Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Filière viande, mise en place de l'interprofession d'ici fin novembre 2022, 60% des sièges du Conseil d'administration promis aux éleveurs
 

Côte d'Ivoire : Filière viande, mise en place de l'interprofession d'ici fin novembre 2022, 60% des sièges du Conseil d'administration promis aux éleveurs

 
 
 
 2068 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 17 juillet 2022 - 19:43

L'UNSCOOPMAB-C samedi à Abidjan (ph KOACI)



Après les éleveurs, c'est au tour des marchands de bétails de fédérer leurs ambitions et leurs intelligences. Ils ont décidé, ce samedi 16 juillet 2022, de se regrouper au sein d'une organisation dénommée Union Nationale des Sociétés Coopératives des Marchands de Bétails de Côte d'Ivoire (UNSCOOPMAB-CI), à l'issue d'une assemblée générale constitutive qui a eu pour cadre, le centre pilote de Port-Bouët, commune balnéaire au sud d'Abidjan.


Après l'adoption des statuts et du règlement intérieur de cette nouvelle Union par l'ensemble des délégués venus des différentes régions du pays, ceux-ci ont choisi de confier la gestion du Conseil d'administration de leur organisation à Coulibaly Mory par acclamation.


Le tout nouveau Président du Conseil d'Administration (PCA) de l'UNSCOOPMAB-CI, revendique une bonne vingtaine d'années passées dans la vente du bétails. Une belle somme d'expériences qu'il entend d'ailleurs mettre au service de cette organisation.


«Je voudrais remercier tous les acteurs de la filière bétail qui ont porté leurs choix sur ma modeste personne. Je compte mettre ma petite expérience de ce milieu au profit de notre Union et contribuer avec l'ensemble des membres au développement du secteur bétail et viande », a déclaré le PCA Coulibaly Mory juste après son plébiscite. Il n'a pas manqué l'occasion de remercier le ministre Sidi Tiémoko Touré, en charge de la production animale et des ressources halieutiques, pour tout ce qu'il entreprend pour restructurer la filière bétail.


 

«Le ministre Sidi Tiémoko Touré a engagé toute la filière à la mise sur pied de l'interprofession avant la fin de l'année 2022. C'est une idée à laquelle notre union adhère totalement, car nous respectons la volonté de notre ministère de tutelle », a-t-il poursuivi.


L'un des premiers chantiers auquel compte s'attaquer le nouveau PCA de l'UNSCOOPMAB-CI, c'est la structuration de celle-ci dans l'optique de la rendre solide et dynamique pour les défis futurs. L'autre membre du conseil d'administration, élu par acclamation, est Sindé Lassina. Il tiendra les reines du Conseil de surveillance de l'Union. C'est un organe qui aura un regard sur les comptes de l'organisation. Le Directeur général sera nommé et le siège social aura pour base Port-Bouët.


Témoin du déroulement des travaux, Tah Bi, représentant le ministre Sidi Tiémoko Touré, a félicité les participants pour la mise en place de cette nouvelle Union qui s'est déroulée sans heurts. Il les a ensuite encouragés à investir le terrain, afin de conquérir d'autres adhérents.


«Mettez-vous au travail, de sorte à constituer un poids économique important au sein de la filière bétail-viande », a-t-il exhorté, avant de leur cracher un certain nombre de vérités.


«La filière bétail a trop souffert de ses petits conflits internes. Cette situation vous a été préjudiciable à bien d'égards. Vos divisions font que votre filière ne peut bénéficier des atouts nécessaires, non seulement de l'Etat de Côte d'Ivoire, mais aussi des bailleurs de fonds. C'est vrai que chacun à son niveau se bat pour avoir ses bailleurs. Cependant, l'idéal serait que la filière soit réunie au sein d'une organisation internationale, parce qu'aujourd'hui, quand on parle de l'interprofession, cela dépasse les limites de la Côte d'Ivoire".


 

Et de poursuivre : " Quand le Coronavirus a fait son apparition, la filière qui devait avoir le plus d'argent dans le cadre du plan d'aide du gouvernement, c'était la filière bétail-viande. Malheureusement, à cause de vos petits problèmes internes, vous n'avez rien eu. Même les producteurs de lapins ont eu 65.000.000 FCFA. Que vaut un lapin à côté d'un bœuf ? Il est temps que vous vous ressaisissez", a-t-il ajouté.


Le représentant du ministère Sidi Touré a également demandé aux marchands de bétails de travailler en collaboration avec les éleveurs, car ces derniers détiendront 60% des sièges au Conseil d'administration de l'interprofession qui verra le jour d'ici fin novembre 2022.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Filière viande, mise en place de l'interprofession d'ici fin novembre 2022, 60% des sièges du Conseil d'administration promis aux éleveurs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter