Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Menace de la fermeture du collège à Godiabré (Gagnoa), pour le Maire  Yssouf Diabaté, sa Municipalité est fautive dans l'affaire
 

Côte d'Ivoire : Menace de la fermeture du collège à Godiabré (Gagnoa), pour le Maire Yssouf Diabaté, sa Municipalité est fautive dans l'affaire

 
 
 
 1611 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 mars 2023 - 12:26

Le Maire Yssouf Diabaté lundi à Gagnoa (Ph KOACI) 


Lors d'une conférence de presse qu'a animée le Maire de la commune de Gagnoa Yssouf Diabaté le lundi 13 Mars 2023 à son cabinet, il a affirmé sans ambages que c'est la mairie qui est fautive de la fermeture du collège municipal de Godiabré, le lundi 6 Mars dernier, constaté KOACI sur place dans la région du Gôh.


Selon lui, en 2014 pendant la dernière mandature du maire Bamba Médji, un accord avait été trouvé entre la Fondation ATEF OMAÏS et la mairie de Gagnoa pour la construction d'un collège municipal.


À ce propos, la contribution de la municipalité devrait être d'offrir un site de près de 10 hectares pour la réalisation de ce noble projet. C'est ainsi que les villages de Godiabré et de Tipadipa ont été approchés. Le premier village cité a pu offrir deux hectares et le second huit hectares. 


 

Les dix hectares acquis, la Fondation ATEF OMAÏS a bâti cet édifice de plus de 4 milliards sans perdre du temps. Cela en guise de remerciement à cette ville qui a pratiquement tout donné à cette famille libanaise. Mais le hic se situe jusqu'à ce jour à la purge des droits couturiers qui n'ont jamais été payées aux différents propriétaires terriens. 


Après plusieurs démarches auprès des autorités municipales, administratives et préfectorales restées sans suite favorable depuis 2014, la famille Zogbeu du village de Tipadipa a bien voulu se faire entendre le lundi 6 Mars dernier, en fermant l'accès du collège municipal de Godiabré au grand désarroi des élèves. Accusé par tous sur les réseaux sociaux, le Maire Yssouf Diabaté a bien voulu clarifier les choses. 


« Pendant la passation de charge entre le Maire sortant Bamba Médji et mon équipe en 2018, il n'a été mentionné nulle part cette situation de purge impayée aux propriétaires terriens de Godiabré et de Tipadipa. Mais comme l'administration est une continuité et vu le bon comportement de nos parents qui ont été vraiment trop patients, nous allons demander au préfet de nous aider à les rencontrer pour qu'une solution soit trouvée. Il est très important de rappeler qu'à l'heure actuelle, la mairie de Gagnoa ne peut plus inscrire ce dossier dans son budget triennal qui est déjà bouclé jusqu'en 2024. Si cette dette de près 100 millions de purges des droits couturiers doit être payée, c'est à partir de 2025. Mais il y a une autre procédure que nous pouvons mener auprès du Gouvernement ivoirien. Il s'agit de bien monter un dossier de subvention exceptionnelle pour que le Premier Ministre prenne ce dossier en charge afin de le soumettre au Chef de l'État. En tout cas, nous ferons de notre possible pour avoir gain de cause », a-t-il fait remarquer.


 Il a poursuivi en ces termes : « Nous serons obligés d'en discuter en conseil municipal pour inscrire cette dette dans notre budget triennal à partir de 2025. Si les villageois ont fermé le collège municipal le lundi dernier, c'est la faute à la mairie qui n'a pas inscrit ce dossier dans son budget triennal », s’est-il indigné.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Menace de la fermeture du collège à Godiabré (Gagnoa), pour le Maire Yssouf Diabaté, sa Municipalité est fautive dans l'affaire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter