Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Compendium des compétences féminines, 10 ans après, Euphraise Yao dresse le bilan des acquis et vise 5 millions de femmes pour les années futures
 

Côte d'Ivoire : Compendium des compétences féminines, 10 ans après, Euphraise Yao dresse le bilan des acquis et vise 5 millions de femmes pour les années futures

 
 
 
 2426 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 mars 2023 - 00:08

Euphrasie Yao Kouassi mardi à Abidjan



Officiellement lancé le 04 octobre 2011, le Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire (COCOFCI), poursuit son petit bonhomme de chemin sous la houlette de la ministre Euphrasie Yao Kouassi, titulaire de la chaire UNESCO, qui en est la coordinatrice.


Invitée de la rencontre hebdomadaire du Centre d'informations et de Communication Gouvernementale (CICG), dénommée Tout savoir sur, elle a fait un grand déballage sur le Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire, ce mardi 28 mars 2023.


Initié pour rehausser le rôle ou la place des femmes à tous les niveaux, dans tous les secteurs d'activités, sans distinction de parti politique, de religion, d'ethnie, de race, le COCOFCI prend en compte toutes les couches socio-professionnelles, y compris les femmes en zone rurale.


Selon la ministre Euphrasie Yao Kouassi, le Compendium concrètement a quatre (04) cibles, à savoir les femmes cadres de haut niveau ayant au moins un niveau de BAC+4, les jeunes filles ayant des compétences à affirmer, les femmes de tous les niveaux et leaders dans leurs domaines et les femmes de la diaspora.Il cultive des valeurs comme l'amour, la solidarité et l'audace.


Le Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire qui enregistre à ce jour dans sa base de données 17.485 membres adossées à un annuaire regroupant plus de 1000 femmes cadres de haut niveau, ambitionne de compter d'ici à quelques années, 5 millions de femmes.


 

« Nous avons une base de données qui est en pleine campagne. Notre objectif, c'est d'atteindre 5 millions de femmes d'ici aux prochaines années, de sorte que leurs visibilités, leurs participations et leurs leaderships soient sus dans tous les domaines », a-t-elle déclaré.


Pour ce faire, elle a invité les femmes de Côte d'Ivoire, toutes couches sociales confondues et de tous les domaines, à se mettre en lumière, en s'inscrivant sur la base de données du COCOFCI, via la plateforme numérique (competencesfeminines.gouv.ci).


Après onze ans d'existence, la coordinatrice du COCOFCI, dit avoir mené plusieurs actions de sensibilisation et de plaidoyers dans les zones rurales en faveur des femmes qui y vivent.


« Plus de 5000 femmes ont été boostées mentalement, nous sommes allées leur dire qu'elles sont capables d'être des leaders dans leurs domaines d'activités », a-t-elle ajouté.


Elle a également tenu à communiquer aux médias quelques acquis obtenus depuis l'existence du Compendium. « Dix ans après son lancement, le Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire, s'avère un modèle inspirant et impactant en Côte d'Ivoire, en Afrique et dans le monde. Selon une étude réalisée par le cabinet d'évaluation externe sur un échantillon de 378 femmes inscrites au Compendium, l'impact positif sur elles est manifeste. Il ressort des résultats que pour les femmes, le COCOFCI participe fortement à la promotion du leadership féminin, en renforçant la visibilité de leurs compétences à 97%, leurs capacités en matière de leadership à 96%".


Et de poursuivre : «le COCOFCI a un impact sur le développement des femmes, notamment la confiance en soi (84%), le sentiment de valorisation sociale (82%) et l'épanouissement (76%) ».


 

La Coordinatrice a en outre, relevé le rôle important joué par le Compendium dans l'augmentation du nombre de femmes candidates aux législatives. « Grâce au programme du Compendium, nous sommes passés de 105 femmes candidates en 2011 (soit 10, 5%), à 328 candidates en 2016 (soit 12,27%) puis à 452 en 2021(soit 14, 54%) », a-t-elle fait remarquer.


De plus, le COCOFCI, prend une part active dans la lutte contre les injustices et les discriminations qui sont encouragées, voire tolérées au sein de la société.


« Une politique qui prend en compte le genre est une politique qui analyse, de façon comparative, la situation des femmes et des hommes, identifié les sources d'inégalités et vise à les corriger », a-t-elle indiqué.

Notons aussi que le COCOFCI a récolté plusieurs lauriers au niveau international. En 2018, il a été déclaré meilleur programme africain de valorisation des compétences féminines à Addis-Abeba en Ethiopie. Il a également été primé pour son rôle dans le processus de réconciliation et de la paix en Côte d'Ivoire. De plus, des institutions telles que l'Unicef, le PNUD, l'Union Africaine, l'Onu femmes, l'OCDE et bien d'autres, ne manquent de compliments à l'endroit du COCOFCI.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Compendium des compétences féminines, 10 ans après, Euphraise Yao dresse le bilan des acquis et vise 5 millions de femmes pour les années futures
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Une bonne à rien celle là comme ses deux frères, la marmaille Pdci qui blague Ouattara...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter