Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Éducation nationale, le droit d'examen du CEPE fixé à 500 FCFA, celui du BEPC à 2000 FCFA et le BAC à 5000 FCFA
 

Côte d'Ivoire : Éducation nationale, le droit d'examen du CEPE fixé à 500 FCFA, celui du BEPC à 2000 FCFA et le BAC à 5000 FCFA

 
 
 
 13465 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 18 février 2022 - 17:06



La Direction de l'animation, de la promotion et de suivi des COGES (DAPS COGES) redescend dans les directions régionales pour une "tournée éclatée de mobilisation et de sensibilisation pour l'adhésion de la communauté éducative aux réformes des COGES".


Cette tournée se déroulera du 20 au 28 février 2022. En prélude à cette mission, le Directeur de l'Animation, de la Promotion et du Suivi des COGES, Kouadio Kouamé David et le Chef de cabinet du ministère de l'Éducation nationale Karim Ouattara, ont présenté ce vendredi à la presse, les changements opérés dans le fonctionnement des COGES, qui vont être à l'ordre du jour de cette tournée.


Ainsi, entre autres, selon Kouadio Kouamé David, les nouveaux textes qui seront expliqués et promus, font injonctions au COGES d'ouvrir un compte bancaire à la banque du trésor.


L'article 33 nouveau souligne la participation des collectivités territoriales au suivi de l'exécution du budget des COGES.


 

L'article 36 nouveau déclare l'inéligibilité de certains acteurs. Quant à l'article 39 nouveau, il avertit que tout manquement au bon fonctionnement des COGES est passif de sanctions disciplinaires prévues par arrêté.

L'assemblée générale des COGES, désormais ne statue plus sur les montants des cotisations exceptionnelles. Elle aura à present pour mission de délibérer sur l'utilisation des fonds, a expliqué M. Kouadio Kouamé David. Selon lui, le texte précise le nombre de réunion que les COGES doivent faire. Les COGES doivent faire maintenant des rapports et seront évalués chaque année en présence du ministre.


A partir de maintenant, le COGES préscolaire est rattaché au groupe scolaire.


En cas de litige, il n'y a plus de délits sans conseil de discipline.


« Tout justifiable ou acteur de l'ecole qui a connaissance d'une infraction pénale, vol, viol, détournement de deniers publics peut saisir les autorités policières ou judiciaires ».


Il n'y a pas de droit d'inscriptions à l'école préscolaire et primaire. Le droit d'examen CEPE fixé à 500 FCFA. BEPC : 2000, BAC 5000, école facultative BEPC 500 FCFA par épreuve, baccalauréat 1000 FCFA par épreuve.


Au niveau des frais annexes, le coût de la carte d'identité scolaire au CM2 est de 300 FCFA payable à l'école. Au secondaire le coût du macaron est fixé à 500 FCFA . Le coût des activités socio-éducatives est de 500 FCFA. Le paiement s'effectue auprès de l'intendant.


 

«Toutes les activités socio-éducatives et macaron, ne doivent plus faire l'objet de plan d'action des COGES».

Les parents d'élèves ont désormais le droit d'aller acheter les fournitures obligatoires dont les tee-shirts, là où ils veulent.


Les textes annoncent en outre, la suppression des levées de cotisations exceptionnelles, remplacées par les actions de l'Etat en terme de financement et des collectivités locales.

Désormais, les levées de cotisations au niveau du primaire, sont fixées à 3.000 FCFA par enfant, au niveau du secondaire 5.000 FCFA par enfant.


« Désormais, il n'y a plus de cotisations exceptionnelles. Les cotisations supprimées, c'est l'Etat qui va prendre en charge. Pour 2022, c'est 18 milliards FCFA de la part de l'Etat et 12 milliards des collectivités locales. Outre les subventions de l'Etat et des collectivités, le complément budgétaire nécessaire aux financements des COGES, est pris en charge par l'Etat et les collectivités sur la base d'une évaluation annuelle», a souligné l'Inspecteur général de l'éducation nationale David Kouadio Kouamé.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Éducation nationale, le droit d'examen du CEPE fixé à 500 FCFA, celui du BEPC à 2000 FCFA et le BAC à 5000 FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter