Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Ouverture de la 5ème phase du dialogue politique, PDCI-RDA, l'UDPCI, FPI, PPA-CI et UDPCI, tous d'accords pour la reprise mais souhaitent le retour de la stabilité et de la paix
 

Côte d'Ivoire : Ouverture de la 5ème phase du dialogue politique, PDCI-RDA, l'UDPCI, FPI, PPA-CI et UDPCI, tous d'accords pour la reprise mais souhaitent le retour de la stabilité et de la paix

 
 
 
 6665 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 décembre 2021 - 14:37

Les acteurs politiques ce jeudi à Abidjan (ph KOACI)



L’ouverture de la cinquième phase du dialogue politique nationale a été présidée ce matin par Patrick Achi Premier ministre, chef du gouvernement aujourd'hui comme constaté sur place à la Primature par KOACI.


Ce sont au total 21 formations dont les responsables étaient présents autour de la même table que le Premier ministre. Au terme du discours de cadrage de Jérôme Patrick Achi, puisque les travaux reprendront le 21 décembre prochain avec le ministre de l'intérieur, 15 responsables de partis individuels ou groupements ont pris la parole.


Ci-joint les différentes interventions des responsables des partis politiques de l'opposition influents sur l'échiquier politique national. De Georges Armand Ouegnin du PPA-CI à Albert Mabri Toikeusse de l'UDPCI, d’Adama Bictogo du RHDP, Niamkey Koffi du PDCI-RDA, en passant par Pascal Affi N'Guessan du FPI, tous ont réaffirmé leur adhésion à cette édition du dialogue politique et leur vœu est qu'elle apporte la paix et la stabilité dans le pays.

 

Affi N'Guessan Pascal, Président du FPI «C'est dans un contexte d'espérance que nous accueillons ce dialogue. Et nous espérons qu'il débouchera de façon définitive sur la paix et la stabilité en Côte d'Ivoire ».

« Je voudrais comme mes prédécesseurs saluer l'ouverture de cette cinquième phase du Dialogue politique et indiquer qu'elle nous donne, une occasion formidable d’instaurer de façon définitive et durable la paix et le progrès dans notre pays.


C'est un dialogue qui s'inscrit comme le Premier ministre l'a dit dans un contexte marqué par un climat de décrispation comme en témoigne les différents actes qui ont été posés par le Chef de l’état et le Gouvernement depuis 2018. Je veux parler de la loi d''amnistie, des actes de décrispation posés après les événements de 2020. Notre espoir est que, ce processus se consolide parce que, le contexte international marqué aujourd'hui par les menaces d'ordre sécuritaire nous oblige à faire bloc entre ivoiriens pour faire face à la menace.


Nos compatriotes nous regardent, la situation que nous connaissons en Côte d'Ivoire est le reflet de la capacité ou de l'incapacité de la classe politique. Ils attendent de nous que nous leur produisons la paix et la stabilité. Ils attendent de nous des actes de développement. C'est pourquoi, nous devons faire la preuve que nous sommes à la hauteur de ce défi et que nous méritons la confiance que nos compatriotes nous accordent à travers les scrutins. C'est dans un contexte d'espérance que nous accueillons ce dialogue. Et nous espérons qu'il débouchera de façon définitive sur la paix et la stabilité en Côte d'Ivoire ».

 

Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP. « Le RHDP se rendra disponible, fera des propositions, sera le moteur de ce nouveau cadre d'échanges qui pour nous est un cadre qui devra définir le sillon d'une Côte d'Ivoire forte… ».


«Le RHDP se félicite de la reprise du Dialogue politique qui à la vérité ne s'est jamais interrompue, d'autant plus que le Président de la République, son Execellence Alassane Ouattara a toujours maintenu cette dynamique en rencontrant d'abord, le Président Henri Konan Bédié en recevant au Palais, le Président Gbagbo, le 27 juillet, le Président Affi N'Guessan en octobre. Je pense que ce sont des éléments qui sont venus renforcer sa volonté affichée de rassembler les Ivoiriens autour de l'essentiel. Et que pour chacun de nous, le sens de la responsabilité commande au regard des attentes de nos populations, que ce cadre d’échanges puisse nous aider à nous rassembler autour des valeurs qui nous unissent et que cette communauté des valeurs nous permette de faire une vraie progression. Le RHDP SE veut et se défini comme la force motrice de cette volonté affichée et du Président qui par délégation engagée par le Premier ministre, pour qu'ensemble nous pensons Côte d'Ivoire, développement, nous bâtissons la Paix et la stabilité, parce que ce qui nous unis et qui nous rassemble ce jour, c'est la Côte d'Ivoire. 


 

Monsieur le Premier ministre, le RHDP se rendra disponible, fera des propositions, sera le moteur de ce nouveau cadre d'échanges qui pour nous est un cadre qui devra définir le sillon d'une Côte d'Ivoire forte et rassemblée autour des valeurs telles que définies par la Côte d'Ivoire solidaire du Président Alassane Ouattara ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 

 

Professeur Niamkey Koffi au nom du PDCI-RDA «Nous nous tenons à votre disposition, nous sommes prêts à poursuivre ce dialogue dans une volonté commune d'efficacité et de recherche des conditions de la paix dans notre pays ».


«Je voudrais au nom du Président Henri Konan Bédié remercié le Gouvernement et le Président de la République d'avoir pris l'initiative de la reprise du Dialogue politique.


L’édition d'aujourd'hui est qualifiée de cinquièmement phase, l'espoir qu'il suscite en nous, commande que nous nous félicitions de cette volonté affichée par le Premier ministre et le Président de placer ce dialogue sous le signe de l'homme, sous le signe d'une politique d'unité, de liberté, de démocratie et de justice. La séance d'ouverture d’aujourd’hui apparaît pour nous comme une séance d'informations et nous nous en félicitons. Les informations que nous venons de recevoir vont nous permettre de contribuer à l'élaboration des termes de référence tel que vous l'avez signalé. Nous nous tenons à votre disposition, nous sommes prêts à poursuivre ce dialogue dans une volonté commune d'efficacité et de recherche des conditions de la paix dans notre pays ».

 

Georges Armand Ouegnin du PPA-CI «La Côte d'Ivoire est notre patrimoine commun, nous avons l'impérieux devoir de le léguer dans la paix dans la solidarité, aux générations futures »

 

«Je voudrais au nom du Président Laurent Gbagbo, Président de notre parti, le Parti des peuples africains Côte d'Ivoire (PPA. CI) vous remercier pour l'invitation que vous nous avez adressée pour ce jour.

Avec le Président Laurent Gbagbo, le PPA-CI se félicite de la reprise du dialogue politique qui devrait consacrer une paix durable dans notre pays. Paix durable qui serait véritablement un gage pour un avenir lumineux et radieux dans notre pays, mais aussi surtout, pour les générations présentent et futures pour notre pays.

Nous marquons notre disponibilité. Vous nous avez convoqué éventuellement pour les termes de référence. Nous souhaitons très sincèrement que tous les sujets soient abordés sans tabou et qu'on puisse trouver des solutions à tous les problèmes. La Côte d'Ivoire est notre patrimoine commun, nous avons l'impérieux devoir de le léguer dans la paix dans la solidarité, aux générations futures.


Le Président Gbagbo et son parti, le PPA-CI se tiennent à votre disposition et vont contribuer à cela ».

 

Docteur Mabri Toikeusse UDPCI « Je voudrais dire au bout de ce dialogue, nous devons réunir les conditions de la confiance entre nous, confiance en nos institutions et faire en sorte que nous puissions retrouver, un pays de paix de liberté et de démocratie. »


«Je voudrais à la suite de tous les autres qui ont dit en bonne partie ce que je pense, dire que la Côte d'Ivoire a fait l'option de la démocratie et de la défense des libertés.


Cela signifie que le chef de l'Etat qui est garant de la Paix, doit en tenant compte des attentes et des préoccupations des populations agit pour que les conditions de la paix soient réunies.


 

Nous voyons à travers le lancement de session du dialogue politique une volonté politique affichée du chef de l'Etat d'agir dans ce sens, c'est pourquoi, je voudrais m'en féliciter et vous remercier de nous y avoir convié. Ce dialogue est inclusif, évidemment par la liste de ses acteurs.


Nous pensons qu'il y a un peu plus d'acteurs que d'habitude et d'acteurs de droit. Ensuite, nous souhaitons qu'après la session du mardi, que ce dialogue sera inclusif par les sujets qu'il va aborder.


Je voudrais dire au bout de ce dialogue, nous devons réunir les conditions de la confiance entre nous, confiance en nos institutions et faire en sorte que nous puissions retrouver, un pays de paix de liberté et de démocratie. Je voudrais exprimer toute la disponibilité de l'UDPCI à prendre toute sa partie ».




Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ouverture de la 5ème phase du dialogue politique, PDCI-RDA, l'UDPCI, FPI, PPA-CI et UDPCI, tous d'accords pour la reprise mais souhaitent le retour de la stabilité et de la paix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Force est de constater que nous avons la stabilité et la paix, donc tout va bien. Ado n'a meme pas d'opposants c'est pour dire.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Dis qu'il a plutôt une opposition civilisée et non celle, jadis, guerrière comme le rdr, menaçant de prendre les armes et empêchant l'autre de gouverner. Cette paix et la stabilité relatives se justifient en plus, car les agresseurs d'hier sont aujourd'hui au pouvoir. Remettez le rdr dans l'opposition, et ce sera encore là chienlit dans ce pays. la violence est dans les gènes du rdr. C'est ça qui est la vérité.
 
 il y a 5 mois
LICOUL2000
Le restaurant en vue des fêtes de fin d'années était ouvert à la primature. En plus avec des cours sur l'évasion fiscale surement et un voyage aux Bahamas lol
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
La sincérité, la sincérité, rien que la sincérité entre le pouvoir et l'opposition. 2025 approche et les ivoiriens ont besoin d'être rassurés et de paix durable, pas uniquement sur le court et moyen termes, mais sur le long terme.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Chercher les yeux des colons et pour récompense un déjeuner à l'Élysée avec le jeune. Oh honte
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter