Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Après l'expulsion de son chef de division, l'ONU appelle Bamako à annuler une décision « regrettable »
 

Mali : Après l'expulsion de son chef de division, l'ONU appelle Bamako à annuler une décision « regrettable »

 
 
 
 5191 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 février 2023 - 12:06

Guillaume Ngefa-Atondoko Andali




 Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a appelé lundi les autorités maliennes à annuler l'ordre d'expulsion de son plus haut représentant dans le pays, Guillaume Ngefa-Atondoko Andali


Réagissant à l'expulsion de M. Guillaume Ngefa-Atondoko Andali , chef de division des droits humains et qui se trouvait déjà hors du pays, le haut commissaire de l'ONU Volker Türk a appelé Bamako à annuler l’ordre « regrettable ».


" Je regrette profondément la décision des autorités maliennes de déclarer mon représentant, Guillaume Ngefa, persona non grata et de lui ordonner de quitter le pays dans les 48 heures », a-t-il indiqué.


 

M. Türk, chef du HCDH, a déclaré que le personnel de l’ONU ne doit jamais être menacé ou sanctionné pour avoir fait son travail qui se fonde sur la Charte fondatrice et les principes des Nations Unies.


L’ONU soutient depuis longtemps que la doctrine de la persona non grata n’est pas applicable à son personnel. C’est contraire aux obligations des États membres en vertu de la Charte des Nations Unies, y compris celles concernant les privilèges et immunités de l’ONU et de son personnel.


Le chef du HCDH a appelé de ce fait les autorités intérimaires maliennes à annuler sans délai cette décision regrettable.


Cette décision des autorités maliennes intervient après un discours violemment critiqué par la junte prononcé par une défenseure des droits humains malienne, qui a dénoncé à l'ONU la situation sécuritaire du pays et l'implication, selon elle, des nouveaux alliés russes de l'armée nationale dans de graves violations.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Après l'expulsion de son chef de division, l'ONU appelle Bamako à annuler une décision « regrettable »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter