Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dépravation des mœurs, à Adjamé, la police saisi sans des espaces, des chichas et met aux arrêts leurs consommateurs, des prostituées interpellées
 

Côte d'Ivoire : Dépravation des mœurs, à Adjamé, la police saisi sans des espaces, des chichas et met aux arrêts leurs consommateurs, des prostituées interpellées

 
 
 
 5645 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 25 juin 2022 - 16:22

chichas saisies, leurs consommateurs aux arrêts et des prostituées interpellées (Ph KOACI) 


La prolifération des espaces de consommation de chichas a atteint un niveau inquiétant dans la capitale économique du Pays.

 

Fumer la Chicha est devenu aujourd’hui un effet de mode pour la jeune génération. Dans les espaces de consommation de la chicha, force est de constater que ce sont des lieux déguisés où la prostitution bat son plein.

 

Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des chichas et les filles de joie, une opération de police menée dans la nuit d'hier vendredi 24 juin 2022 dans la commune d’Adjamé a permis de saisir des chichas et des consommateurs.

.

Au cours de cette patrouille, 44 chichas ont été saisies et 21 consommateurs furent interpellés.

 

Trois prostituées ont aussi été mises aux arrêts lors de cette opération de police, apprend KOACI de sources sécuritaires.

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dépravation des mœurs, à Adjamé, la police saisi sans des espaces, des chichas et met aux arrêts leurs consommateurs, des prostituées interpellées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article