Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le gouvernement annonce des enquêtes sur des allégations d'exactions attribuées à l'armée dans l'est
 

Burkina Faso : Le gouvernement annonce des enquêtes sur des allégations d'exactions attribuées à l'armée dans l'est

 
 
 
 1922 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 04 février 2023 - 07:24


Le porte-parole du gouvernement Jean-Emmanuel Ouédraogo a annoncé dans un communiqué que des investigations étaient en cours sur des accusations d'exactions contre des populations civiles attribuées à une escorte militaire dans la région de l'Est du Burkina Faso. 


En effet, ces derniers jours, des allégations de tueries opérées sur des populations civiles suite au passage d’un convoi sécurisé par des unités militaires dans la région de l’Est sont relayées sur les réseaux sociaux et dénoncé par le collectif contre I'impunité et la stigmatisation des communautés (CISC). 


Selon ces allégations, au moins 25 personnes dont des femmes et des enfants, auraient ainsi été tuées.


 

 « Le Gouvernement exprime sa compassion aux familles et aux proches des victimes. Il informe l’opinion nationale et internationale que des investigations ont été engagées pour non seulement établir la réalité des faits, mais aussi, situer les responsabilités le cas échéant », indique le communiqué du porte parole. 


Selon M. Ouedraogo, le Gouvernement reste attaché « au respect de la personne humaine et au droit à la vie. Il souligne avec force que le respect des Droits humains est l’un des piliers majeurs de l’action des Forces burkinabè engagées dans la lutte contre le terrorisme. A ce titre une batterie de mesures a été mise en place pour encadrer les opérations cinétiques sur le terrain ». 


Parmi ces mesures figurent la formation initiale et continue des personnels des forces armées en matière de Droits humains et l’opérationnalisation de cellules prévôtales au sein des unités de combat, a-t-il indiqué. 


Le gouvernement a dit rassurer que toute la chaine de commandement est sensibilisée aux questions liées au Droit International Humanitaire et que tous les chefs militaires ont été instruits d’accorder une attention particulière au respect des textes et des consignes en la matière.


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le gouvernement annonce des enquêtes sur des allégations d'exactions attribuées à l'armée dans l'est
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pouaaaaahhhhh... Je croyais que les bidasses étaient parfaits et pas comme les partenaires occidentaux qui paraît-il commettaient délibérément des exactions. Parler c'est facile. Comme quoi ces bidasses criminels terrés dans des camps militaires pendant que les populations fuient se réfugier en CIV où ils ne mangeront plus des herbes mais plutôt de la nourriture payée par le contribuable ivoirien. Au m6, avec la France le pays était gouvernable et les rebelles ne frappaient pas impunément partout. Quel est le bilan du populisme nègre ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter