Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    À quelques heures de la fin du mois d'août, les décisions annoncées par Ouattara appliquées, les fonctionnaires négocient une rencontre pour lui exprimer leur reconnaissance
 

Côte d'Ivoire : À quelques heures de la fin du mois d'août, les décisions annoncées par Ouattara appliquées, les fonctionnaires négocient une rencontre pour lui exprimer leur reconnaissance

 
 
 
 24417 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 août 2022 - 10:06



Les décisions annoncées par le chef de l'Etat ivoirien à la veille de la célébration du 62ᵉ anniversaire dans son discours à la nation dans le cadre de la nouvelle trêve sociale 2022-2027 d'un montant de 1135 milliards de FCFA en faveur des fonctionnaires et agents de l'Etat sont en train d'être mises en œuvre.


Des fonctionnaires ont avoué hier au cours de l’Assemblée générale de restitution du protocole d'accord signé entre les huit organisations syndicales le 8 août 2022 entre le Gouvernement aux 450 délégués réunis autour de Soro Mamadou, Secrétaire général de la Centrale syndicale Humanisme que « l'extension du bénéfice de l’indemnité contributive au logement à l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’État » est effective.


Des délégués présents dans la salle de la bibliothèque nationale de Côte d'Ivoire sise au Plateau où s'est tenue cette Assemblée générale, l'ont signifié à Soro Mamadou qui les avait convoqué, conformément à la rencontre du 2 août 2022, sans toutefois rentrer dans les détails.


En tout cas, la joie se lisait sur le visage des fonctionnaires qui avaient déjà constaté des augmentations sur leur salaire en cette fin de mois d'août comme promis par Alassane Ouattara dans son discours à la nation.


 

«Nous avons trouvé des Secrétaires généraux et des membres enthousiastes qui ont adoubé le protocole d'accord signé le 8 août dernier et l'ont magnifié », a précisé, Mamadou Soro au terme de cette rencontre.


Heureux, les participants à cette Assemblée générale de restitution ont demandé au Secrétaire général de la Centrale syndicale Humanisme de trouver une occasion où les fonctionnaires présenteront au Président de la République leur infinie reconnaissance.


« Ils ont recommandé de nous organiser pour aller dire merci de vive voix au Président Alassane Ouattara, parce qu'il aura permis à la Côte d'Ivoire d'avoir fait en sorte que la négociation, le dialogue social aient pris une place prépondérante dans la gestion, l'organisation et dans ce qui peut produire des résultats qualitatifs et quantitatifs. C'est pourquoi au sortir de cette Assemblée générale, nous irons auprès de nos ministères de tutelle pour négocier une audience auprès du Président de la République à l'effet de lui dire merci », a ajouté, Soro Mamadou, porte-parole des huit organisations syndicales qui ont négocié avec le Gouvernement pour l'obtention de la trêve sociale de 2022-2027.


Il a indiqué avoir trouvé des fonctionnaires et agents de l'État contents du contenu de l'accord et qui sont engagés à observer la trêve sociale durant les cinq années qui sont à venir.


« Nous avons noté qu'ils ont pris l'engagement de pouvoir faire en sorte que l'effort financier de l'Etat de plus de 1135 milliards de FCFA consentis, vont être très assidus au travail, faire de l'excellence leur credo, faire montre de zèle au travail pour que la Côte d'Ivoire ait un service de qualité au niveau de la fonction publique qui va donc rassurer les investisseurs pour qu'il y ait un flux d'investissement en Côte d'Ivoire pour que le marché de l'emploi soit un peu plus dense et que nous puissions bénéficier davantage de la croissance et espérer demain à ce ruissellement de croissance », a indiqué, M. Soro.


Selon lui, les délégués présents se sont engagés à injecter cet oxygène financière en souscrivant à la complémentaire retraite de la CGRAE et aussi souscrire à des dispositifs de sécurité sociale qui vont leur garantir la bonne santé à l'effet d'être utile pour leur famille, pour la fonction publique et pour la Côte d'Ivoire.


 

«La complémentaire, c'est 5% du salaire indiciaire de base. Cette complémentaire permettra, au moment où nous partirons à la retraite, de bénéficier de l'ancienne pension ordinaire, mais d'y ajouter une nouvelle pension qui fera en sorte que notre pension équivaudrait à notre salaire au moment où nous étions en fonction », a expliqué, le SG de la Centrale syndicale Humanisme.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Plus de 450 délégués ont adoubé ce protocole d'accord et chacune des organisations a pris l'engagement de le diffuser et de le rendre le plus accessible possible à tous les membres et surtout de se l'approprier et de le défendre partout où ils iront.


Wassimagnon

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : À quelques heures de la fin du mois d'août, les décisions annoncées par Ouattara appliquées, les fonctionnaires négocient une rencontre pour lui exprimer leur reconnaissance
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
voir les fonctionnaires dire qu'ils vont se donner au travail , à la qualité etcccc c'est ca le pays veut pas des faineants reuni dans un maquis financé par l'argent du burida ou la petroci car géré par des imbéciles heureux qui savent que depenser mais rien batir
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter