Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Diabo, une cheffe de village exhorte les femmes à prendre leur responsabilité pour le développement Gblo
 

Côte d'Ivoire : Diabo, une cheffe de village exhorte les femmes à prendre leur responsabilité pour le développement Gblo

 
 
 
 1697 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 février 2023 - 09:05

Nanan Kouakou Amenan s'engageant pour l'émancipation (ph KOACI) 




À l'initiative de Madame Rébecca Yao, les femmes de Diabo, ont présenté le lundi 13 février 2023, les voeux de nouvel an au chef de canton Gblo-Mamela, Nanan Battey Thomas. Plus de 300 femmes conduites par Nanan Kouakou Amenan, cheffe du village de Yobouékro situé dans la commune de Diabo, avec à leurs côtés Mme Rébecca Yao, ont pris d'assaut la cour royale de Diabo dans le cadre de la présentation de voeux au chef du canton Gblo-Mamela.


 

Nanan Kouakou Amenan, marraine de la cérémonie, s'est dite très heureuse de leur belle mobilisation à l'appel de la présidente de l'association Diabo Ville Émergente Rébecca Yao. La marraine a par ailleurs étalé les prouesses de sa filleule dans tous les secteurs de développement dans la commune de Diabo.


« On voit notre fille Rébecca à l’œuvre depuis 5 ans. Elle est à l’origine de nombreux projets notamment le programme d'alphabétisation, le projet AVEC. Grâce à Rébecca Yao, les femmes rurales de Diabo travaillent désormais en coopérative. Chaque année, ces coopératives bénéficient de son soutien en matériels agricoles. L'ouverture de l'Usine des femmes à travers le projet Usifem. Son programme, opération une coopérative un hectare pour la production de maraîchers, l'achat d'anacardes des producteurs de Botro. Il y a eu les financements Coopec pour les femmes. Elle a la carrure...» a-t-elle précisé. Aussi, Nanan Kouakou Amenan a révélé que l'année 2023, est l'année de la femme et que désormais, les femmes devraient prendre leur responsabilité pour conduire le peuple Gblo de Diabo au développement.


« Cette année est l’année des Femmes. Les femmes peuvent embrasser tous les métiers. Par le passé, les hommes occupaient tous les postes de responsabilité. Mais aujourd'hui, les temps ont changé. Nous avons des femmes à la gendarmerie, à la police, machinistes, des préfets et elles sont à la tête des administrations. Moi-même, je suis une femme cheffe de Village.

Les femmes sont capables de diriger, de conduire la destinée d'un peuple...» 

s'est-elle réjouie avant de les interpeller, indiquant que « cette année 2023, année d’échéance électorale, que les Femmes se tiennent prêtes pour leur fille Rébecca Yao. Les hommes sont aux commandes depuis que le Gblo existe. Nous devons aussi être à la tête pour voir de quoi les femmes sont capables.»


Enfin, la cheffe de Yobouékro a confié la secrétaire nationale adjointe chargée du monde associatif du RHDP, Rébecca Yao, à Nanan Battey Thomas et a sollicité le soutien et l’adhésion de toutes les Femmes de Diabo pour promouvoir le leadership féminin au sein peuple Gblo. Après la remise de don composé de sacs de riz, des ignames, des cuvettes de plusieurs types de vivriers et maraîchers par dame Rébecca Yao, Nanan Battey Thomas lui a traduit toute sa reconnaissance pour la marque de considération et sa confiance qu'elle a placé en lui. Le chef canton Gblo-Mamela a saisi l'occasion pour exhorter les femmes avec insistance à s'approprier tous les projets initiés par Madame Rébecca Yao dans la commune. Pour lui, ces projets leurs permettront de s'épanouir et d'être indépendantes financièrement.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Diabo, une cheffe de village exhorte les femmes à prendre leur responsabilité pour le développement Gblo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter