Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Oumé, trois individus suspectés d'orpaillage clandestin en attente de jugement
 

Côte d'Ivoire : A Oumé, trois individus suspectés d'orpaillage clandestin en attente de jugement

 
 
 
 3043 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 03 janvier 2023 - 09:29

L’un des suspects (DR) 


Malgré les multiples missions des hommes du Colonel Major Mamadou Sangaré, Directeur Général de la SODEFOR, les orpailleurs clandestins ne semblent pas vouloir arrêter ces activités néfastes pour l'avenir des populations locales.


Trois individus (03) suspectés d’orpaillage clandestin sont en attente de jugement à Oumé, dans la région du Gôh (Centre-Ouest).


Selon les informations rapportées de sources officielles, c’est lors d'une opération menée par le Lieutenant Pacôme Kouadio et ses collaborateurs du 26 au 27 décembre dernier sur un site d'orpaillage dans la forêt classée de la Téné, que trois (03) personnes ont été prises en flagrant délit d'orpaillage illégal.


 En outre, divers engins et objets ont été saisis sur ledit site notamment des bâtons de dynamite, des tricycles, des motos, des vélos, des alternateurs synchronisés (puissantes machines pour aspirer l'eau des trous et les assécher), des sacs de pierres et des téléphones portables, informe-t-on.


 

Les 03 mis en cause ont été conduits depuis le 29 décembre devant la justice d'Oumé pour y subir la rigueur de la loi portant code forestier du 23 juillet 2019. Ils sont en attente de leur jugement dont le verdict est attendu avec beaucoup d'intérêt, apprend-on.


Selon certaines sources, les causes de cette prolifération seraient les multiples complicités avérées au sein des villages riverains comme kouaméfla même de la ville d'Oumé, révèlent nos sources.


Ces orpailleurs détruisent le sol jusqu'à la nappe phréatique où ils vident l'eau des différentes poches pour continuer à s'attaquer à la roche.


 

C'est le lieu pour la SODEFOR, de réitérer son appel à un comportement eco-citoyen ou de civisme écologique en dénonçant auprès de nos agents tout acte d'agression de nos forêts et leurs contenus faunique. 

C'est à ce prix que, la Côte d’Ivoire pourra sauver les massifs forestiers et assurer la disponibilité de l'eau potable pour les populations.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Oumé, trois individus suspectés d'orpaillage clandestin en attente de jugement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Juste 3 mots : FERMETÉ... FERMETÉ... FERMETÉ... Il faut reconnaître que la situation a connu une amélioration car sous le régime des microbes vauriens de koudou, eux-mêmes pilleurs, l'orpaillage clandestin était pire. Il faut que ces individus pilleurs soient punis et servent d'exemple... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter