Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire des 49 soldats ivoiriens, El-Ghassim Wane (chef de la Minusma) : «Il faut un règlement dans les délais les plus brefs»
 

Côte d'Ivoire : Affaire des 49 soldats ivoiriens, El-Ghassim Wane (chef de la Minusma) : «Il faut un règlement dans les délais les plus brefs»

 
 
 
 7325 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 août 2022 - 10:56

El-Ghassim Wane, chef de la Minusma (Ph) 


Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU (RSSG) pour le Mali et Chef de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), El-Ghassim Wane sort de sa réserve et se prononce sur l’affaire des 49 soldats ivoiriens arrêtés le 10 juillet à Bamako et inculpés pour « atteinte à la sécurité de l’État » .


Les Nations unies ont d’abord confirmé qu’ils étaient arrivés au Mali en soutien à la Minusma, avec le statut NSE, avant de faire machine arrière pour, semble-t-il, des dysfonctionnements administratifs.


Dans un entretien accordé ce mercredi 17 août 2022 au confrère RFI, le Mauritanien souhaite un règlement de cette affaire dans les délais les plus brefs.


 

« Il y a des efforts soutenus qui sont déployés au niveau de la région, qui sont soutenus également par nombre d’acteurs internationaux qui visent à régler cette question, et le souhait de tous est que ce règlement puisse être trouvé dans les délais les plus brefs possible, et je crois que c’est à cela que tout le monde œuvre. », a indiqué M. Wane. 


A la question de savoir alors que  les médiations sont en cours, pour éviter l’escalade entre Bamako et Abidjan, mais sur le statut de ces militaires, comment comprendre la volteface des Nations unies ? voici sa réponse :


« Notre rôle ici est de contribuer du mieux que nous pouvons à la recherche d’une solution, et c’est le souhait des pays concernés, de tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire, le souhait de trouver une solution, et c’est à cela que tout le monde doit œuvrer. », et marteler. « Je répète : le souhait de tous est de voir les efforts en cours aboutir. »


Nous apprenons de sources concordantes, que le médiateur le président Togolais Faure Gnassingbé est attendu dans les prochains jours à Bamako. Aucune date n’a été révélée par les sources en question.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire des 49 soldats ivoiriens, El-Ghassim Wane (chef de la Minusma) : «Il faut un règlement dans les délais les plus brefs»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LE DEBOULONNEUR
Finalement ces 49 sachets de Gnamankoudji continuent de brulés la gorges des incompétents d'Abidjan.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
La simple confirmation que la Minusma ne reconnaît pas les 49 soldats. De deux choses, l'une, ou bien c'est de l'incompétence notoire de nos autorités vus les graves dysfonctionnements ou bien c'est réellement 49 ''mercenaires'' et les autorités maliennes ont vraiment raison. Dans tous les cas, ils faut trouver des solutions apaisées pour qu'ils rentrent chez eux. A moins que l'orgueil du minabilissime mandela de sindou qui jusqu'ici a sous-estimé la junte malienne nous conduise au pire entre deux pays frères.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Vous comprenez tous maintenant que le mokochi est un loueur de mercenaires dans la région? Gabon, burkina, mali. Bandécon!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter