Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Des Inspections générales d'État et Institutions Assimilées en conclave à Abidjan pour redynamiser leur institution, Tiémoko Koné appelle à des propositions concrètes
 

Côte d'Ivoire : Des Inspections générales d'État et Institutions Assimilées en conclave à Abidjan pour redynamiser leur institution, Tiémoko Koné appelle à des propositions concrètes

 
 
 
 3023 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 septembre 2022 - 22:58

Tiémoko Koné ce lundi à Abidjan (ph KOACI)



Abidjan, capitale économique ivoirienne, abrite depuis ce matin une réunion extraordinaire du Comité Directeur du Forum des Inspections Générales d'Etat et Institutions Assimilées (FIGE) dont la cérémonie d'ouverture a été présidée par Tiémoko Meyliet Koné, Vice-président de la République.


Cette réunion permettra de faire des propositions pertinentes en vue d'accroitre l'efficacité et la performance de l'Institut du FIGE. Selon le Vice-président, cet important instrument de formation et de renforcement des capacités des acteurs de l'inspection et du contrôle interne doit rester un des atouts forts de promotion de la bonne gouvernance.


La présente réunion extraordinaire du Comité Directeur du FIGE, se tient, à une période délicate de la marche du Forum et de son Institut de formation, à savoir l'IFIGE. Il s'agira, au cours des présents travaux, de mener la réflexion en vue de faire des propositions pour relancer le fonctionnement de l'Institut du FIGE.


Le numéro deux constitutionnel reste convaincu que les mesures qui en découleront, devront permettre de garantir l'efficacité de l'IFIGE dans ses délicates missions destinées à la recherche et à la formation aux métiers de contrôle, de vérification, d'audit, d'enquête, d'investigation et d'évaluation.


«Cet institut permettra de mettre à la disposition de nos Etats respectifs, des ressources humaines compétentes, capables d'impulser le développement et le bien-être de nos populations. L'atteinte de cette noble ambition est indissociable de la bonne gouvernance que nos Etats sont appelés à ériger en norme de gestion de l'action publique », a ajouté l'homme lige du Président Ouattara.


La tenue de cette rencontre donne l'occasion d'explorer des pistes de solutions ainsi que des propositions en vue d'améliorer le fonctionnement de cette association continentale, le FIGE. Le Vice-président de la République a rappelé qu'Alassane Ouattara fait des questions de la bonne gouvernance et de la corruption un levier essentiel de son programme de développement. Et, il ne ménage aucun effort à cet effet.


 

«Dans ce cadre, et sur ses instructions, des actes majeurs ont été posés, notamment, la ratification de plusieurs textes internationaux et régionaux sur la prévention et la lutte contre la corruption, la création ou le renforcement d'institutions telles que, la Cour des Comptes ; l'Inspection Générale d'Etat, la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, la création d'un Ministère dédié spécifiquement à la Promotion de la Bonne Gouvernance et à la Lutte contre la Corruption, la mise en place de l'Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), l'instauration d'une Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF), l'institution de l'obligation de déclaration de patrimoine pour certaines catégories d'Agents publics exerçant de hautes fonctions dans l'Administration publique ou chargées de la gestion des deniers publics », a souligné l'ancien Gouverneur de la BCEAO.


Il a annoncé que le souhait du Président de la république est que les recommandations de ces assises contribuent à rendre davantage dynamique le Forum des Inspections Générales d'Etat et Institutions Assimilées d'Afrique et son Institut de formation, l'IFIGE.


Organisateur de cette réunion extraordinaire du Comité Directeur du Forum des Inspections Générales d'Etat et d'Institutions Assimilées d'Afrique (FIGE), consacrée principalement à la redynamisation de l'IFIGE, à savoir l'Institut du FIGE, Théophile Ahoua N'Doli, Inspecteur général d'État, a rendu hommage au Président de la République pour toutes ses actions en faveur du pays et de son institution.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a rappelé que la création de l'Institut du FIGE obéit à l'objectif des pays membre du Forum des Inspections Générales d'Etat et d'Institutions Assimilées d'Afrique d'en faire, à l'échelle du continent africain, la première structure continentale de formation spécialisée dans le développement des aptitudes et compétences liées au contrôle de l'action publique à travers notamment des formations diplômantes et continues en inspection, audit, vérification, investigation, contrôle et enquête.


Théophile Ahoua N'Doli a, lui, indiqué que la Côte d'Ivoire, assure une responsabilité particulière quant à la survie et à la redynamisation de cet Institut du FIGE (IFIGE).


« Non seulement elle est un membre fondateur de cette structure créée au cours de l'Assemblée Générale de 2012, à Luanda, en Angola, mais elle a accueilli le lancement officiel de ses activités en mars 2015, avec un démarrage effectif de celles-ci en 2016 par les premières formations. En outre, notre pays abrite le siège de l'IFIGE qui est installé dans les locaux prêtés par l'Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INHP-HB) à Yamoussoukro. De plus, la Direction Générale de cet Institut du FIGE est assurée par une Ivoirienne. Aujourd'hui encore, elle accueille cette réunion extraordinaire du Comité Directeur du FIGE, consacrée à la redynamisation de cet Institut », a expliqué, l'IGE de Côte d'Ivoire.


 

La réunion Extraordinaire du Comité Directeur du FIGE, sera l'occasion, conformément aux conclusions de la 12e Réunion du Comité Directeur du FIGE, tenue à Djibouti du 07 au 09 juin 2022 dernier, d'examiner les problèmes rencontrés par l'Institut du FIGE, l'IFIGE, dans son fonctionnement et de proposer des mesures nécessaires à son opérationnalisation ; lesquelles solutions seront proposées à notre prochaine Assemblée Générale qui aura lieu à Brazzaville, en République du Congo, du 17 au 19 octobre 2022.


Selon Théophile Ahoua N'Doli, cette réunion est en quelque sorte une rencontre préparatoire à l'Assemblée Générale de Brazzaville et elle examinera notamment le diagnostic et les propositions pour l'opérationnalisation de l'Institut du FIGE, les Termes de Référence du plan stratégique de l'IFIGE ainsi que l'examen et l'adoption des résultats des travaux du Comité Technique mis en place au terme de la dernière réunion du Comité Directeur du FIGE susmentionnée.


« Ainsi que vous le voyez, notre rencontre mettra ainsi l'accent sur le fonctionnement de l'Institut du FIGE (IFIGE), véritable outil de formation et de renforcement des capacités, dont la mission est de former et de renforcer régulièrement les capacités des acteurs du contrôle administratif, dans les domaines de l'inspection, de l'audit, de l'enquête, de l'investigation, de l'audit interne. L'objectif est de redynamiser ce précieux outil du FIGE prévu pour être un centre de formation d'excellence dédié aux métiers de l'audit, de l'inspection, de la vérification, d'investigations et d'évaluation, mais dont l'efficacité et la performance ont été entravées et inhibées par divers obstacles et pour diverses raisons. Ce faisant, nous donnerons à notre organisation commune de gagner en crédibilité et en efficacité et à nos institutions les moyens, notamment humains de qualité, capables de nous permettre d'accomplir avec plus de réussite les missions qui nous sont assignées par nos États respectifs », a-t-il ajouté.


Théophile Ahoua N'Doli a enfin rappelé que les propositions issues de ces travaux seront présentées à l'Assemblée Générale du FIGE prévue se dérouler du 17 au 19 octobre 2022, à Brazzaville, en vue de leur adoption et de la prise de décisions idoines.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des Inspections générales d'État et Institutions Assimilées en conclave à Abidjan pour redynamiser leur institution, Tiémoko Koné appelle à des propositions concrètes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter