Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Elections municipales 2023, le Roi d'Assinie-mafia et des chefs traditionnels choisissent leur candidat, la population divisée crie à la mascarade et à l'intimidation
 

Côte d'Ivoire : Elections municipales 2023, le Roi d'Assinie-mafia et des chefs traditionnels choisissent leur candidat, la population divisée crie à la mascarade et à l'intimidation

 
 
 
 8653 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 16 janvier 2023 - 17:49

« Les rois et chefs traditionnels sont soumis aux obligations de neutralité, d’impartialité et de réserve et doivent s’abstenir d’afficher leur appartenance politique », comme indiqué dans leur statut en son article 6.


Cette disposition de la loi serait foulée au pied par le roi d’Assinie-Mafia et des chefs de villages. Le samedi 14 janvier dernier, ils auraient annoncé publiquement que le candidat de leur choix pour les élections municipales à venir est Pierre Magne.


Cette prise de position du roi et de ces chefs traditionnels dans le jeu politique est jugée illégale par les populations et leur choix ne ferait pas l’unanimité des chefs traditionnels, comme rapporté à KOACI.


« En effet, soulignant cette entorse à la loi, le chef d’Assinie-Sagbadou a appelé la Cour Royale à une appréciation objective de la démarche. Il a été, selon des sources présentes, « violemment interrompu… ». Mais depuis la fin de cette mascarade, d’autres chefs de villages, des notables, des femmes et des jeunes, moins téméraires que lui, lui expriment leur soutien et encouragement dans sa prise de position », précise, notre source.

Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Présent à cette rencontre, Gnamien Kadjo, l’envoyé du Président du Conseil régional du Sud-Comoé, Dr Eugène Aka Ahouélé a démontré qu’à travers leur décision, le roi et ces chefs veulent intimider les populations d'Assinie. Il a avoué que la décision du Roi ne résulte pas d’un consensus, mais d’une mascarade.


« Comment Aka Ahouélé, Président de l’Institution de la République qu’est le Conseil économique, social, culturel et environnemental peut se faire représenter à une activité qui viole de manière flagrante la loi de la République ? En réalité, cette mascarade n’est destinée qu’à diviser le peuple Essouman », a conclu, notre source sur place.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Elections municipales 2023, le Roi d'Assinie-mafia et des chefs traditionnels choisissent leur candidat, la population divisée crie à la mascarade et à l'intimidation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
"Les rois et chefs traditionnels sont soumis à l'obligation de neutralité" -Ah bon !! -Dramane qui se dit chef d'état n'est pas neutre par rapport à son appartenance politique dans les élections locales non ??
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Toi tu n'as pas plus d'intelligence qu'un âne, au figuré comme au sens propre. Pinhead !
 
 il y a 1 an
Peace101
En tant qu'observateur, c'est inacceptable ça ! C'est déplorable ! Ce roi est une honte et n'a aucune sagesse. Il a outrepassé ses droits. Une telle sortie ne fera que mettre à mal la cohésion dans ce village. Un roi devrait reester une référence pour chacun des concitoyens quelque soit le bord politique. Maintenant, il a détruit ce pouvoir de neutralité.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter