Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Lutte antiterroriste, « certains partenaires n'ont pas toujours été loyaux », pense le premier ministre
 

Burkina Faso : Lutte antiterroriste, « certains partenaires n'ont pas toujours été loyaux », pense le premier ministre

 
 
 
 3537 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 19 novembre 2022 - 17:30

Kyelem de Tembela



Le premier ministre du Burkina Faso, Apollinaire Kyelem de Tembela, a dit penser que "certains partenaires n'ont pas toujours été loyaux" dans la lutte contre le terrorisme qui gangrène le pays depuis 2015.


 « Nous pensons, peut-être à tort, que certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux. Comment comprendre que le terrorisme gangrène notre pays depuis 2015, dans l’indifférence, si ce n’est avec la complicité de certains de nos prétendus partenaires. Où trouvent-ils les armes, les munitions, le carburant, l’argent qu’ils ont à profusion ? », a déclaré le chef du gouvernement burkinabè, faisant lecture de sa déclaration de politique générale face aux députés de l'assemblée législative de Transition


 « Comment des pays qui ont le contrôle de l’espace, avec des moyens modernes de détection, ne peuvent-ils pas, s’ils sont nos vrais amis, nous donner les renseignements nécessaires sur les agissements et les mouvements de ces terroristes ?  », a poursuivi M. Kyelem de Tembela. 


Et d'ajouter : « N’avons-nous pas été jusque-là trop naïfs dans nos relations avec nos partenaires ? Sans doute. Une introspection s’impose ». 


 

« Nous essayerons, autant que possible, de diversifier nos relations de partenariat jusqu’à trouver la bonne formule pour les intérêts du Burkina Faso. Mais, il ne sera pas question de nous laisser dominer par un partenaire, qui qu’il soit », a-t-il déclaré. 


Selon le premier ministre, « dans la lutte contre le terrorisme, il revient aux Burkinabè, et à eux seuls, de défendre leur patrie en danger. Avec bien sûr le soutien bienveillant de tous ceux qui voudront nous accompagner ». 


Ces déclarations du premier interviennent au lendemain d'une manifestation de plusieurs milliers de personnes réclamant le départ de la France, particulièrement des soldats français basés à Kamboinsin. 


Selon Apollinaire Kyélem de Tembela, ces soldats sont présents au Burkina Faso en vertu d'un accord entre l'état burkinabè et l'État français pour la lutte contre l'insécurité au Sahel.


Ces Forces françaises apportaient du secours en transport les blessés et des malades et intervenaient sur les lieux de combat, exclusivement sur demande des autorités burkinabè, a expliqué le premier ministre, selon qui depuis un certain temps, « on n'a plus recours à eux ». 


 « On évite de recourir à eux, mais de nous concentrer sur nos propres moyens de lutte et de combat », a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, a-t-il souligné, le Burkina Faso explore la potentialité d'autres partenariats


 

 « C'est peut-être parce que nous ne sommes pas encore en rapport avec certains pays que d'autres cherchent à nous dominer », estime-t-il. 


 « Si nous nous donnons d'autres horizons, du coup, les étaux qui nous enserrent vont se desserer parce qu'il y aura d'autres possibilités », a-t-il conclu.



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : Lutte antiterroriste, « certains partenaires n'ont pas toujours été loyaux », pense le premier ministre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pauvres nègres ! Toujours en train de pointer du doigt les autres. Vous-mêmes vous faites quoi pour vous ? Vous croyez que des pays avancés comme la Chine aujourd'hui et la Corée du Sud ont passé leur temps à pleurnicher en attendant les autres. Pauvres nègres, toujours idiots et fainéants qui sont la risée de tous sur cette planète...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Le déboulonnement de la petite France est en téléchargement au Burkina Faso. Kiokiokiokio
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter