Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Chemin de croix pour l'activiste Fovi Katakou
 

Togo : Chemin de croix pour l'activiste Fovi Katakou

 
 
 
 3793 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 décembre 2021 - 14:10


Fovi Katakou (ph)


L’activiste togolais Fovi Katakou, qui est placé sous mandat de dépôt, a été déféré hier mardi 14 décembre à la prison civile de Lomé.


L’activiste Katakou, qui est en situation de handicap moteur est un internaute actif qui s’exprime sur la vie socio-politique de son pays, est accusé d’apologie de crimes et délits et d’incitation à la révolte contre l’autorité de l’Etat.


L’activiste a été arrêté à domicile à Adidogomé, Lomé, le 11 décembre dernier par des éléments de la gendarmerie nationale et conduit dans les locaux du Service centrale de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC).


 

Appels à libération de Katakou


La privation de liberté de mouvement de Katakou a suscité une vague de réactions au sein de l’opinion nationale qu’internationale.


Au niveau de la classe politique, des partis comme l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), de l’opposant Jean-Pierre Fabre ont exigé la libération immédiate de Fovi Katakou de même que celles de tous les détenus politiques. Dans le même ordre d’idée, le mouvement Tournons La Page section du Togo (TLP-Togo) a dans une note fait état de restriction de la liberté d’expression au Togo.


Des organisations de la société civile et autres associations corporatistes telles que , le Comité pour la libération de tous les prisonniers politiques du Togo, le Front citoyen Togo Debout (FCTD), la Coalition Tournons La Page (TLP) Togo, le Patronat de la presse togolaise (PPT), le Consortium des journalistes d’investigation du Togo (COJITO), tout en réclamant la libération de Fovi Katakou ont dénoncé et condamné « le traitement honteux » qui lui a été infligé ors de son arrestation..


L’ONG Amnesty International a dénoncé une situation qu’elle qualifie d’arrestations « arbitraires » et accusent les autorités de vouloir « faire taire les voix critiques ».


 

Concernant des mésaventures dans la vie de Katakou, le TLP-Togo a rappelé que ce n'est pas la première fois que l’acteur de la société civile togolaise est interpellé. Une première fois, il a été arrêté du 30 juin 2019 au 1er juillet 2019 avec 5 autres personnes pour défaut d'accréditation alors qu'ils ventilaient sur des réseaux sociaux des informations relatives à des tentatives de fraude massive lors des élections. Pour cette fois ci, l’activiste a été arrêté peu après une publication sur son compte Facebook


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Chemin de croix pour l'activiste Fovi Katakou
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter