Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yaou, pour des querelles sur une parcelle de terre, des loubards battent à mort un jeune, un propriétaire terrien cité
 

Côte d'Ivoire : Yaou, pour des querelles sur une parcelle de terre, des loubards battent à mort un jeune, un propriétaire terrien cité

 
 
 
 5667 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 mai 2022 - 12:51

 vue du terrain querellé à Yaou (Ph KOACI)

 

La localité de Yaou, ville située dans le département de Grand-Bassam a été le théâtre d’un drame.

Des loubards ont battu à mort l’un des ressortissants de la localité pour une question de querelle sur une parcelle de terre.

 

Cette malheureuse situation fait suite à des conflits interminables sur des parcelles de terre à Yaou. Des parcelles querellées et des bras de fer engagés entre certaines personnes ont conduit au décès d’un individu à Yaou le jeudi 12 mai 2022, apprend KOACI de plusieurs sources bien introduites.

 

Des loubards dont les services sont loués règnent en maître dans cette localité dans le but de terroriser certains propriétaires terriens.

 

En effet, comme rapporté, le drame serait parti du fait qu’un fils de la région du nom de Jules Djatin Djatin se serait loué les services de certains loubards pour défendre des parcelles de terre qui lui appartiendraient. Pour ce faire, ce dernier aurait promis une forte somme d’argent à ces derniers dans le but de défendre plusieurs lopins de terre dont il réclame la paternité.

 

Selon une source proche de l’affaire dont nous tairons pour l’instant, le nom, l’affaire va dégénérer lorsque le mis en cause Jules Djatin va se louer les services d’un deuxième groupe de loubards au détriment du premier groupe à qui il aurait promis une trentaine de millions pour les services rendus.

 

Le premier groupe de loubards n’ayant pas été payé par leur débiteur tombe contre toute attente le jeudi 12 mai 2022 sur un second groupe sur le terrain.

 

Toute chose qui, selon les informations en notre possession provoque la colère du premier groupe de loubards.

 

Des chaudes discussions s’engagent et elles virent à une bagarre rangée entre les loubards. Informés de la situation, trois membres de l’équipe de Jules Djatin se déportent sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Une erreur qu'Aké Kouamé, Noël Koffi et Marino Attron, les trois membres de l’équipe de Jules Djatin ne devaient pas commettre. Séquestrés, deux d’entre eux réussiront à se soustraire des mains des loubards. Marino Ottron, qui était aux prises avec les loubards, sera copieusement bastonné par ces derniers. Mal en point après la sérieuse bastonnade, Marino Ottron est décédé dans la nuit du dimanche 15 mai 2022 dans un centre de santé, nous apprend-on.

 

Suite à cette malheureuse situation qui a provoqué le décès de jeune Marino Ottron, le collectif des propriétaires terriens confie que la présence des loubards dont les services sont loués, est inadmissible. Il affirme que ces loubards, qui règnent en maître dans la zone, ne sont nullement inquiétés, malgré le fait que les autorités compétentes aient été saisies.

 

Pour sa part, Jules Djatin Djatin, le mis en cause nie toute implication dans le meurtre du jeune Marino Ottron. Il affirme qu’il ne s’est jamais loué les services des loubards.

 

Face à cette malheureuse situation qui a occasionné la mort d’un jeune dans la localité de Yaou, seule une sérieuse enquête pourra situer les responsabilités.

 

À suivre.

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yaou, pour des querelles sur une parcelle de terre, des loubards battent à mort un jeune, un propriétaire terrien cité
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter