Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Tchin-Dan festival 2022, depuis le Gbomi: Amédé Kouakou à ses parents baoulé : « On va là où on a le développement »
 

Côte d'Ivoire : Tchin-Dan festival 2022, depuis le Gbomi: Amédé Kouakou à ses parents baoulé : « On va là où on a le développement »

 
 
 
 2878 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 07 août 2022 - 10:02



Parrain de la 7ᵉ édition du «Tchin-Dan » festival qui se déroule depuis le mercredi, Amédé Koffi Kouakou a à l'occasion de la cérémonie officielle qui s'est déroulée hier, a invité le peuple baoulé à dire merci au chef de l'Etat pour ses actions en faveur de ce peuple.


« Pour ce que le Président Alassane Ouattara fait pour le peuple baoulé, la seule chose que nous pouvons faire, c'est de lui dire merci. C'est pourquoi je voudrais remercier les cadres qui sont avec moi et demander au peuple de nous accompagner, de nous aider. Parce que si vous ne nous aidez pas, comment le Président Alassane Ouattara peut nous faire confiance », a déclaré, le parrain.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Président de l'Association des cadres ressortissants du Centre (ACCD-RHDP), les membres de cette organisation ont effectué le déplacement du village du Gbomi pour participer à la 7ᵉ édition du « Tchin-Dan » festival. Amédé Koffi Kouakou a rassuré le Commissaire général du Festival, Ousmane Gbané qu'il ne l'abandonnera pas.


« Nous pensons que c'est un grand festival. Nous voulons remercier la ministre de la Culture qui a délégué un participant pour soutenir le festival. Soyez sûr que nous allons tous contribuer ensemble pour que l'édition de la 8ᵉ édition du « Tchin-Dan » festival de l'année prochaine soit une grande réussite. C'est pourquoi nous serons à vos côtés. Nous n'allons jamais vous abandonner. Nous avons l'obligation d'être ensemble pour le développement de notre pays, pour la paix dans notre pays, pour la paix à Gbomi, pour la paix à Tiébissou », a-t-il ajouté.


«Les cadres de l'ACCD ont effectué le déplacement pour accompagner leur Président. Présidents de mutuelles de Bomizambo et de Kondèyaokro, je voudrais vous saluer de votre vision pour vouloir faire du « Tchin-Dan », un grand festival apprécié dans tout le pays. Nous savons que rien n'est facile dans la vie. Vous vous êtes mis au service de vos parents, nous ne pouvons que vous accompagner, en tout cas encore bravo », a insisté, le Président de l'ACCD-RHDP.


 

Nanan Boua Yao, chef canton des Nanafouê, Nanan Daniel chef de la tribu Gbomi ont à l'occasion de cette 7ᵉ édition du Festival honoré le parrain en l'élevant chef suprême de Gbomi.


Heureux de cette distinction, le chef suprême des Gbomi a dit sincèrement merci à ses hôtes. Le « Tchin-Dan" festival, c'est pour montrer l'art de tisser. Au-delà des pagnes baoulé, ce sont les pagnes Gouro, les pagnes Senoufo. Dans le Gbomi, les populations sont spécialisées dans le pagne baoulé et ce pagne a beaucoup de succès.


Le ministre de l'Équipement et de l'entretien routier a accepté d'être le parrain, parce que selon lui, son rôle, c'est d'accompagner les organisateurs pour que ce festival soit l'un des plus grands festivals de la Côte d'Ivoire.


Au cours de cette cérémonie, le ministre a fait des annonces de bitumage de routes à ses parents et leur a dit de compter sur lui, pour faire le festival comme, il fait les routes en Côte d'Ivoire.


« Soyez rassurés. C'est grâce au Président Alassane Ouattara que j'arrive à faire ces belles routes. Je pense que grâce à vous nous allons travailler ensemble pour que le « Tchin-Dan festival soit un grand festival dans notre pays. Depuis longtemps, il n'y avait pas de routes goudronnées pour aller à Sakassou qui est le siège du royaume baoulé mais grâce au président Alassane Ouattara, le goudron en Tiébissou et Sakassou est en train d'être fait. Nous devons dire merci à quelqu'un qui fait cela pour le peuple baoulé. Le chef canton Nanafouê est là son village est à 3 km du goudron, nous allons demander au Président Alassane Ouattara si on peut faire quelque chose pour vous parce que vous le méritez. Vous êtes quand même un canton, ce n'est pas normal que le goudron n'arrive pas chez vous. Nous allons plaider que cela soit fait. Tiébissou Didievi n'était pas goudronné. Grâce au Président Alassane Ouattara de Tiébissou en passant par Lomokankro pour arriver à Didievi, nous avons le goudron. Ce goudron est en train de se poursuivre jusqu'à Bocanda. Qu'est-ce qu'on veut de plus. Le Président nous a dit de faire la route Kouassikouassikro, Bocanda, Alagbassou. Actuellement, la route est en train d'être goudronnée. Il y aura goudron à Kouassikouassikro grâce à Alassane Ouattara », a expliqué, le ministre de l'Équipement et de l'entretien routier.


Beaucoup de cadres RHDP, des maires, des députés, des sénateurs ont accompagné, le Président de l'ACCD dans le Gbomi. Selon lui, à travers la présence massive de ces cadres, c'est pour montrer à ses parents du Gbomi, c'est pour montrer à ses parents du Centre en général, à ses parents baoulé que quand ils ont leurs enfants qui sont quelque part et qui décident de les aider, ils ont l'obligation de les soutenir.


« Je pense que les festivals comme «Tchin-Dan » regroupent tout le peuple, pour montrer que vous êtes ensemble, et nous, nous allons toujours être de vos côtés, parce que ce que nous souhaitons, c'est le bonheur pour nos parents ».

Tout en invitant ses parents à l'union, le ministre ne souhaite plus que les populations vivent les situations difficiles de 2020 à l'occasion de l'élection présidentielle.


 

« Nous avons vécu des situations difficiles en 2020, nous ne souhaitons plus que ces choses se répètent. Merci pour tout ce que vous faites pour soutenir le « Tchin-Dan » soyez sûrs que nous allons travailler ensemble. Mes parents de Toumodi, je voudrais vous saluer pour votre présence. Avant, vous étiez autre, maintenant, vous êtes devenus RHDP. On va là où on a le développement », a-t-il conclu.


Au nom de la notabilité, des mutuelles de développement, le Commissaire du Festival, Ousmane Gbané a remercié ses parents et les festivaliers pour avoir effectué massivement le déplacement.


Le Tchin-Dan vise à faire la promotion des traditions et faire la promotion des tenues traditionnelles. Le Tchin-Dan 7 avait pour thème « tenues traditionnelles dans les sociétés secrètes et religieuses africaines. Selon le Commissaire, il s'agit à travers cette tenue de réhabiter nos pratiques religieuses.


Il a confié le Festival au ministre Amédé Koffi Kouakou, parrain de la cérémonie et a promis rester à son écoute.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara a enfin réussi à mettre en place la sécurité sociale pour tous, un exploit?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso : 34 ans et pas Mossi, le capitaine Traoré pourra-t-il tenir longtemps ?
 
1625
Oui
42%  
 
2139
Non
55%  
 
142
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Tchin-Dan festival 2022, depuis le Gbomi: Amédé Kouakou à ses parents baoulé : « On va là où on a le développement »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter