Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Elections locales de 2023, à Aboisso, Armand Ouégnin aux populations « nous avons l'impérieux devoir de les gagner pour garantir notre retour au pouvoir d'État en 2025 »
 

Côte d'Ivoire : Elections locales de 2023, à Aboisso, Armand Ouégnin aux populations « nous avons l'impérieux devoir de les gagner pour garantir notre retour au pouvoir d'État en 2025 »

 
 
 
 4464 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 août 2022 - 12:00

Georges-Armand Ouégnin avec les militants du PPA-CI d'Eboué à Aboisso (Ph KOACI)


 

Le vice-président du Parti des peuples Africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), Georges-Armand Ouégnin était le week-end passé dans le département d’Aboisso où il y a eu des rencontres politiques avec des militants du Parti de Gbagbo.

 

En effet, le samedi 20 août 2022, à la faveur des obsèques d’une camarade de Parti Delphine Mala, le député de Yopougon, Georges-Armand Ouégnin a rencontré les militants du PPA-CI du village d'Eboué dans le département d'Aboisso.

 

Au cours des échanges, des jeunes du Parti de Gbagbo ont posé le problème des provocations dont ils font l'objet de façon récurrente dans la région.

 

À ces préoccupations, l’ancien ministre de Gbagbo s’est voulu clair. Le PPA-CI n’est pas un Parti de violence, a-t-il indiqué.

 

« Le PPA-CI étant un parti de paix ne prônera jamais le désordre ou la violence pour atteindre ses objectifs pour le bien-être du vaillant peuple Ivoirien. Nous ne connaissons pas le désordre parce qu'il n'y a que dans la paix que nous pouvons réussir notre mission de réconciliation nationale vraie et de reconquête du pouvoir d'Etat avec le président Laurent Gbagbo. », a précisé le natif de Grand-Bassam.

 

Aussi, pour les prochaines élections municipales et régionales de 2023, le vice-président du PPA-CI a invité les militants du Parti de Gbagbo à investir le terrain pour préparer la victoire de leur formation politique.

 

Enfin, pour Armand Ouégnin, l'année 2023 devrait être l’année de la dote de 2025 pour un retour au pouvoir de Laurent Gbagbo et son parti le PPA-CI.

 

« Je vous exhorte à vous organiser, à tisser méticuleusement et discrètement votre toile, à investir tout le terrain, à implanter le parti jusque dans les hameaux les plus reculés, à vous préparer pour participer aux futures échéances électorales, municipales et régionales de 2023 que nous avons l'impérieux devoir de gagner afin de garantir notre retour au pouvoir d'État en 2025 avec le président Laurent Gbagbo. En d'autres termes, 2023 doit être l'année de la dote de 2025, l’année du mariage entre le PPA-CI, notre grand parti et notre Côte d'Ivoire bien-aimée. », a martelé le fondateur de la plateforme EDS.

 

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Elections locales de 2023, à Aboisso, Armand Ouégnin aux populations « nous avons l'impérieux devoir de les gagner pour garantir notre retour au pouvoir d'État en 2025 »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article