Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Affaire, nomination d'un mort à Bassam, annonce d'ouverture d'une enquête pour situer les responsabilités
 

Côte d'Ivoire : Affaire, nomination d'un mort à Bassam, annonce d'ouverture d'une enquête pour situer les responsabilités

 
 
 
 5994 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 20 septembre 2022 - 19:17


Adama Coulibaly ce mardi à Abidjan (ph KOACI)



L'Inspecteur général, Coordonnateur général de l'Inspection générale du ministère de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, Adama Coulibaly était ce mardi l'invité de la conférence de presse "Tout Savoir Sur" du CICG. À cette tribune, il a d'entrée fait le point de la rentrée scolaire lancée depuis le 12 septembre.


À en croire l'Inspecteur, "cette rentrée scolaire 2022-2023 est effective avec des taux de présence d'élèves variables allant de 30 à 100 % en classe à ce jour sur la base de 1.569.988 inscrits en ligne contre 2.600.000 attendus, soit 60.38 %. Pour ce qui est des enseignants et du personnel administratif, les taux sont satisfaisants et oscillent entre 95 et 100%.".


Adama Coulibaly a déploré par ailleurs que cette rentrée intervient dans un contexte où, en dépit des efforts consentis par le Gouvernement, madame le ministre, les partenaires et l'ensemble des acteurs, la marche de "l'école connaît certes des avancées, mais demeure encore confrontée à de nombreux défis."


 

Il s'agit, selon lui, "de l'accès, de la gouvernance, de l'équité, de l'égalité, de l'inclusion et de la qualité en termes d'efficacité interne et d'efficacité externe, dont les insuffisances contrarient le développement attendu de notre sous-secteur.", 


Toutefois, il a révélé que des acquis sont à noter, notamment " le Gouvernement ouvre pour cette rentrée 5.332 cantines scolaires, 91 nouveaux collèges, 517 nouvelles écoles primaires, 227 nouvelles écoles du préscolaire, distribuera 5 319 679 kits scolaires et 167 000 table-bancs".


Adama Coulibaly a néanmoins annoncé que la date de la rentrée scolaire n'est pas respectée à l'intérieur du pays. Selon l'Inspecteur, il s'agit d'une attitude fâcheuse parce qu'elle empiète le quorum horaire.


S'agissant du paiement de la somme de 16 731 935 329 FCFA allouée aux COGES, Adama Coulibaly a invité à utiliser ces fonds au profit de l'école. L'Inspecteur a en outre insisté sur les réformes entreprises au titre des classes préparatoires. Il a appelé les enseignants à mettre un point d'honneur à donner du sens et de la valeur à ces réformes.


Au titre de l'assainissement de l'environnement scolaire, le conférencier a déploré l'absentéisme qu'il a signalé et a aussi déploré la vente de fascicules, la tricherie sous toutes ses formes, promettant que ces maux seront "mis à l'Index et traités de façon ferme pour en réduire drastiquement la manifestation et les effets.


Sur l'affaire Yazi Dassé révélée par KOACI, nommé Directeur Régional de l'Education Nationale (DRENA) de Grand-Bassam par la ministre Mariatou, l'Inspecteur a assuré que des enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités


 

« On peut caricaturer et dire qu'un agent a pu mettre les deux pieds dans le même soulier. Tous les actes avec le professeur Mariatou sont des actes qui sont soumis à contrôle, qui sont soumis à un tri. Et ce n'est qu'après un tri qu'on devrait pouvoir obtenir l'autorisation de la diffusion. Malheureusement, cette étape n'a pas été respecté et c'est ce qui fait qu'en dix minutes, lorsque, s'est apparu sur la plateforme de la RH, c'est également parti. Pour la simple raison que finalement le contrôle a permis de se rendre compte et finalement les choses sont rentrées dans l'ordre. Les enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités », a t il déclaré.

Pour conclure, Adama Coulibaly a invité les élèves à la responsabilité et les parents d'élèves à s'impliquer dans l'éducation de leurs enfants. "L'école n'est pas un sanctuaire, elle est la propriété de la communauté (...) Aussi les parents doivent-ils assumer leurs responsabilités vis-à-vis de leur progéniture en prenant soin d'elle, car bien trop d'enfants hélas vont à l'école sans extraits de naissance ou évoluent en dehors d'elle pour défaut de scolarisation...", a t il martelé.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire, nomination d'un mort à Bassam, annonce d'ouverture d'une enquête pour situer les responsabilités
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter