Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Élection à l'UNJCI, des membres de l'Union demandent l'annulation de la liste de Lance Touré, voici les raisons
 

Côte d'Ivoire : Élection à l'UNJCI, des membres de l'Union demandent l'annulation de la liste de Lance Touré, voici les raisons

 
 
 
 3117 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 novembre 2022 - 13:47



Un groupe de journalistes membres de l'Union Nationale des Journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI) composé de Guillaume Gbato, Ferdinand Bailly et Eugène Djabia, ont tenu une conférence de presse ce mercredi 02 novembre 2022, à la maison de la presse au Plateau.


Ils ont, au cours de cette rencontre avec leurs confrères, fait savoir qu'ils ont déposé auprès du conseil d'administration de l'UNJCI, un recours en annulation de la liste conduite par Lance Touré, en vue du prochain congrès de la faîtière, prévu le 26 novembre 2022.


Selon Guillaume Gbato, Ferdinand Bailly et Eugène Djabia, la liste conduite par Lance Touré comporte de graves irrégularités en ce sens que plusieurs de ses membres ne sont plus des journalistes professionnels. 


 

"Conformément aux textes qui nous permettent de faire des réclamations, nous avons relevé des irrégularités sur la liste du candidat Lance Touré. Cette liste pose problème, parce que trois de ses membres, à savoir Lance Touré lui-même tête de liste, Diomandé Inza et Simplice Allard, ne sont plus des journalistes professionnels. Ils ne peuvent donc pas être candidats à une élection de journaliste", ont-ils argumenté.


Poursuivant, ils ont donné plus de détails sur les raisons du recours en annulation, déposé auprès du Conseil d'administration. 


" Lance Touré tête de cette liste, a passé un concours de la fonction publique en tant que technicien supérieur de la communication et il a été reçu à ce concours. Depuis 2021, il est au ministère de l'Économie numérique et est détenteur d'un numéro matricule de la fonction publique. Il n'est plus journaliste professionnel, mais fonctionnaire. Et à ce titre, il ne peut pas postuler pour le conseil exécutif de l'UNJCI. Inza Diomandé est également fonctionnaire depuis 2021 au ministère de l'Intérieur, précisément au service de la décentralisation et à ce titre, il ne peut pas être éligible. Le dernier cas, c'est Simplice Allard. Sur la liste, il est marqué qu'il est journaliste au quotidien LG Info. Pourtant, c'est un quotidien qui n'existe plus depuis 2 ans. Il a démissionné depuis le 20 juillet 2022 du groupe cyclone. Il ne peut plus se réclamer membre de ce groupe de presse. Ces trois personnes ne sont pas éligibles à la CIJP", ont-ils clarifié. 


Notons que pour le prochain congrès de l'UNJCI, deux listes provisoires ont été retenues et publiées par le conseil d'administration de l'UNJCI. Il s'agit de la liste "Union de toutes les générations" conduite par Jean-Claude Coulibaly, le président sortant de l'UNJCI et la liste "Team Lance" dirigée par Lance Touré.


 

Si le recours en annulation déposé par Guillaume Gbato, Ferdinand Bailly et Eugène Djabia trouve une suite favorable auprès du Conseil d'administration de l'UNJCI, et de la commission d'attribution de la carte d'identité de journaliste professionnel, il est fort à parier que la liste de Jean-Claude Coulibaly sera donc en roue libre pour un second mandat.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élection à l'UNJCI, des membres de l'Union demandent l'annulation de la liste de Lance Touré, voici les raisons
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Si ces faits sont avérés, alors tout légaliste comme moi-même n'y trouverait à redire. Il faut respecter les textes, rien que les textes. Pareillement, en 2025, nos Textes fondamentaux seront respectés dans notre pays. On observe... C'est écrit !
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter