Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : PEJEDEC, le département indépendant d'évaluation de la Banque mondiale donne la note « Très satisfaisant », 86,72 milliards de FCFA signés pour la 3e phase, 120 000 bénéficiaires
 

Côte d'Ivoire : PEJEDEC, le département indépendant d'évaluation de la Banque mondiale donne la note « Très satisfaisant », 86,72 milliards de FCFA signés pour la 3e phase, 120 000 bénéficiaires

 
 
 
 1923 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 mai 2022 - 00:09

Le Conseil a adopté une communication relative à la performance de la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du Projet Emploi Jeunes et Développement des Compétences (PEJEDEC) financé par la Banque mondiale.


Les performances enregistrées ont permis à la Côte d'Ivoire d’obtenir la note de « Highly satisfactory », c’est-à-dire « Très Satisfaisant », par le département indépendant d’évaluation de la Banque Mondiale.


Dans cette dynamique, l’accord de financement de la phase III du PEJEDEC a été signé en février 2022 pour un montant de 86,72 milliards de francs CFA. Cette 3e phase du projet vise 120 000 jeunes bénéficiaires directs et plus de 300 000 bénéficiaires indirects, en termes d’autonomisation des administrations locales et de renforcement de la capacité du système national de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes et de créer des emplois décents pour les jeunes du monde rural.

 

Le PEJEDEC a été lancé en 2012 avec l’appui de la Banque Mondiale, en vue d’améliorer l’accès aux emplois et le développement des compétences professionnelles des jeunes, hommes et femmes, de tout niveau de qualification, âgés de 18 à 35 ans, en situation de sans emploi ou sous-emploi.


 

La phase I du projet, tenue sur la période 2012-2017, pour un montant total de 26 milliards a bénéficié à 33 636 jeunes dont 33% de femmes, soit un taux de réalisation de 121% par rapport à un objectif de 27 500 jeunes ciblés. Le taux d’insertion professionnelle des bénéficiaires de cette première phase est de 62%.


La phase additionnelle du projet allant de 2015 à 2020, pour un autre financement de 26 milliards de francs CFA, a enregistré 32 249 bénéficiaires dont 45% de femmes sur 31 500 jeunes prévus, soit un taux de réalisation de 102,4%. Le taux d’insertion des bénéficiaires de la seconde phase du projet se situe à 72%.

 

Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane Ouattara vous paraît-elle bonne ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Revirement de situation, après Amon Tanoh et Mabri Toikeuse place au...
 
2133
Oui
39%  
 
3227
Non
59%  
 
154
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : PEJEDEC, le département indépendant d'évaluation de la Banque mondiale donne la note « Très satisfaisant », 86,72 milliards de FCFA signés pour la 3e phase, 120 000 bénéficiaires
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Je cite: «le département indépendant d'évaluation de la Banque mondiale donne la note « Très satisfaisant » -Je me demande quand est-ce les Africains (ces grands enfants, dixit le général De Gaulle) vont grandir ?? -Comme des enfants de CP, ils sont fiers d'avoir "très satisfaisant" de la part d'une d'un département dit "indépendant" de la Banque Mondiale qui n'est rien d'autre qu'une des institutions internationales mafieuses au service de l'impérialisme occidental. Où sont donc passés les revenus de la croissance à 2 chiffres de Dramane, pour que ça soit encore la BM qui finance le développement des compétences des jeunes en CI ??? Observez le comportement des occidentaux vis à vis de la Chine : la Chine est devenue l'ennemi juré des Américains, parce que le pays est devenu puissant économiquement. La logique voudrait que l'occident soit content, parce que la chine, sous développée par le passé, est maintenant développée. ON SE DÉVELOPPE, et non les autres qui développent un pays... -Comment voulez-vous qu'on vous respecte, si vous continuez d'être des éternels gamins ?? -ça donne envie de pleurer et de se rouler par terre quand on voit le niveau de médiocrité et d'indignité de ceux qui nous dirigent...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Le développement, il est d'abord culturel, mental, comportemental, organisationnel, institutionnel, ... ce n'est pas l'argent qui développe, Mr Dramane.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter