Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Après sa brève arrestation, Ousmane Sonko :« Si Macky Sall n'avait pas les FDS, on ne ferait qu'une bouchée de lui »
 

Sénégal : Après sa brève arrestation, Ousmane Sonko :« Si Macky Sall n'avait pas les FDS, on ne ferait qu'une bouchée de lui »

 
 
 
 3707 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 novembre 2021 - 11:39

Mercredi à Dakar (ph)-



A l’approche des élections locales du 23 Janvier , la tension était vive mercredi à Dakar après la brève interpellation de trois opposants .


 Ousmane Sonko du parti Pastef (Les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité), arrivé troisième lors de la présidentielle de février 2019, et Malick Gakou, du Grand parti, ont été brièvement interpellés à Dakar après avoir appelé à une mobilisation dans les rues.  


Les opposants avait lancé l’appel alors que Barthélémy Dias, candidat à la mairie de Dakar était convoqué au parquet dans le cadre d’une affaire qui date de 2011 et concerne l’attaque de sa mairie.


 

Leur arrestation quoi qu’elle ait été de courte durée a provoqué la colère de leurs supporters .


Pour réclamer la libération des trois figures de l’ opposition , des militants avaient brûlé des pneus.


Dispersés par les gaz lacrymogènes de la gendarmerie, les manifestants se sont rapidement calmés après l’annonce de la libération des trois hommes.


L’opposant Barthélémy Dias a « remercié le peuple sénégalais qui s’est mobilisé pour la démocratie ». 


" Nous sommes des partisans de paix. Rien ne peut se faire sans la paix », a affirmé pour sa part Ousmane Sonko.


 

Pour qu’il y ait paix, poursuit l'opposant, il faut que les acteurs jouent la carte de la paix. Et Macky Sall n’a jamais joué cette carte. « L’homme connait que le rapport de force et la violence » regrette t-il.


"S’il –le président Macky Sall- n’avait pas les forces de défense et de sécurité, on ne ferait qu’une bouchée de lui » a-t-il lancé.


Notons que ces tensions politiques surviennent à quelques semaines des élections locales du 23 janvier prochain. 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Sénégal : Après sa brève arrestation, Ousmane Sonko :« Si Macky Sall n'avait pas les FDS, on ne ferait qu'une bouchée de lui »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter