Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Procès Sankara, les avocats de Diendéré demandent sa relaxe pour infractions non constituées
 

Burkina Faso : Procès Sankara, les avocats de Diendéré demandent sa relaxe pour infractions non constituées

 
 
 
 2351 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 mars 2022 - 20:41

Le général Gilbert Diendéré



Alors que le parquet militaire demande de condamner le général Gilbert Diendéré a 20 ans de prison pour l'assassinat de Thomas Sankara et de ses douze compagnons en 1987, ses avocats ont plaidé sa relaxe ce jeudi.


Selon les avocats du général Diendéré, poursuivi pour attentat à la sûreté de l'État, assassinats, recel de cadavres et subornation de témoin, ces quatre infractions ne sont pas constituées contre lui.



"L'infraction de subornation de témoin n'existe même pas. Le seul moyen brandit par le parquet, c'est un enregistrement qui ne met pas en cause leur client", a estimée Abdoul Latif Dabo, un des avocats de Diendéré.


L'avocat Saba Koffi, a, lui aussi, demandé le rejet de l'infraction de recels de cadavres pesant sur le général Diendéré.


 

Il a expliqué que ce chef d'inculpation relève du délit qui tombe dans la prescription après un délai de trois alors que ce dossier a été ouvert plus de 27 ans après les faits incriminés.


Il a souligné que rien ne met en cause le général Diendéré, priant le tribunal de le relaxer pour infraction non constituée.


"L'opinion publique a déjà désigné le général Gilbert Diendéré comme le coupable et vous demande juste d'entériner cela. Dans ce procès, l'émotion balaie tout sur son passage", a soutenu un autre avocat, Me Olivier Yelcouni qui s'est appesanti sur l’infraction d'attentat à la sûreté de l'État.


Il n'existe dans le dossier aucun élément matériel mettant en cause de façon irréfutable le general Diendéré, a déclaré Me Yelcouni.


Me Abdoul Latif Dabo, a de son côté balayé le chef d'accusation d'assassinats.


Il a déclaré que le procès a été monté de toute pièce contre le général Diendéré, citant en exemple des juges d'instruction qui n'ont pas notifié des témoins qui pouvaient le décharger.


 

"On veut juste voir la tête du général tombé. Les gens veulent forcément voir le général Gilbert Diendéré en détention, car ils estiment que vu que l'on ne peut pas avoir Hyacinthe Kafando et Blaise Compaoré, il faut mettre la main sur Gilbert Diendéré", a estimé Me Dabo.


Il a soutenu que le débat n'est même pas de savoir si Gilbert Diendéré était sur les lieux du drame ou pas, mais si le général a effectivement supervisé ou facilité les choses comme l'affirme le parquet militaire.


Comme ses prédécesseurs, l'avocat Dabo a demandé au tribunal d'acquitter le général Gilbert Diendéré.


Suspendue aux environs de 16 h, l'audience reprend ce vendredi, toujours avec les plaidoiries de la défense.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Procès Sankara, les avocats de Diendéré demandent sa relaxe pour infractions non constituées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter