Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Lancement d'un mouvement pour la fin des accords de coopération avec la France
 

Burkina Faso : Lancement d'un mouvement pour la fin des accords de coopération avec la France

 
 
 
 3367 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 30 juillet 2022 - 18:20

 


Des membres de partis politiques et organisations de la société civile (OSC) se sont rassemblés ce samedi à Ouagadougou pour lancer le mouvement M 30 Naaba Wobgo, qui exige la fin des des accords de coopération avec la France et le départ de l'ambassadeur de France au Burkina Faso. 


Selon ses membres, le M30 est un mouvement de la liberté et de libération du Burkina Faso qui pliiut depuis 1896 sous le joug de l'impérialisme de la France, ancienne puissance colonisatrice. 


Depuis cette époque, le Burkina n'a connu que « pillage, insolence, pauvreté » tandis que les populations subissent « humiliation et injures », ont il dénoncé. 


Selon les initiateurs, la finalité du mouvement est la renaissance du Burkina et de son peuple par la refondation d'un état nation. 


 

Selon un des membres, Karim Tapsoba, le M30 « vise un Burkina uni souverain prospére et stable avec des Politique et orientations définies et gérées par ses propres citoyens". 


Les membres du M30 ont brandi des pancartes portant des mentions comme «  France, dégage», « Non à l'impérialisme ». 


"La France, ancienne puissance coloniale en Afrique se distingue particulièrement par manière scandaleuse dans le continent à travers postures et pratiques impérialistes intolérables», a déclaré la présidente du Mouvement Monique Yeli Kam


« Nous nous sommes inspirés de la lutte de Naaba Wobgo et nous avons décidé de porter son nom. Naaba Wobgo est le dernier résistant à avoir capitulé devant le colon. Il a capitulé parce qu’il y a avait un déficit d’organisation structurelle », a-t-elle déclaré. 


Le mouvement à d'ores et déjà annoncé la tenue d'une marche le 12 août pour exiger le départ de l'ambassadeur de France Luc Hallade et la fin des accords avec l'hexagone. 


 

Notons par ailleurs que l'activité a connue une interruption suite à l'irruption dans la salle des jeunes hostiles, occasionnant la débandade des membres du mouvement, avant que la situation ne revienne au calme. 


 « Face à cette attaque, nous avons montré aux yeux de nos détracteurs, pourtant nos frères, que les membres du mouvement M30 Naaba Wobgo sommes unis, solidaires et déterminés à mener le combat contre la présence Française jusqu'à son départ du Burkina et de l'Afrique », a réagi Mme Monique Yeli Kam


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Lancement d'un mouvement pour la fin des accords de coopération avec la France
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Quand des gens décide de votre programme scolaire, décide de ce que vous mangez, que vous reste il ? Des aides au développement ? Quand des institutions internationales sont actionnaires dans des activités du pays dit pauvre. Je pense que chacun à son avenir et ne pas confier la sienne à un individu. Je suis libre.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter