Burkina Faso Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Retrait du permis d'exploitation minière de la Société des Mines de Belahourou
 

Burkina Faso : Retrait du permis d'exploitation minière de la Société des Mines de Belahourou

 
 
 
 2332 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 octobre 2021 - 08:17


Le Ministère de l’Energie, des Mines et des carrières du Burkina Faso a procédé au retrait du permis d'exploitation minière de la société Société des Mines de Belahourou, qui exploitait la grande mine d'or située à Inata, dans la province du Soum


Cette décision fait suite aux manquements et à la défaillance de Baladji Group envers ses créanciers, les ex-travailleurs de la SMB et l’Etat burkinabè, justifie un communiqué officiel.  


En rappel, BALAJI Group avait pris le contrôle de la Société des Mines de Belahouro (SMB) après un rachat des actions de la société Resolute (West Africa) effectué en février 2018, 


La SMB était alors autorisé à exploiter la mine d’or d’Inata dans la province du Soum.


Au moment de la prise de contrôle de la SMB SA, celle-ci avait une dette cumulée de 36 264 128 136 FCFA en date du 22 mars 2017. A cela, s’ajoutait sa condamnation à payer à ses ex-travailleurs la somme de 7 413 841 783 FCFA. 


 

Pour accompagner le nouvel acquéreur, le 08 novembre 2018, un procès-verbal de conciliation a été signé avec les principaux créanciers que sont ECOBANK SA, AEL Mining Services, Bolloré transport et logistics SA, Carmeuse Trading et Services SA, Translog-Burkina SA, R-Logistic SA et Total Burkina SA pour un moratoire allant de 6 mois à deux ans.


Au regard de ce moratoire, SMB devait honorer ses engagements au plus tard en 2020. Mais l’administration des mines a constaté la défaillance du nouvel acquéreur pour honorer ses engagements et reprendre les activités d’exploitation de la mine. 


Elle a mis en demeure ladite société de reprendre les activités d’exploitation de la mine dans un délai de soixante (60) jours, sans que la société s’exécute. 


Une dernière mise en demeure pour la reprise des travaux d’exploitation de la mine, signée le 04 août 2021 à l’endroit de BALAJI Group est aussi restée infructueuse.


 

Conformément à la réglementation, la Commission Nationale des Mines, réunie le 05 octobre 2021, a constaté la défaillance de BALAJI Group dans le respect de ses obligations vis-à-vis de l’Etat du Burkina Faso et de ses créanciers.


Elle a émis à l’unanimité, un avis favorable sur la proposition de retrait du permis d’exploitation. D’où l’introduction en Conseil des Ministres du 13 octobre 2021, du rapport portant retrait du permis d’exploitation de la mine d’or de la Société des Mines de Belahourou (SMB) SA, qui a marqué son accord pour ledit retrait.



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Retrait du permis d'exploitation minière de la Société des Mines de Belahourou
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement