Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Un togolais et ses deux filles retrouvés morts au Québec, rapport de police
 

Togo : Un togolais et ses deux filles retrouvés morts au Québec, rapport de police

 
 
 
 3833 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 25 septembre 2021 - 11:36



Lieu du drame (ph 985fm.ca)


Un togolais et deux filles ont été retrouvés morts à l'intérieur de leur maison le 22 septembre dernier par la police à Gatineau, une ville canadienne située dans la province du Québec.


Selon le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), les victimes ont été identifiées comme étant Orli Kpatcha, trois ans, et Liel Kpatcha, cinq ans. La police a identifié le père comme étant Essodom Kpatcha, 51 ans.


 

Pour les faits, la police de la ville a annoncé que peu après 14 heures, le 22 septembre 2021, les policiers du SPVG se sont déplacés au 9, rue Dunkerque dans le secteur d'Aylmer à Gatineau pour effectuer une vérification de bien-être. Sur les lieux, les policiers ont découvert trois personnes inanimées, soit un homme et deux petites filles. Les décès ont été constatés sur les lieux. Le poste de commandement du SPVG a été déployé de même que le Service d'identité judiciaire.


La nouvelle a suscité un émoi chez les voisins de la maison à Gatineau où s’est produit le drame de même qu’au sein de la diaspora africaine.


Dans un communiqué publié le jeudi 23 septembre, la police a déclaré que « les enquêteurs du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) concluent hors de tout doute que les deux fillettes retrouvées sans vie hier dans le secteur d'Aylmer ont été victimes d'un homicide commis par leur père tôt le mercredi 22 septembre 2021 ».


Sur les premières enquêtes menées, le SPVG a publié qu’ « à la suite de l'enquête du SPVG, des expertises de son Service d'identité judiciaire ainsi que des autopsies pratiquées à Montréal par les experts du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, il a été déterminé qu'il s'agit d'un double meurtre suivi d'un suicide. Les victimes sont Orli Kpatcha, 3 ans, et Liel Kpatcha, 5 ans. Les corps des fillettes ne présentaient pas de marques de violence ».


 

En attendant d’éventuelles autres informations complémentaires de la police sur ce drame, le journal de Montréal croit savoir qu’un problème de divorce serait à la base des faits. D’après ce journal « l’homme et la mère des petites victimes, deux fonctionnaires fédéraux, étaient en instance de divorce et se partageaient la garde de leurs enfants. Le quinquagénaire avait récemment fait l’acquisition, seul, de la résidence où s’est joué le drame ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Togo : Un togolais et ses deux filles retrouvés morts au Québec, rapport de police
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
C’est suspect: Pas de coutume un tel geste.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Tu le chasse de la maison qu'il a acquit de la sueur de ses efforts pour y vivre toi et les enfants alors que lui est au crépuscule de sa vie (51 ans) .du coup il devient clochard.madame je dit hoo ,tu est suprise?tu t'attendait a quoi?tu l'a tout prit !l'amour pour ses enfants et sa maison.il préfère mourir que d'accepter ce changement brusque de sa vie.zn même temps il se dira si la justice sur terre à accepter de me séparer de mes enfants alors nous allons nous réunir a l'eau delà.il devient paranoïa madame!a moins que ce soit quelqu'un dont le niveau de spirualite religieuse est élevé pour comprendre que le sucide te ferme la porte des cieux.il faut que la justice revoir cette manière de pensé.on ne peut pas tout temps extimer que la femme une victime et tout mettre en sa faveur.la femme est le diable aux visage d'ange.et dieu nous a conçu pour que nous dominons la femme et non le contraire avec cette histoire d'égalité de sexe.aller contre les loies divines c'est se crée trip de PB.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement