Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les 49 soldats ivoiriens écroués à Bamako, des jeunes font suspendre des concerts d'artistes maliens à Abidjan et interpellent
 

Côte d'Ivoire : Les 49 soldats ivoiriens écroués à Bamako, des jeunes font suspendre des concerts d'artistes maliens à Abidjan et interpellent

 
 
 
 12094 Vues
 
  25 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 14 août 2022 - 18:55

Awassa Abdoul et des jeunes du CONASU ce dimanche à Treichville (Ph KOACI)



Depuis le 10 juillet 2022, 49 soldats ivoiriens en tenue militaire, non armés, ont été arrêtés par la junte militaire au pouvoir au Mali, à Bamako dès leur descente d'un avion civil, de la compagnie nationale Air Côte d'Ivoire.


Depuis un mois, la négociation et la diplomatie ont été les voies privilégiées par le Gouvernement ivoirien pour obtenir leur libération. Accusés d'être des "mercenaires", inculpés pour "tentative d'atteinte à la sûreté de l'État", et mis sous mandat de dépôt", ils ont été écroués ce dimanche 14 aout, et ce, en pleine médiation notamment du Togo.


La détention injustifiable de ces militaires en mission pour l'ONU met en avant les tensions entre le fragile régime Malien, soutenu à bout de bras par la Russie, et la Côte d’Ivoire, en pleine croissance, alliée stratégique des États-Unis et de la France.


Cliquez pour agrandir l'image  
 

Alors que la censure bat son plein au Mali, à Abidjan, la détention des 49 militaires ivoiriens à Bamako préoccupe des jeunes réunis au sein de la Coalition Nationale pour le Sursaut (CONASU).


Issus de partis politiques et de la société civile, ils s'opposent à la tenue des différents concerts d’artistes maliens à Abidjan, du moins tant que les soldats ivoiriens sont encore en détention à Bamako.


Hier samedi 13 et ce dimanche 14 août 2022, Abdoul Awassa et ses camarades de la CONASU ont empêché la tenue des concerts respectifs de Toumani Touré et de Mariam Ba, deux artistes maliens en vogue.


 

Pour eux, ce geste vise à soutenir les efforts de retour à la normalité entre les deux pays. Est jugée "anormale" la tenue à Abidjan chaque semaine de concerts d'artistes Maliens pendant que des militaires ivoiriens sont illégalement en détention à Bamako.




Cliquez pour agrandir l'image  
 


Ce dimanche, la CONASU avait organisé une manifestation devant le palais de la culture de Treichville, comme sur place constaté par KOACI.


En présence des différents leaders de jeunesse, une procession a été organisée du palais de la culture à la garde républicaine où un meeting fut tenu.


Prenant la parole, Awassa Abdoul a insisté pour préciser que la manifestation de ce jour n’est pas dirigée contre le peuple malien, mais plutôt contre le comportement de la junte malienne au pouvoir.


Pour lui, détenir injustement 49 militaires ivoiriens au Mali est un acte de défiance aux autorités ivoiriennes, qui, dira-t-il, gère avec diplomatie cette affaire.


« Populations de Côte d’Ivoire, jeunes ivoiriens, la CONASU a pris ses responsabilités et nous sommes ce jour à la salle Anoumabo du palais de la Culture à Treichville pour constater notre appel au boycott et à l’annulation du concert de l’artiste malienne Mariam Ba. Nous rassurons nos populations pour rassurer nos populations que le concert a été bel et bien annulé. Nous profitons pour remercier le président ivoirien Alassane Ouattara qui a privilégié la voie diplomatique pour régler le problème », a déclaré Abdoul Awassa, initiateur de ce mouvement qui a appelé, au nom de la CONASU tous les jeunes ivoiriens à la mobilisation.


 

« Nous, fils et filles de Côte d’Ivoire, avons décidé d’apporter tout notre soutien à nos soldats ivoiriens détenus au Mali. Nous n’accepterons jamais qu’on humilie la Côte d’Ivoire et son président Alassane Ouattara. Je lance un appel au président de la junte malienne pour dire qu’on aime bien les étrangers, mais on n’aime pas la foutaise. Aujourd’hui, nous avons décidé d’apporter tout notre soutien au président Alassane Ouattara et son Gouvernement »,


L’initiateur de mouvement de protestation de ce jour a invité les Ivoiriens à faire la part des choses. Pour lui, il ne s’agit pas d’une guéguerre entre Ivoiriens et maliens.


Awassa Abdoul et ses camarades de la CONASU font par ailleurs savoir qu’ils organiseront une procession devant l’Ambassade du Mali en Côte d’Ivoire pour remettre une motion de protestation contre la détention injuste des soldats ivoiriens à Bamako.


Enfin, pour bon nombre d'observateurs, cette affaire de soldats ivoirien écroués depuis ce dimanche au Mali malgré les médiations en cours, revêt d'une diversion politique de la junte militaire face aux revers sécuritaires infligés par les djihadistes, depuis son arrivée au pouvoir après la chute d'IBK.



Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  25 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les 49 soldats ivoiriens écroués à Bamako, des jeunes font suspendre des concerts d'artistes maliens à Abidjan et interpellent
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
La junte malienne, une bande d'illuminés, d'incapables, aux ordres de Moscou.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
On ne peut résoudre un problème que si on s'attaque aux vraies causes. Si nous Ivoiriens ne sommes pas capables de dire à Dramane d'arrêter d'obéir, le doigt sur la couture du pantalon, ce genres de problèmes arriveront tjrs. Dramane passe son temps à obéir comme un gamin, aux injonctions des impérialistes (qui cherchent à nous exterminer), il finira par trouver garçon sur sa route. Il a semer la zizanie en CI, au Burkina (en récupérant et en naturalisant de façon éclaire Compaoré l'un des bourreaux des Ivoiriens et des Burkinabés. C'est avec zèle qu'il est prêt à livrer une guerre tous azimuts aux maliens (sur injonction de ses maîtres). Dramane a saboté la monnaie ouest africaine, etc etc. Jusqu'à quand allons nous continuer à fuir nos responsabilités face aux agissements de ce dictateur sans scrupule ???
 
 il y a 1 mois
fmk
Pardon, j'ai oublié de préciser aussi, une bande de voleurs et d'opportunistes qui ne pensent qu'à leurs interets perso.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
La voie diplomatique finira par porter ces fruits contrairement à ces actes supervifs de cette supposée organisation de la société civile proche de la maudite et nauséeuse case verte. Qui sait, du boycott des concerts de maliens, où et comment cela pourrait se terminer ? Nous avons des amis, frères et sœurs maliens en CI, tout comme des ivoiriens au Mali. Il ne faudrait pas que par la faute de quelques excités du rdr prêts en découdre avec les autorités maliennes, les choses prennent un autre tournure. J'invite d'ailleurs le gouvernement ivoirien a ne pas autoriser et favoriser ce genre de manifestations qui, a mon avis, peuvent porter un coup à la diplomatie et à la négociation, certes lentes, et nous entraîner dans une spirale de la réponse du berger à la bergère. Aux GRINS du rdr estampillés sociétés civiles, laissez les autorités ivoiriennes régler le problème.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Lire plutôt "subversifs'' et non ''supervifs''
 
 il y a 1 mois
Zezeto
Analyse lucide. Bien vu!!! Quand l'article ne contient pas tes mots clés comme ''Laurent'', '' nady'' ou '' Gbagbo'', certains GOR deviennent subitement lucides. mdr!!!!
 
 il y a 1 mois
Adokaflai
Mes chers, arrêtez de gesticuler ici à Abidjan. Libérez vos couilles et allez ramener nos soldats. C'est entre vous les mêmes étrangers là. Nous on a déjà tout perdu. On vous regarde seulement.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lasak
Plus aucun fainéant ne va diriger notre beau pays
 
 il y a 1 mois
Adokaflai
Pendant ce temps Wattra le commenditaire se ballade, fait la belle vie avec l'argent du contribuable ivoirien. Gbagbo, merci. Tu es le seul fautif.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
ça c'est une histoire Burkinabo-malienne qui ne concerne pas les Ivoiriens. Nous, quand on va descendre dans la rue, c'est pour envoyer le cadavre du mokochi en haute volta. Bandécon!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Bien fait!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kkskof
Pardon mais par moment il faut pouvoir s'interroger et corriger certaines failles qui nous concernent au lieu de tout le temps rejeter tout sur les autres. Les différents comptes rendus et rapport ont clairement montré que notre pays n'a jusque là pas envoyé de soldats dans le cadre du NSE. Jusque là là MINUSMA à clairement dit que les dits soldats ne relevaient pas de son couvert. A partir de cet instant il faut que nous ivoiriens pointions d'abord du doigt l'amateurisme de nos autorités (à preuve, le bégaiement de nos autorités pdt 48h après l'arrestation de nos soldats avant de pondre un communiqué confus) Tertio, est ce normal que nos soldats puissent aller assurer la sécurité d'une entreprise privée dans un pays étrangers? Quelque soit l'émotion (normal car c'est des nôtres) nous devons raisonner et non agir comme ce fut le cas dans un passé (mouvements patriotes et autres). je ne crois absolument pas que nos soldats aient été déployé dans le cadre d'une activité de mercenariat mais reconnaissons tout de même qu'il y a eu un décalage dans le dos de ceux ci dans le cadre d'un contrat privé et là c'est pas le rôle de notre armée
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Dans les négociations au TOGO, il semble que la délégation Ivoirienne a produit un document justificatif antidaté (sans même s'en rendre compte). Ce pouvoir rempli de médiocres ne fait que multiplier bêtises sur bêtises...
 
 il y a 1 mois
couly
Moi, je ne comprends pas, l'Onu via la Minusma a déjà tout clarifié dans la note verbale, ils ont avoué les dysfonctionnements à leur niveau et tout bien expliqué ensuite sur la mission des soldats ivoiriens dans la base allemande au mali, pourquoi les Maliens s'entêtent ou alors, ils cherchent autre chose ?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Revois tes notes @couly, l'ONU a bel et bien démenti la version ivoirienne qui dit que les 49 soldats ont été envoyés au Mali dans le cadre de la MINUSMA.. Courage à nos 49 soldats et à leurs familles convaincus que Dramane Ouattara, l'homme le plus puissant de l'Afrique de l'ouest pouvait contraindre les autorités maliennes à les libérer ''immédiatement'' et ''sans délai''. L'arrogance des autorités ivoiriennes dessert la cause de nos soldats. Donc, au lieu de pleurnicher, on fait quoi maintenant que 'os soldats sont écroués ?!
 
 il y a 1 mois
couly
@marius, vous êtes aux ordres des manipulateurs maliens ou vous faites exprès, la Minusma a reconnu que les soldats avaient été envoyés pour assurer une relève dans le cadre d'une mission internationale avec l'Allemagne. Ils ont avoué qu'il y a eu des dysfonctionnements de leur part dans la com' avec les autorités maliennes. Tout est clair, ce qui n'est pas clair, c'est pourquoi ces pantins Maliens sous emprise russe écrouent les soldats ivoiriens. Ca va mal finir pour cette junte. Je sens ça.
 
 il y a 1 mois
@Marius
@couly, soit ton militantisme exacerbé au rdr t'obscurcit la cervelle, soit ton patriotisme aveugle et violent t'empêche de bien t'informer et de savoir surtout. lire une information. l'ONU a bien débouté la CI dans cette affaire de 49 soldats. Le communiqué est on ne peut plus explicite, seuls toi et ta clique de moutons ou rien, vous vous limitez aux ''dysfonctionnements'', comme pour minimiser la gravité du problème. La preuve avec ta question qui n'est pas plus claire que ta compréhension du communiqué. L'ONU ne reconnaît pas les 49 soldats envoyés au Mali dans le cadre de la Minusma comme le défend Abidjan. Malheureusement pour toi, ta guerre tant souhaitée entre la CI et ce peuple frère n'aura jamais lieu; et ce n'est pas les zozoteries contre-productives de ce GRIN estampillé société civile qui va permettre de ramener nos soldats a la maison.
 
 il y a 1 mois
LICOUL2000
@MARIUS, pas pour vous heurter mais sur ce coup @couly à raison. La Minusma a bel et bien clarifié que les ivoiriens étaient envoyés au mali dans le cadre d'une mission en bonne et due forme. Y'a donc plus débat. La junte malienne joue avec le feu.
 
 il y a 1 mois
@Marius
@LICOUL2000, je maintiens ce que je dis, l'ONU a démenti la version ivoirienne qui dit que les 49 soldats ont été envoyés au Mali dans le cadre de la Minusma comme elle l'a prétendu. D'ailleurs, la Minusma dans son communiqué dit ne pas reconnaître ces 49 soldats.
 
 il y a 1 mois
kkskof
LICOUL2020, faux faux et faux. La MINUSMA n'a jamais reconnu les 49 soldats comme faisant partie de la mission qui lui est dévolue. La MINUSMA a d'ailleurs communiqué la liste de toutes les nationalités faisant parties des troupes dans le cadre des NSE et là encore aucun ivoirien. ce qui s'est en réalité passé est plus grave que vous ne semblez le reconnaitre. C'était carrément un deal entre une entreprise privée et des autorités ivoiriennes. c'est ces autorités qui ont voulu utiliser les éléments de notre armées pour amoindrir les coûts et augmenter leurs gains. depuis les arrestations en question, as tu vu nos autorités fournir le contrat ou la convention qui lie notre armée à une mission de sécurité privée dans un pays étranger? quel autre pays a déjà envoyé des éléments de leur armée au mali pour assurer la sécurité d'une entreprise privée? Notre armée est bel et bien présente au mali à Gao et cela est reconnu par tous. dans le cas de Bamako c'est un deal privé dans lequel des gens utilisent notre armée pour se goinfrer.
 
 il y a 1 mois
kkskof
AU LIEU DE PLEURNICHER, FAISONS PRESSION SUR NOS POLITIQUES POUR DESIGNER TOUS CEUX ET TOUTES CELLES QUI MANGENT DANS CE DEAL DE SECURISATION D'UNE ENTREPRISE PRIVEE ET QUI UTILISENT NOTRE ARMEE POUR LE JOB. CE N'EST PAS LA MISSION DE NOTRE ARMEE; NOTRE ARMEE EST PRESENTE AU MALI DANS LE CADRE DE LA MINUSMA UNIQUEMENT A GAO ET NON A BAMAKO. LES DEALERS QUI MANGENT AVEC LA SOCIETE PRIVE SAS DOIVENT ETRE PUNIS.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Copie conforme des ex-patriotes de Blé Goudé + FPI.... "les memes erreurs du FPI au pouvoir "
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Prado vous avez gaffé. Faites amende honorable et permettez à ces soldats auxquels vous aviez confié une mission similaire à celle des soldats burkinabè au Libéria au début des années 90, de pouvoir rentrer chez eux. Toutes vos stratégies multidimensionnelles de sortie de crise sont, comme vous pouvez vous en rendre compte, contreproductives. On vous sait obligé....mais ne soyez pas jusqu'au boutiste.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Arrêtez de nous faire chialer à Abidjan ici. Prenez courage et allez y à la frontière du Mali avec vos pancartes là. Bande d'illettrés. Votre Wattra qui se prend pour un super homme là ne parle pas, mais c'est vous qui emmerdez la quiétude des ivoiriens.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Je ne comprends pas. On parle bambara au Mali. On parle bambara en Côte d'Ivoire. Faisons un concert pour détendre l'atmosphère ? Non. Si on ne pardonne pas à nos voisins. Comment eux aussi ils vont nous pardonner. Je ne comprends pas cette affaire là.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre