Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire Pulchérie Gbalet, le Sénateur Kehi Edouard Djouha recadre son homologue Français Pierre Laurent
 

Côte d'Ivoire : Affaire Pulchérie Gbalet, le Sénateur Kehi Edouard Djouha recadre son homologue Français Pierre Laurent

 
 
 
 7247 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 06 septembre 2022 - 10:58

Le Sénateur Kehi Edouard Djouha (Ph) 


Dans un Tweet qui a enflammé la toile, M. Pierre Laurent Sénateur de Paris (Ile-de-France) a écrit ceci: « Je constate avec consternation que sous prétexte qu’elle s’est rendue au Mali, sur invitation d’une ONG malienne pour s’informer sur la crise liée à la rétention de 49 ivoiriens au Mali, Pulchérie Gbalet Officiel a été de nouveau arrêtée fin août à Abidjan et incarcérée. A nouveau, je soutiens les démarches de libération la concernant. »


Une sortie qu’il n’a pas plus à son homologue ivoirien, le Sénateur du Cavally Kehi Edouard Djouha conscient de la dangerosité des actes de l'activiste proche de l'opposition radicale, suspectée d'être à la solde d'un plan de déstabilisation avec des proches de la junte malienne et Guillaume Soro, pourtant déjà avertie après ceux posés en 2020.


Ci-dessous sa déclaration…


 

« Si ce Sénateur Français, est notoirement connu pour des prises de positions fréquentes et controversées, du reste pour la plupart ignorées par la classe politique française ou européenne, il n’en demeure pas moins que la légèreté avec laquelle il s’immisce dans une procédure judiciaire en Côte d’Ivoire nous interpelle et appelle de notre part une mise au point.

Du Contexte géopolitique

Depuis 2019 la Côte participe au Contingent Onusien de maintien de la paix et de la lutte contre le terrorisme des Djihadistes au Sahel.

Ainsi, le dimanche 10 juillet 2022, le pays a régulièrement mis en mission une équipe de 49 soldats ivoiriens en vue d’assurer la relève d’une autre équipe de soldats ivoiriens qui sont rentrés au pays quelques heures plus tôt après plusieurs mois de services au sein des casques bleus au Mali.


Contre toute attente, cette opération qui est une routine à laquelle l’armée ivoirienne satisfaisait pour la 9è rotation, connait un assentiment des autorités maliennes de transition; ce qui conduit à l’arrestation et la détention des 49 soldats ivoiriens à leur descente d’avion ce jour-là à l’aéroport international de Bamako au Mali.

Les autorités ivoiriennes, après avoir expliqué le cadre qui justifie la présence des 49 militaires ivoiriens au Mali, ont demandé la libération des détenus afin que ces derniers rejoignent leurs postes d’affectation au service du maintien de la paix au Mali, ou, au cas échéant, qu’ils puissent regagner la Côte d’Ivoire.

Alors que le Gouvernement ivoirien a opté pour le channel diplomatique pour le règlement de cet incident sérieux, Dame Pulchérie Gbalet qui s’était rendue au Mali alors qu’elle était sous contrôle judiciaire en Côte d’Ivoire, a été épinglée par les autorités judiciaires ivoiriennes qui l’ont mise sous mandat de dépôt pour nécessité d’enquête sur des faits, entre autres, de « …campagne de dénigrement de l’action du président de la République et du gouvernement dans la gestion de la crise liée à la rétention de 49 de nos soldats au Mali. »

De la forme et du fond de la déclaration du Sénateur PIERRE Laurent Pour une affaire d’état aussi sérieuse et qui implique l’incarcération de 49 soldats de la République de Côte d’Ivoire jetés en prison dans leurs uniformes régaliens portant les armoiries de la République, le Sénateur PIERRE Laurent choisit les réseaux sociaux pour prendre position de façon hasardeuse; étant entendu que ce Sénateur n’a pris au préalable aucune mesure d’enquête ou d’information parlementaire en bonne et due forme.

Pis, le constat sur lequel le Parlementaire Français se fonde pour se prononcer, se limite au seul fait que Dame Pulchérie Gbalet ait été incarcérée, Nulle part PIERRE Laurent ne fait cas d’une quelconque enquête de sa part auprès des autorités judiciaires ivoiriennes, encore moins contacter la concernée afin de recueillir les motifs qui l’ont conduite en prison. Si, dans son zèle défensif en faveur de Dame Pulchérie Gbalet, PIERRE Laurent avait fait un minimum de recherche, il aurait su que le chef d’accusation retenu contre elle n’est pas le fait de s’être « rendue au Mali à l’invitation d’une ONG malienne… » Quelle aberration !

Comme on le voit, sur la forme et le fond, Il est totalement inacceptable pour un Parlementaire de son rang- lui, PIERRE Laurent, qui a été Secrétaire National d’un Parti politique- de s’immiscer aussi légèrement dans un dossier judiciaire du pays souverain qu’est la Côte d’Ivoire.

La mise au point

Au regard de ce qui précède et qui établit manifestement l’inconsidération, la maladresse, le mépris et l’indécence de la démarche unilatérale du Sénateur PIERRE Laurent vis-à-vis des normes admises en matière de droit, de politique parlementaire et de diplomatie- même la diplomatie parlementaire, il nous échoit de rappeler à la conscience du Communiste PIERRE Laurent ce qui suit :

– La Côte d’Ivoire est une République souveraine, indépendante de la France, un état de droit et une démocratie;

– La Côte d’Ivoire, est un État moderne et une Nation dynamique dont les institutions s’emploient à consolider les acquis. Notamment, la liberté de penser et la liberté d’agir qui sont garanties, puisqu’elles s’expriment quotidiennement sans aucune entrave; ce faisant, les citoyens libres ont le devoir de la conscience des lois de la République et celui du respect des institutions.

– Dans son engagement à développer et poursuivre l’éco-diplomatie, ainsi que la diplomatie parlementaire, la Cote d’Ivoire est ouverte à toute coopération internationale et à tout partenariat; le pays attend cependant que les interactions à tous les niveaux s’entourent de civilités, de bon sens et de respect du droit national et international.

Si le Sénateur PIERRE Laurent veut s’inviter dans le débat politique interne de la Côte d’Ivoire- surtout qu’il n’en est pas à son premier essai, soit, mais qu’il le fasse dans le strict respect des lois et dans l’honnêteté morale impliquant un esprit cartésien.

En clair, la déclaration récente qu’il nous a servie, n’est digne ni d’un intellectuel moderne, ni d’un démocrate, encore moins d’un parlementaire, de surcroît un Sénateur.

Kehi Edouard DJOUHA

Sénateur du Cavally

Président de la Majorité au Sénat



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire Pulchérie Gbalet, le Sénateur Kehi Edouard Djouha recadre son homologue Français Pierre Laurent
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
vraiment réponse propre tu as savonné proprement ce mercenaire politique parlementaire prêt a dire n'importe quoi contre deux togo lol ..BRAVOOOOOOOOO
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Cet ignare de Kehi raconte quoi ??? C'est quoi "l'éco-diplomatie" ??? Pierre Laurent n'a rien à faire de l'enquête d'une justice aux ordres. Tu es libre de faire confiance à une justice qui distribue 20 ans comme de petits pains. Le massacre de tes parents wês ne t'a pas ému, ...c'est le fait d'être un "parlementaire" désigné par l'exécutif qui importe pour toi ??? Donnes nous les identités des soldats qui sont là-bas. ça au moins, on n'a le droit de le savoir non ???
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Merci au vénérable sénateur. Ce petit toubab pense que nous sommes encore au temps de la colonisation.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
C'est dans une république bananière que le pouvoir exécutif nomme les membres du pouvoir législatif. Dramane désigne des "sénateurs",...et vous n'avez pas honte de les appeler vénérable ???
 
 il y a 2 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter