Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Blocage du processus électoral, après médiation, Anouma assure que le principe du parrainage non catégorisé tel que voulu par la FIFA a été accepté par les clubs
 

Côte d'Ivoire : Blocage du processus électoral, après médiation, Anouma assure que le principe du parrainage non catégorisé tel que voulu par la FIFA a été accepté par les clubs

 
 
 
 6920 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 mars 2022 - 14:37

Jacques Anouma ce mercredi à Abidjan (Ph) 



Allons-nous surement vers une nouvelle Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) pour la modification de l’article 47 tel préconisé par le tandem FIFA-CAF.


À en croire Jacques Anouma, le Médiateur d’office dans ce bras de fer entre le Comité de Normalisation et les dirigeants de clubs, le principe du parrainage non catégorisé a été accepté par tous.


« « J’ai Pris le temps d’écouter tout le monde. J’ai compris la colère des dirigeants de clubs. C’était légitime. Mais une fois colère passée, on fait quoi? Concernant l’article 47, nous avons une directive de la FIFA. J’ai demandé aux clubs leurs propositions à soumettre au Conor qui va les transmettre à la FIFA. Le principe du parrainage non catégorisé a été accepté. On a dit beaucoup de choses sur l’article 47. Il n’est pas houleux. Il date de 2011. Et c’est avec cet article que Sidy Diallo a été élu, deux fois. Nous sommes en 2021, il est normal d’évoluer avec son temps. Vous allez me dire, ça existe dans d’autres pays. Mais la tendance aujourd’hui est d’aller vers le parrainage non catégorisé », a expliqué, l’ancien président de la FIF, lors d’une conférence de presse ce mercredi 16 mars 2022.


 

Cependant, Anouma s’en remet à l’Assemblée générale seule habilitée à autoriser la modification de l’article 47, tout en regrattant, que les directives soient venues après l’adoption des textes.


« Les clubs avaient bien demandé s’il y avait une ligne rouge à ne pas franchir. Personne n’a dit aux clubs qu’il y avait une ligne rouge. Maintenant que nous le savons, nous sommes affiliés à la FIFA, à la CAF et à l’UFOA B. Et nous devons respecter les directives des instances », a exhorté l’actuel conseiller du président de la CAF, Patrice Motsepe.


Une rencontre est également prévue ce mercredi après-midi entre le Conor FIF et les doyens des clubs de Ligue et groupement d’intérêt afin de trouver une solution à la proposition de la modification de l’article 47.


 

L’AG extraordinaire du 26 mars dernier a maintenu l’obligation d’avoir 8 parrains (3 de Ligue 1, 2 de Ligue 2, 2 de Division 3 et 1 groupement d’intérêt), la FIFA et la CAF en exigent 4. « Tel que rédigé, l’article 47 des nouveaux statuts maintient un système de parrainage que la CAF et la FIFA souhaitaient à l’origine exclure, mais il prévoit un parrainage par catégorisation », peut-on lire dans le document.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu ce qu'il voulait?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Patrick Achi plus en vue depuis l'arrivée de Tiemoko Koné ?
 
3220
Oui
67%  
 
1446
Non
30%  
 
159
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Blocage du processus électoral, après médiation, Anouma assure que le principe du parrainage non catégorisé tel que voulu par la FIFA a été accepté par les clubs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter