Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Zoungrana à nouveau cité dans une tentative de putsch contre Ibrahim Traoré
 

Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Zoungrana à nouveau cité dans une tentative de putsch contre Ibrahim Traoré

 
 
 
 7882 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 décembre 2022 - 23:20

 Le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana (pH)



Alors qu’il est déjà poursuivi pour une tentative de coup d’État contre l’ancien président Roch Kaboré, le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana est à nouveau soupçonné d’avoir projeté un putsch contre le capitaine Ibrahim Traoré, selon un communiqué du procureur du tribunal militaire de Ouagadougou. 


En effet, indique le communiqué, des militaires  en collusion avec des civils étaient en train de préparer une déstalinisation des institutions de l’État afin de porter le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana au pouvoir. 


Deux soldats proches du lieutenant-colonel, notamment l’adjudant-chef Neboa Charles et le sergent Traoré Adama sont cités comme faisant partie du groupe, selon la justice. 


Ce groupe serait en contact avec l’unité « mamba verts du lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana » et projetait lancer des attaques simultanées sur la télévision du Burkina (RTB), la maison d’arrêt et de correction des armées ou était détenu le lieutenant-colonel Zoungrana, et la résidence du chef de l’État en place. 


 

Pour ce faire, ce groupe devait bénéficier de renforts d’éléments d’autres unités. 


L’enquête diligentée a permis d’entendre et de confronter plusieurs personnes, témoins et mis en cause. 


Deux mis en cause sont en fuite. 


Des déclarations recueillies, il ressort de façon constante que leur entreprise était planifiée par interactions physiques lors des visites ou téléphoniques avec le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana depuis la Maca, lieu de sa détention. 


Pour certains membres de ce groupe, le lieutenant-colonel Zoungrana serait l’homme de la situation après les événements du 30 septembre, et leur action se voulait de le porter à la tête de l’état. Pour d’autres, c’était pour le libérer de la Maca. 


Le 9 novembre, lors de fouilles de routine dans les cellules des détenus de la Maca, un téléphone portable a été retrouvé en possession du lieutenant-colonel Zoungrana, a expliqué le procureur militaire


 

Appelé à s’expliquer sur cette violation des règlements de l’administration pénitentiaire et à donner le code de déverrouillage de son appareil, le lieutenant-colonel Zoungana a opposé un refus catégorique. 


En vue de la manifestation de la vérité, le lieutenant-colonel Zoungrana a été interpellé le 27 décembre à son domicile à Pabré, non dans la résistance et propagande sur la toile, alors qu’il bénéficiait d’une liberté provisoire dans la première affaire. 



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Zoungrana à nouveau cité dans une tentative de putsch contre Ibrahim Traoré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter