Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'ivoire : Zone industrielle d'Akoupé-zeudji pk24, le premier ministre inaugure les aménagements des parcelles de 127 ha et de 234 ha (phase 1)
 

Côte d'ivoire : Zone industrielle d'Akoupé-zeudji pk24, le premier ministre inaugure les aménagements des parcelles de 127 ha et de 234 ha (phase 1)

 
 
 
 3341 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 27 décembre 2022 - 13:53

L’inauguration de la Zone industrielle d’Akoupé-Zeudji pk24 (DR)


 Le Premier ministre, Jérôme Patrick Achi a procédé le vendredi 23 Décembre 2022 à l’inauguration des aménagements des parcelles de 127 ha et de 234 ha (phase 1) de la zone industrielle d’Akoupé-Zeudji PK24. 


Une occasion qu’il a saisie pour indiquer que la réalisation de ces travaux d’extension répond à la volonté du gouvernement de doter le pays d’infrastructures industrielles modernes, afin d’attirer davantage des capitaux nationaux et des investissements directs étrangers dans le secteur industriel. 


« Nous voulons être une nation industrielle. Nous le disons et nous le faisons.», a indiqué le Premier Ministre. Ces réformes, à en croire le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, M Souleymane Diarrassouba, la zone industrielle d’Akoupé-Zeudji PK 24 représente en superficie le principal centre d’activités industrielles et économiques d’Abidjan pour lequel la demande de terrains industriels est de plus en plus croissante. Toute raison qui a suscité du gouvernement, le désir de procéder à l’extension de cette zone, qui couvrait une superficie de 940 hectares, à 1000 hectares. 


« Le projet d’aménagement de cette zone industrielle intégrée comprend des espaces industrielles, des espaces de vie, une plateforme logistique, des équipements administratifs et socio-économiques, des logements d’astreinte, des centres de formation, des espaces verts et à terme une ceinture verte écologique.


 Les travaux de développement de cette nouvelle zone industrielle font l’objet d’un aménagement en différentes phases, portant principalement sur la voirie, le drainage des eaux pluviales et l’assainissement des eaux usées, l’électricité et l’adduction en eau potable et les infrastructures d’amenées primaires du site de la zone industrielle PK24.


 

Ainsi, après l’achèvement des travaux d’aménagement de la phase d’urgence de 62 ha, d’un coût global de 12 milliards de FCFA TTC achevé en 2018, deux autres phases ont été lancées en 2020. 


Il s’agit des travaux d’aménagement de 127 ha démarrés en février 2020 et de 234 ha (phase1) en juillet 2020. Ce projet a permis d’offrir 115 lots industriels couvrant une superficie de 82,8 hectares, soit 65,2% de la superficie totale de la parcelle. 


La première phase d’aménagement des 234 ha dont 59 ha dédiés aux cimentiers a porté, quant à elle, sur un aménagement partiel et a également concerné des travaux de voirie et drainage, d’assainissement, d’adduction en eau potable, d’électricité et télécommunication. 


Cette première phase du projet de 234 ha, d’un coût de 35,63 milliards Francs CFA TTC, a été entièrement financée par l’Etat sur les ressources publiques. Les travaux d’aménagement ont été réalisés par cinq (5) entreprises, à savoir SOROUBAT pour les VRD, le Bâtisseur (Assainissement), ITA (Eau potable), EKDS-EKM (Electricité) et EGICI (Télécommunication). », a indiqué le ministre de l’Industrie. Avec l’achèvement de ces deux projets, ce sont au total 423 hectares d’espaces aménagés d’activités industrielles multisectorielles répondant aux standards internationaux qui sont mis à la disposition des opérateurs économiques au sein de la zone industrielle d’Akoupé-Zeudji PK 24, qui compte à ce jour 134 entreprises attributaires de lots industriels dont 33 sont en activé, 38 en cours de construction et 60 entreprises en attente de débuter la mise en valeur des terrains. 


 

La superficie totale attribuée à ce jour est de 235 ha pour plus de 475 milliards FCFA d’investissements projetés et 9 586 emplois prévisionnels. Le montant cumulé des investissements des entreprises déjà en activité est évalué à environ 181 milliards FCFA pour 2 160 emplois effectifs. 


Enfin, le ministre du Commerce et de l’industrie a assuré que son département poursuivra ses efforts pour le développement et la mise en œuvre d’infrastructures industrielles répondant aux standards internationaux sur l’ensemble du territoire national, conformément au Plan National de Développement 2021-2025.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'ivoire : Zone industrielle d'Akoupé-zeudji pk24, le premier ministre inaugure les aménagements des parcelles de 127 ha et de 234 ha (phase 1)
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
bravo les frères Attiés vous êtes les 1er dans le train de l'émergence malheureusement frère de gagnoa il faut chasser le vaurien jouisseur il bloque l'émergence et vous bloque alors qu'il a les poches pleine ils s'en fou de vous et vos enfant il s'en fou pas pour les jetter dans la rue. Rien que les 127 ha a amenager c'est du travail pour tous les enfants Attiés de la zone est ce que c'est mauvais non mais hkb et koudou les maudits viendront trouver qlq chose a dire . nous on avance
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Achi l'infatigable est sur tous les fronts. Avec lui, le boss bosseur Ouattara peut même aller se balader dans le monde pour 40 ou 50 jours d'affilée comme Weah du Libéria, le pays sera en de bonnes mains... Riressssssss. Ceci dit, ah, oui hein ! Notre indépendance économique passe par notre industrialisation tout au moins par la transformation de nos matières premières agricoles. Merci au gouvernement pour cette vision concrète. Cela doit se faire sans compromis. Avec cela notre émergence sera effective et nous serons encore plus riche et laisserons très loin tous nos pays frères de la sous-région avec ou sans le FCFA... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter