Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Face au silence du  Ministère sur leurs 17 mois de salaires impayés, les ex-enseignants volontaires se tournent vers le chef de l'Etat et son PM
 

Côte d'Ivoire : Face au silence du Ministère sur leurs 17 mois de salaires impayés, les ex-enseignants volontaires se tournent vers le chef de l'Etat et son PM

 
 
 
 5826 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 30 décembre 2021 - 09:20

Photo d’illustration 


Les semaines et les mois se suivent et semblent se ressembler. Les autorités ivoiriennes ont-elles oubliées le contentieux les opposant aux ex-enseignants volontaires ? Où en sommes-nous après toutes les interpellations et autres démarches entreprises jusque-là ? 


En effet, La Coordination nationale des enseignants libres de Côte d’Ivoire (CNELCI), regroupant les ex-enseignants volontaires de la zone Centre Nord-Ouest (CNO 2002-2010) a depuis plusieurs mois décidé d’œuvrer à la réparation d’un tort qu’ils ont subis après leur intégration à la fonction publique. Car l’opinion publique nationale n’arrive toujours pas à comprendre comment ces jeunes gens qui ont sauvé l’école ivoirienne d’une catastrophe certaine depuis 2002 ont pu être spoliés de 17 mois de salaires


Malheureusement ce problème qui a été porté à la connaissance de nos autorités compétentes n’a toujours pas trouvé un règlement définitif. 


 

Désormais ces infortunés ex-enseignants volontaires lorgnent du côté de la primature et surtout du chef de l’Etat d’où viendrait sûrement le secours. Certains que nous avons interrogés, quoique ne comprenant pas cette situation qui perdure, se disent confiant quant à l’espoir qu’ils placent au Président de la République de Côte d’Ivoire, son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, « ce grand homme » comme ils l’aimaient le rappeler lors de notre passage dans leur QG. Nous aimerions bien partager leur espoir, quoi de plus normal pour cette nouvelle année qui s’annonce.


Rappelons que, les ex-enseignants volontaires qui ont sauvé l’école de 2002 à 2010 sont au nombre de 6000 qui réclament près de 17 mois de salaire qui leur ont été retiré du rappel sans que ces derniers se l’expliquent vraiment. Et avec toutes les preuves produites, ils espèrent définitivement tourner cette page noire de leur début de carrière.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Face au silence du Ministère sur leurs 17 mois de salaires impayés, les ex-enseignants volontaires se tournent vers le chef de l'Etat et son PM
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Ayons le COURAGE de dire et d'affirmer qu'ápres la mort de H Boigny; , Koudou Gbagbo Laurent reste le SEUL Chef d'Etat qui savait résoudre les problemes des fonctionnaires d'Etat.... Il a fallu Gbagbo pour reclasser les milliers d'enseignants déclassés par l'ex 1er ministre Ivoirien Allassane DRAMANE Ouattara....... Gbagbo aussi payait TOUS les fonctionnaires alors qu'il ne controlait que la moitié du pays....... Si le Pharaon actuel d'Abidjan avait les memes soucis que Gbagbo, 50% des fonctionnaires ne pourraient pas avoir leur salaire.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
3 mois sans salaire, faut démissionner.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter