Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Assassinat de Dabo Boukary, 20 ans de prison pour Diendéré
 

Burkina Faso : Assassinat de Dabo Boukary, 20 ans de prison pour Diendéré

 
 
 
 1991 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 septembre 2022 - 03:01

 Gilbert Diendere et Mamadou Bamba, deux des accusés présents à l'audience (ph)



Les trois accusés au procès de l'assassinat de l'etudiant Dabo Boukary en 1990, ont été condamnés dans la nuit du mercredi à jeudi à des peines allant de 10 à 20 ans de prison ferme et des amendes de 1 à 5 millions de francs CFA. 


La plus lourde peine, soit 30 ans de prison, a été décerné contre le sergent Magloire Yougbaré, jugé par défaut, car absent, pour "recel de cadavre". Il écope de la peine maximale parce qu'étant en fuite. Un mandat d'arrêt a été émis contre lui. 


Le général Gilbert Diendéré, qui purge déjà une peine de prison à vie, pour l'assassinat de Thomas Sankara et de ses douze compagnons, a été condamné à 20 de prison. 


 

Il a été reconnu coupable de « complicité d’arrestation illégale et séquestration aggravée » tandis que des charges de « complicité de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner, et recel de cadavre », ont été abandonnées par le parquet. 

Quant au lieutenant-colonel Mamadou Bamba, qui avait déjà été condamné dans le procès du putsch manqué de 2015, il écope de 10 ans de prison ferme. 


Les trois devront également payer des amendes de 1 à 5 millions de francs CFA. 


Constitués partie civile, les ayant-droits de Dabo Boukary, et l'union des étudiants du Burkina, ont demandé le payement d'un franc symbolique et la construction de sa tombe. 


En rappel, le corps de Dabo Boukary avait été retrouvé en 2017, non loin de Pô, enterré par des soldats qui étaient sous le commandement de Gilbert Diendéré. 


Prenant la parole pour une dernière fois avant l'énoncé du verdict, le général Diendéré avait insisté sur le fait qu'il n’a « pas participé à l’arrestation et la torture de Dabo Boukary. Cela est un soulagement pour moi aujourd’hui » que l'opinion publique le sache. 


 

 « J'aimerais solennellement et humblement demander pardon à la famille de Dabo Boukary, pour tout ce qu’elle a subi, au nom des auteurs de l’assassinat », a-t-il conclu.



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Assassinat de Dabo Boukary, 20 ans de prison pour Diendéré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter