Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire Air Côte d'Ivoire à Bamako, le Gouvernement marque sa surprise et entend contester la décision de la CEDEAO en faveur du « faux » diplomate
 

Côte d'Ivoire : Affaire Air Côte d'Ivoire à Bamako, le Gouvernement marque sa surprise et entend contester la décision de la CEDEAO en faveur du « faux » diplomate

 
 
 
 9315 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 novembre 2021 - 10:57

Oumar Diawara 



Le lundi 22 novembre 2021, un incident est survenu à l’aéroport de Bamako, avec la tentative de saisie d’un aéronef de la compagnie AIR Côte d’Ivoire par Monsieur Oumar Diawara, sur le fondement d’une décision de la Cour de Justice de la CEDEAO condamnant l’Etat de Côte d'Ivoire à lui payer la somme d’un milliard deux cent cinquante millions de francs CFA en réparation de la violation de ses prétendus droits, comme relevé par KOACI, dans un article précédent. 


« Le Gouvernement marque sa surprise devant le déroulement de tels événements. Il rassure que toutes les dispositions sont prises pour préserver les intérêts de l’Etat et éviter que pareilles voies de faits ne se reproduisent », relève Amadou Coulibaly, Ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, dans un communiqué consulté par nos soins.


 

Le porte-parole du Gouvernement tient, par ailleurs, à indiquer et comme révéler par notre rédaction, M. Oumar Diawara est poursuivi devant les juridictions nationales pour des faits de complicité d’abus de biens sociaux et de blanchiment de capitaux portant sur la somme de 15 milliards de francs CFA. 


« Cette procédure, dont le jugement est à venir, est consécutive à une plainte de l’Agent Judiciaire du Trésor (AJT) suite à une transaction réalisée en fraude des intérêts de l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers la BNI, société d’Etat, et BNI GESTION, société à participation publique majoritaire », rappelle-t-il et de préciser.


 « M. Oumar Diawara ne s’est jamais présenté devant les juridictions nationales, se prévalant d’une qualité, celle de diplomate, qu’il n’a pas. S’agissant de la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO prise en violation de ses droits, le Gouvernement entend user de toutes les voies de droit pour la contester. Le Gouvernement met tout en œuvre pour préserver les intérêts de la Côte d’Ivoire dans le respect des Institutions Communautaires et de ses engagements Internationaux », a conclu Amadou Coulibaly.


Si la Cedeao n'a pas jugé l'affaire en elle-même, s'arrêtant à l'aspect de traitement personnel d'Oumar Diawara, lundi nous en révélions les faits et son fonds, une tentative d'escroquerie de plus de 14 milliards de Fcfa d'argent public en complicité avec des cadres de la BNI, poursuivis et virés depuis lors.



Donatien Kautcha


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : Oumar Diawara sera jugé le 25 novembre pour abus de biens sociau...
Document guinéen ayant servi de couverture diplomatique en Côte d'Ivoire à Oumar DiawaraL’homme d’affaire Oumar Diawara sera jugé le 25 nove...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 6 mois
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire Air Côte d'Ivoire à Bamako, le Gouvernement marque sa surprise et entend contester la décision de la CEDEAO en faveur du « faux » diplomate
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mesmin Konin
La Cedeao dit que la justice Ivoirienne fait du faux pour spolier Mr Diawara, n est ce pas la juger l affaire de facon indirecte? Pourquoi l etat de Cote d Ivoire a t il voulu negocier avec ce soit disant faissaire en 2017? Parcequ il s etait fait spolier par une entite publique chargee de la gestion d actifs publique et qu on ne voulait pas que ca s ebruite, pour ne pas que bien des investisseurs se disent que les chiffres publies par nos dirigeants sont souvent faux? Madame Konare-Sakande est elle en prison? Vous nous dites vires et poursuivis mais etre poursuivi ne signifie pas forcement coupables. Vous voulez donc dire que de 2017 a 2021 la justice Ivoirienne n a pas pu conclure cette affaire? Il semble qu attaquer le caractere du monsieur de la victime pour en Faire un coupable semble etre ce qui aura ete decide. En passant pour example Inza Camara est diplomate il possede ce titre jusqu en fin de mission a lui assigne. De 2017 a je ne sais quelle date Mr Diawara aura eu les memes prerogatives a lui donnees par l etat de Guinee si je ne m abuses, Aly Toure du Cafe cacao avait en son Temps une casserole sale de 100 milles livres sterling en Grande Bretagne, s etait il presente devant la justice Britanique? Il a fait vouloir l article 29 du traite de Geneve. Il serait bon que vous prenniez attache aupres du gouvernement Guineen pour savoir si oui ou non le Monsieur avait cette prerogative la, la cour de justice de la Cedeao l a fait... Mdr
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Si ce Monsieur est un diplomate, il y a de quoi à avoir peur du pays qui l'aurait nommé à ce titre. Bref. Ce Monsieur est un véritable faussaire, tantôt né au Congo, tantôt né au Mali. Par ailleurs sa carte de diplomate est sortie de la botte secrète en 2018, après que les agent du trésor l'aient esté en justice. C'est un malho. qui l’apprendra à ses dépens.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter