Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Le député Zadi Djédjé «exige la libération des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali avant le 7 août 2022 et appelle la jeunesse à un sursaut national »
 

Côte d'Ivoire : Le député Zadi Djédjé «exige la libération des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali avant le 7 août 2022 et appelle la jeunesse à un sursaut national »

 
 
 
 3380 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 août 2022 - 14:20

le député Zadi Djédjé



En attendant l'aboutissement des négociations entre le ministre des Affaires étrangères togolaise et la junte malienne par rapport à la libération des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022, le député Zadi Djédjé donne de la voix.


Hier au cours d'une rencontre avec la presse, il a appelé «la jeunesse ivoirienne à un sursaut national pour la libération sans délai et sans conditions des 49 soldats ivoiriens.


« Face à cette situation, j'appelle la jeunesse ivoirienne à un sursaut national pour la libération sans délai et sans conditions de nos compatriotes militaires qui ont été arrêtés, alors qu'ils y sont allés avec aucune intention hostiles contre le régime en place », a précisé, le conférencier.


Selon lui, les soldats ivoiriens sont pris en otage par les dirigeants de la transition malienne. Il exige leur libération avant le 7 août date anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire.


«Nous disons que cette junte malienne se comporte comme des vrais terroristes.


 

Nous prenons la communauté internationale et nationale à témoin en demandant la libération de nos compatriotes avant le 7 août pour regagner leurs pays la Côte d'Ivoire. Que la prise d’otage de nos compatriotes prenne fin d'ici le 7 août. Nous invitons le régime militaire de Bamako à plus de sagesse et de maturité dans la gestion de ses relations avec ses voisins », a expliqué, le député.


«On ne gère pas un pays avec l’émotion, encore moins, avec les conseils de personnes tapies dans l’ombre, de personnes haineuses et aigries qui ne perdent rien à voir votre pays s'écrouler. Regardons ensemble y’a combien de malien en Côte d'Ivoire près de 3.000.000. Les dirigeants de cette transition militaire n'aiment pas le peuple malien parce que leurs attitudes peut amener une guerre entre les deux Etats », a ajouté Zadi Djédjé.


Il salue la sérénité et la sagesse du chef de l'Etat, son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire qui a selon lui opté pour le chemin du dialogue face à cette situation créé par les autorités maliennes .


«Pendant que le dialogue a commencé à Lomé sur l’Affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés arbitrairement par la junte militaire malien. Pour leurs libération le gouvernement malien demande que la Côte d’Ivoire exprime officiellement des regrets en demandant pardon publiquement », a-t-il soutenu.


Le député estime que c’est à la junte malienne de demander pardon au peuple ivoirien et non aux autorités.


«Nous lançons un appel au peuple de Côte d’Ivoire et au peuple du Mali à continuer à promouvoir le vivre ensembles entre africains et ne pas soutenir certains zélés politiques », a insisté, le Président de l'Alliance des ivoiriens pour la démocratie.

Il dit constater enfin que le patriotisme est à géométrie variable dans son pays vue l'attitude de certains ivoiriens.


 

«Les militants de l'opposition se réjouissent sur les médias traditionnels et les réseaux sociaux de voir des militaires Ivoiriens captifs des brigands de Bamako, juste parce que cette affaire embarrasserait le régime Ouattara. Notre armée est sacrée et aucune raison ne devrait amener un Ivoirien digne à éprouver la moindre sympathie pour un régime qui détient en otage nos soldats.


La logique et le bon sens voudraient que tout le monde condamne cette prise d'otage et exigence la libération sans délai et sans condition des 49 soldats ivoiriens », a conclu, M. Zadi.


 Nous apprenions par ailleurs que l'humoriste, Gbi de fer se prononcera cet après-midi sur l'affaire des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le député Zadi Djédjé «exige la libération des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali avant le 7 août 2022 et appelle la jeunesse à un sursaut national »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Ce Zadi Djédjé vient de porter la vieille veste-Satanique du chef des ex-patriotes Blé Goudé........ Dans un pays normal, les députés doivent questionner le ministre de la defence pour cette GRAVE défaillance .
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Parfois y a de ces idioties dans la vie là.... Vas les liberer. Tu sais où se trouve le Mali non?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Va les libérer! Bandécon! Ou bien dis au vilain frère du mokochi de t'accompagner. Bandécon!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter