Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, le Fonds mondial alloue un peu plus de 152 milliards de FCFA au pays
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, le Fonds mondial alloue un peu plus de 152 milliards de FCFA au pays

 
 
 
 3061 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 30 janvier 2023 - 17:20

Pierre N'Gou Dimba ce lundi à Abidjan



Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, est une Institution financière internationale créée en janvier 2002 pour apporter un soutien aux pays dans la lutte contre ces trois maladies. Pour bénéficier de son appui financier, chaque pays est chargé de créer un comité national, appelé Instance de Coordination Nationale (ICN) ou Country Coordinating Mechanism (CCM). L'instance de coordination nationale constitue la pièce centrale de l'engagement du Fonds mondial en faveur de l'appropriation à l'échelle locale et de la prise de décision participative. Une fois la subvention approuvée, le CCM-Côte d'Ivoire supervise l'évolution en cours d'exécution.


Cette année, le montant alloué à la Côte d'Ivoire pour la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme ainsi que le renforcement du système de santé en vue de sa résilience par le Fonds mondial est de plus de 230 millions d'euros, soit un peu plus de 152 milliards de FCFA.


Cette enveloppe se répartit à titre indicatif comme suit, VIH/sida : 54 milliards FCFA, Tuberculose : 11 milliards FCFA, Paludisme : 86 milliards FCFA. Concernant le financement du Renforcement du Système de Santé (RSS), une proportion consensuelle d'au moins 10% avec les parties prenantes sera prélevée sur les 2 plus gros financements (VIH et paludisme).


Pierre N'Gou Dimba, ministre de la Santé, de l'hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a fait cette annonce aujourd'hui au cours d'une rencontre avec la presse.


 

« Au terme de l'exercice, sous la conduite du CCM-FM et les orientations du ministère, les montants arrêtés devront contribuer de façon efficiente à couvrir les besoins prioritaires ou à haut impact du pays dans la synergie d'action et l'intégration des activités. Je voudrais adresser mes vives félicitations à la Présidente du CCM-FM, Dr Solange AMETHIER et à toute son équipe pour le travail abattu en amont et particulièrement en matière de plaidoyer et de suivi stratégique », a déclaré, le ministre de la Santé.


Selon lui, ce financement devrait contribuer efficacement à relever les nombreux défis persistants dans la lutte contre ces 3 maladies et le renforcement du système de santé en vue de sa résilience.


Il s'agira, entre autres, tout en identifiant des stratégies appropriées, novatrices et à haut impacts, de tendre vers, l'élimination du paludisme tout en maintenant les acquis en matière de couverture en MILDA et de lutte antivectorielle (En témoigne l'innovation de l'activité d'épandage de larvicides à l'aide de drones), l'élimination de la tuberculose en particulier les formes résistantes, l'élimination du VIH, le renforcement du système de santé pour le rendre plus performant, résilient, accessible physiquement et économiquement et capable de gérer de manière efficiente la riposte aux épidémies.


Pierre N'Gou Dimba a rappelé que le pays a également engagé de nombreuses réformes pour améliorer le cadre de gestion du système de santé et accroître l'accès des populations à des soins de qualité. Parmi ces réformes, comme l'a indiqué le ministre, figure la mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle dont l'objectif est de protéger les populations contre les chocs financiers liés à l'utilisation des services de santé.


« Pour toutes ces réformes, l'accompagnement des partenaires du secteur de la santé est essentiel. C'est pourquoi, je profite de cette tribune qui m'est offerte, pour lancer cet appel à l'ensemble des Partenaires Techniques et Financiers ainsi qu'au Secteur privé à poursuivre leur accompagnement dans le domaine de la santé en général et en particulier dans la lutte contre les 3 maladies que sont le Sida, la Tuberculose et le Paludisme », a-t-il plaidé.


Pierre N'Gou Dimba s'est enfin félicité pour ce fructueux partenariat établi avec le FM et a souligné qu'il s'agit d'une relation privilégiée que le pays entretient depuis plus de 20 ans avec cette institution, dont l'appui financier connait une croissance exponentielle des montants mis à notre disposition d'année en année.


 

Je tiens au nom du Gouvernement ivoirien et en mon nom personnel à remercier sincèrement le Conseil d'Administration et la Gestionnaire de Portefeuille du FM. Je voudrais associer à ces remerciements l'ensemble de nos Partenaires Techniques et Financiers, ainsi que les pays amis comme la France, les USA et le Japon », a-t-il conclu.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, le Fonds mondial alloue un peu plus de 152 milliards de FCFA au pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter