Kanon Luc a donné l'information aujourd'hui au cours d'une rencontre où il a précisé que cette célébration sera marquée par un Panel autour du, thème : « Paix, Réconciliation et cohésion : contribution des religieux » qui sera traité par un guide religieux.


Il y aura également, la présentation de la charte de la réconciliation par la FIPPDA, puis, la célébra du grand culte d’action de grâce du 74ᵉ anniversaire de l’Eglise du Christianisme Céleste dans le monde entier.


Des acteurs de la société s’efforcent à rétablir l’équilibre perdu avec des approches de consolidation de la paix, par la médiation, la diplomatie, le dialogue et la participation. Et pour accompagner leurs efforts, d’autres acteurs s’organisent pour une reconnaissance de leurs efforts avec une réelle motivation pour la conquête de la paix. Il y a par exemple le Prix Nobel de la paix et le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.


Dans cette dynamique d’accompagnement des efforts de conquête de la paix, l’Eglise du Christianisme Céleste Diocèse de Côte d’Ivoire a initié «LE PRIX SBJ OSHOFFA POUR LA RECHERCHE DE LA PAIX ET LA COHESION SOCIALE ».


Le prix SJB OSHOFFA créé se propose d’honorer les personnes vivantes, en activité ayant contribué de manière significative à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix, dans le respect de la Charte universel des droits de l’homme, et ce, au regard de l’Evangile du Seigneur Jésus-Christ, selon la mission du prophète Oshoffa.


Institué en 2021, le prix SJB OSHOFFA sera attribué chaque année aux hommes et aux femmes qui, à travers leur attitude ou leurs actions sociales contribuent à l’apaisement au sein de la société. Par la création de ce Prix, les promoteurs qui sont membres de la Coordination des Diocèses Francophones-CODIFRA tiennent à saluer tous ceux qui perpétuent la mission du Pasteur Oshoffa. C’est-à-dire sauver l’humanité, en épargnant des vies, en s’éloignant de la guerre. Ce prix vient ainsi féliciter tous les acteurs de l’œuvre du prophète qui reste attaché à la paix et au dialogue au sein des sociétés.


 

Créé à Abidjan, le comité de distinction est piloté par le président du Comité Directeur National en collaboration avec la Fondation internationale pour la paix, la presse et le développement durable en Afrique. Un jury composé de religieux, de communicateurs, des membres de la société civile a disposé d’un temps et a retenu des acteurs actifs pour la paix et la cohésion.


Trois personnalités ont été distinguées pour recevoir ce prix de l'édition 2021. Il s'agit de l'actuel Président de la République, ALASSANE OUATTARA et des anciens Présidents de la République, HENRI KONAN BEDIE et LAURENT GBAGBO.


Le Vénérable supérieur évangéliste, Kanon Luc a annoncé que les récompenses du «PRIX SBJ OSHOFFA POUR LA RECHERCHE DE LA PAIX ET DE LA COHESION SOCIALE » se matérialisent par un diplôme et un trophée constitué du buste du Prophète OSHOFFA et seront offerts à chaque lauréat de l’année.


«Cette distinction est couverte par la bénédiction spirituelle du fondateur de l’Eglise Révélée en Afrique pour sauver l’humanité », a insisté, le Président.


Selon lui, les trois personnalités n'ont pas été choisies au hasard.


«ALASSANE OUATTARA : Après la crise postélectorale suivie de l’acquittement de Laurent Gbagbo, même si faciliter par la CPI, il a fallu le quitus du chef de l’Etat actuel Alassane Ouattara pour qu’il revienne. À son retour, il l’a reçu au Palais présidentiel du Plateau, siège du pouvoir exécutif. Cette image a montré deux personnalités disposées à la paix. Elles ont montré qu’elles sont prêtes à œuvrer pour la paix, mais cela a été rendu possible par la disposition d’esprit de l’actuel président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Cette situation ou attitude a fait retomber la température de la société. C’est l’image de deux personnalités qui veulent le retour de la paix et elle a positivement impacté la pensée des populations et notamment leurs sympathisants. Cette situation a beaucoup marqué L’ÉGLISE DU CHRISTIANISME CELESTE Diocèse de Côte d’Ivoire. Et là, nous pensons que toute cette disposition intérieure du chef de l’Etat Alassane Ouattara laisse la place au pardon envers tous ceux qui l’ont offensé. Qu’ils soient ses adversaires politiques et même ses plus proches qui sont en disgrâce auprès de lui. Nous le saluons car s’il a reçu son adversaire d’hier de la crise postélectorale, il le fera pour tous ceux qui se sont éloignés de lui. Nous reconnaissance cette valeur d’homme de paix.


HENRI KONAN BEDIE : avec lui nous avons vu et nous voyons la vie d’un homme qui n’a jamais voulu que la Côte d’Ivoire se détruise. HENRI KONAN BEDIE n’a jamais voulu que la Côte d’Ivoire s’embrase, c’est pourquoi, en 1999 quand il a été contraint de quitter le pouvoir par une junte militaire, il n’a pas appelé à un soulèvement populaire. Après cela, il est resté le digne fils de Félix Houphouët-Boigny, apôtre de la paix. Le président Henri Konan Bédié a toujours prôné la paix en Côte d’Ivoire et applique chaque jour ce que dit la parole de Dieu nous dit ; «Aimez-vous les uns les autres». Lors de la dernière présidentielle le monde a été crispé autour d’une crise qui a même entrainé le blocus de son domicile. Mais à la suite il y aura une rencontre de décrispation de l’atmosphère avec la rencontre ALASSANE OUATTARA-HENRI KONAN BEDIE. Les dispositions de paix d’un tel homme ne pouvaient être passées sous silence.


LAURENT GBAGBO. Il est rentré au pays après un long moment de détention à la CPI. Dans nos mœurs africaines, quand un frère va en prison, c’est comme un demi-mort. Nous voyons qu’à sa sortie de brousse à travers cette prison, il a été accueilli par ses frères. Mais après son acquittement, il n’a pas appelé à la révolte ou à la vengeance, malgré son emprisonnement. Il a dit, on tourne la page et allons de l’avant. Il a emporté tous ses frères et sympathisants dans ce vaste mouvement d’apaisement. Et un autre fait de sa disposition à la paix, voilà quelqu’un qui a créé un parti politique, et trouve en face un obstacle, parce que, ouvert à la paix, il le laisse à quelqu’un qui était son collaborateur. Nous voyons que c’est un grand signe d’apaisement et un homme de paix », a expliqué, le Vénérable supérieur évangéliste.


 

Il a mentionné que le comité du PRIX SJB OSHOFFA POUR LA RECHERCHE DE LA PAIX ET DE LA COHESION SOCIALE a décédé de leur décerner cette palme pour leurs efforts constants en faveur d’un climat social apaisé.


Il est vrai que nous continuons de rechercher la paix en Côte d’Ivoire, Kanon Luc estime néanmoins que le charisme de ces trois personnes qui ont de l’influence sur la population mérite d’être accompagné pour sauver la paix en Côte d’Ivoire.


«Ces trois personnalités politiques évitent la guerre à la Côte d’Ivoire, chaque jour. Ce sont ces efforts, que nous accompagnons car le président de la République fait beaucoup d’efforts pour garantir la cohésion sociale malgré un environnement économique difficile. Et cela ne peut être passé sous silence pour les acteurs de paix que nous sommes », a déclaré, le Président du Diocèse.


En clair ce prix vient donc encourager les efforts et à inviter Ouattara, Bédié et Gbagbo à persévérer et à continuer sur le chemin de la recherche de la paix et de la cohésion sociale.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 74ᵉ anniversaire de l'église du Christianisme Céleste, Kanon Luc annonce des distinctions honorifiques de Ouattara, Gbagbo Bédié pour leur action à la paix, la réconciliation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Un groupe satanique d'escrocs.... comme tant d'autres.
 
 il y a 4 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement