Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conflit foncier avec un opérateur, une église dénonce la destruction de ses constructions et l'enlèvement de 02 de ses pasteurs et un fidèle par des forces de l'ordre
 

Côte d'Ivoire : Conflit foncier avec un opérateur, une église dénonce la destruction de ses constructions et l'enlèvement de 02 de ses pasteurs et un fidèle par des forces de l'ordre

 
 
 
 2840 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 septembre 2022 - 10:19

Un conflit foncier oppose l’église la « bonne nouvelle de la grâce de Côte d'Ivoire » au sieur Kablan David Stéphane depuis des années.

 

Dans ce bras de fer qui existe depuis 2009 où cette église dit occuper les lieux, deux (02) pasteurs et un (01) fidèle ont été enlevés. C’est ce qui porte à croire un communiqué de l’église transmis ce jour à KOACI.

 

Dans cette note, l’église tient à informer l'opinion nationale et internationale des brimades que subissent depuis plusieurs mois ses fidèles et responsables du fait d'un litige foncier qui l'oppose au Sieur Kablan David Hugues Stéphane.

 

Elle précise que ce litige foncier porte sur un terrain situé Abidjan, Cocody Angré, situé à quelques encablures de la cité diaspora. Pour les responsables de l’église, la « bonne nouvelle de la grâce de Côte d'Ivoire », Sieur Kablan David Stéphane, sans décision de justice, accompagné de nombreux agents de police, fait régulièrement irruption dans la parcelle que cette église occupe depuis 2009, détruisant les constructions, molestant les fidèles et autres responsables religieux.

 

« Les preuves, photos et vidéos sont encore disponibles. Les agents des forces de l'ordre qui prêtent main forte arrêtent et détiennent sans justificatifs des fidèles et pasteurs de l'église. Désormais, c'est appuyé et encadré par une patrouille du centre de commandement des opérations (CCDO) qu'il a décidé de déguerpir par la force, toujours sans décision de justice, notre église. », indique le communiqué.

 

Ainsi, à en croire ces responsables ecclésiastiques, hier, mardi 20 septembre 2022, sans aucune explication, deux pasteurs et un fidèle de leur mission ont été enlevés de force par des éléments des forces de l'ordre portant une tenue sur laquelle est marquée ULGC (unité de lutte contre la grande criminalité) et jusqu'à présent, ils sont sans nouvelles d'eux.

 

« Nous appelons aux autorités politiques et administratives afin qu'il soit mis fin urgemment à ces actes attentatoires à la liberté religieuse et aux règles régissant notre pays. Nous souhaitons vivement que les autorités policières appellent à l'ordre ces agents qui prêtent sans raisons leurs concours à Monsieur Kablan David Hugues David Stéphane. », plaide cette église.


 

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conflit foncier avec un opérateur, une église dénonce la destruction de ses constructions et l'enlèvement de 02 de ses pasteurs et un fidèle par des forces de l'ordre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article