Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Parlement, la majorité tacle la minorité et accuse Bagbin d'inviter les militaires dans l'hémicycle
 

Ghana : Parlement, la majorité tacle la minorité et accuse Bagbin d'inviter les militaires dans l'hémicycle

 
 
 
 1430 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 janvier 2022 - 12:21

Akufo-Addo et Alban Bagbin (ph)


Le comité de la majorité parlementaire NPP au pouvoir au Ghana a fustigé la sortie de la minorité NDC, opposition, après la décision des Forces Armées Ghanéennes (GAF) de retirer les militaires qui assurent la sécurité du président du parlement Alban Bagbin. La majorité a accusé Bagbin d’avoir invité des militaires au parlement alors que l’opposition s’était élevée contre un fait précèdent.


Dans sa réaction, la majorité NPP trouve paradoxal que la minorité NDC soulève des inquiétudes quant au retrait par l'Armée des agents de sécurité affectés pour assurer la sécurité au président du parlement.


En réponse au communiqué de presse publié hier lundi par la minorité NDC , la majorité NPP a rappelé que les événements du jeudi 7 janvier 2021 ont été marqués par l’irruption des militaires dans l’hémicycle et que devant ce fait, les députés de la minorité l’opposition ont demandé le retrait immédiat des visiteurs.


En justifiant son accusation, la majorité a révélé qu’au moment où l’opposition avait exigé le retrait des militaires du parlement, moins de deux semaines après l'incident du 7 janvier 2021, le président Bagbin a chargé le greffier d'écrire pour lui procurer les services de l'Armée. Elle a de ce fait prétexté que Bagbin est le seul président à avoir invité des militaires en service pour service de Marchal », une sorte d’agent de sécurité et d’ordre au parlement.


 

Avant que cette accusation ne soit formulée, la minorité parlementaire a estimé que le retrait des gardes militaires au président Bagbin est une action politiquement motivée visant à le mettre en difficulté. Partant du retrait des gardes militaires, le NDC dit tenir le gouvernement du Président Akufo Addo pour responsable si la sécurité du président du parlement est compromise.


Zn plus de l’affaire de retrait des gardes de la sécurité militaire à Bagbin, la majorité parlementaire NPP a soulevé un problème de manque de reconnaissance du président du parlement envers le Président de la République. Après avoir expliqué que le président du parlement est le troisième personnage du pays, le majorité NPP a blâmé le président du parlement de ne pas informer la présidence ghanéenne à l'avance lorsqu'il s’absente du pays.


Démenti du président Bagbin


 

Le président du parlement a réfuté les affirmations de la majorité selon lesquelles il n'informe pas le Président Nana Akufo-Addo lorsqu'il voyage à l'extérieur du pays. Pour étayer sa déclaration, Bagbin a publié hier lundi une lettre datée du 06 Javier/2022 informant le Président Akufo-Addo de son voyage à Dubaï pour un examen médical.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Parlement, la majorité tacle la minorité et accuse Bagbin d'inviter les militaires dans l'hémicycle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter