Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le Ministre Laurent Tchagba lance le  reboisement dans le périmètre de protection de l'exhaure de l'usine de potabilisation d'eau SIEE
 

Côte d'Ivoire : Le Ministre Laurent Tchagba lance le reboisement dans le périmètre de protection de l'exhaure de l'usine de potabilisation d'eau SIEE

 
 
 
 1611 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 décembre 2022 - 11:21

Le Ministre Laurent Tchagba au lancement samedi (DR) 


Le Ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, a procédé le week-end dernier Kongofon, une circonscription administrative de Brofodoumé au lancement le reboisement dans le périmètre de protection de l’exhaure de l’usine de potabilisation d’eau de la Société Ivoirienne de l’Eau et de l’Environnement (SIEE).


Il a rappelé que, compte tenu de la surexploitation de la nappe d’Abidjan qui a atteint ses limites, l’Etat de Côte d’Ivoire, a décidé de s’orienter vers l’utilisation de l’eau de surface en l’occurrence celle de la rivière pour renforcer l’usage de l’eau pour tous les besoins et singulièrement l’alimentation en eau potable de la ville d’Abidjan et des localités environnantes.


« Aussi, nous nous sommes engagés à assurer une sécurité en eau potable à Abidjan jusqu’en 2040 à partir des eaux de surface. C’est donc par la volonté du Chef de l’Etat et de son gouvernement de toujours soulager nos populations que l’Usine de potabilisation d’eau de SIEE a vu le jour. Ce joyau technologique doit être dans les conditions appropriées pour remplir son rôle de production de 240 000 m3 d’eau par jour afin d’alimenter environ 2 millions de personnes. Mesdames et Messieurs et chers parents, Je vous invite dès cet instant à aider le Gouvernement à améliorer votre accès durable à l’eau. C’est ensemble que nous devons protéger cette ressource en eau, car toutes dégradations 07 06 significatives de sa qualité pourraient être problématiques pour la production d’eau potable. Il faudrait donc éviter de mener des activités susceptibles de dégrader ou de polluer l’eau de la rivière. Car quiconque s’adonne à de telles pratiques, pénalise toutes les populations qui dépendent de cette rivière et s’expose donc à la rigueur de la loi », a fait savoir Laurent Tchagba.


 

Par la suite, il a indiqué que les services compétents du Ministère des Eaux et Forêts, en étroite collaboration avec ceux du Ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, sous l’autorité du Sous-préfet, ont dû faire arrêter les travaux de lotissement qui se déroulaient sur les berges et à proximité de l’exhaure de cette usine de potabilisation d’eau


« Les travaux de déforestation et de décapage des sols qui ont été effectué à l’occasion de ces actes, sont de nature à dégrader la qualité de l’eau pouvant conduire à la suspension ou à l’arrêt des activités de l’usine L’orpaillage clandestin est également une activité à proscrire dans vos villages et surtout autours ou dans les cours d’eau. C’est aujourd’hui un fléau qui dégrade toutes les matrices de l’environnement y compris les sols, la végétation et les cours d’eau et rends », a soutenu le Ministre.


Laurent Tchagba a expliqué aux populations de la , lors du lancement de la campagne de reboisement pour la protection des ressources en eau de cette région, le cycle de l’eau.


Selon ce dernier, l’eau dont nous disposons sur la terre et dans le sous-sol provient de la pluie. A l’en croire, pour qu’il pleuve, il faut que l’eau de nos cours d’eau (fleuves, rivières, lacs, lagunes, retenues, barrages et océan) subisse l’évapotranspiration. 


« La vapeur d’eau est constituée de l’hydrogène (H2) et de l’oxygène (0). Ces molécules s’élèvent dans l’atmosphère et au contact de l’air frais se situant sur les cimes des arbres, se regroupent pour former des nuages. Ces nuages se condensent davantage et tombent sur la terre sous forme de pluie. L’eau de pluie ruisselle sur le sol, et se déverse en partie dans les cours d’eau. Une partie s’infiltre dans le sol et va rejoindre les nappes souterraines pour constituer les stocks et reversoirs d’eau souterraine ou ressurgir ailleurs sous forme de source pour alimenter les cours d’eau. Cette dynamique du cycle de l’eau permet d’avoir de l’eau sur et sous terre pour améliorer les conditions de vie des populations en la rendant accessible à tous. Elle figure en bonne place dans la vision du chef de l’état », a expliqué M. Tchagba.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
97%  
 
1
Non
0%  
 
146
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Ministre Laurent Tchagba lance le reboisement dans le périmètre de protection de l'exhaure de l'usine de potabilisation d'eau SIEE
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter