Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, paiement d'indemnités de correction et autres primes via TrésorPay-TrésorMoney, pourquoi tant d'agissements ?
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, paiement d'indemnités de correction et autres primes via TrésorPay-TrésorMoney, pourquoi tant d'agissements ?

 
 
 
 5120 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 21 avril 2023 - 13:22

L'entrée de la Trésorerie générale de Bouaké Nord (ph KOACI) 



Alors que les plus hauts dirigeants ivoiriens par l'entremise du Trésor Public, multiplient les efforts pour assainir l'économie du pays à travers des systèmes technologiques innovant, des personnes, nostalgiques de systèmes archaïques, et pouvant s'en servir pour spolier des institutions et honnêtes citoyens, s'adonnent à une sorte de campagne de sabotage de l'immense travail de Monsieur Assahoré Konan Jacques, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, qui s'inscrit dans la dynamique de la Côte d'Ivoire solidaire prônée par le Président Alassane Ouattara.


En effet, il s'agit d'individus véreux qui s’immiscent de façon frauduleuse dans le processus de paiement des factures, des bourses scolaires et estudiantines, des indemnités de corrections et des primes. Leurs agissements consistent pour certains, à inscrire des noms fictifs sur la liste des vrais bénéficiaires d’un paiement donné. D’autres exigent des commissions, et cela n’est pas à discuter, sur le montant perçu à chaque bénéficiaire. Le milieu scolaire et estudiantin en est une illustration parfaite. C’est la même approche dans le milieu des fournisseurs de l’Etat. Les enseignants n’échappent pas à cette pratique honteuse. Surtout au niveau du paiement des indemnités de correction.


Face à ces pratiques malsaines qui causent d’énormes préjudices financiers aux vrais bénéficiaires et même qui entachent les efforts de bonne gestion des finances publiques, l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, a décidé de prendre ses responsabilités afin de mettre fin aux activités de ces réseaux mafieux. C’est dans cette dynamique de recherche de solution que le Trésor Public a eu l’ingénieuse idée de mettre en place sa plateforme numérique et sécurisée TrésorPay-TrésorMoney.


 

Cette plateforme, selon la direction du Trésor Public, est fonctionnelle et produit déjà de bons résultats. 

Accessible à partir de la syntaxe *760#, TrésorPay-TrésorMoney vise à faciliter la vie des citoyens dans leur interaction avec l’Etat en évitant les longues files d’attentes devant les guichets du Trésor Public et contribuer à la transparence et à la lutte contre la corruption en réduisant de façon significative, le maniement d’espèces. Le bénéficiaire reçoit sur son compte TrésorMoney la totalité du montant qui lui est dû. Ce n’est qu’au retrait qu’une retenue, du reste conventionnel, de 1%, est opérée dans le point de distribution de la monnaie pour couvrir les frais du réseau de distribution tenu par le prestataire.


Au regard de ce qui précède, l'on se demande qu'elles sont les mains obscures derrière ces agissements ? Une action savamment orchestrée par des politiciens en mal de positionnement n'est pas à exclure. Car, depuis sa désignation comme candidat des Houphouëtistes du RHDP pour les régionales dans le Gbêkê, des cadres du parti dans l'ombre, tenteraient par tous les moyens, de discréditer le colossal travail fourni par le puissant DG dans cette régie financière.


Pourtant, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, avec à sa tête le natif de Boukébo, dans la dynamique de la modernisation de l’Administration publique et de la gestion transparente des deniers publics, a mis en place TrésorPay-TrésorMoney une plateforme électronique de recouvrement des recettes et de paiement des dépenses de l’Etat. De façon pratique, cette plateforme permet au Trésor Public, de dématérialiser et sécuriser la perception des recettes des diverses taxes, recettes fiscales et non fiscales, améliorer la mobilisation des ressources internes et leur disponibilité immédiate, réduire considérablement l’utilisation des fonds en numéraire, effectuer tous les paiements au profit des bénéficiaires et partenaires via cette plateforme électronique, sans intermédiaires.


 

Ce qui a créé des grincements de dents chez des manifestants, se réclamant enseignants, réunis dans les locaux de la Trésorerie générale de Bouaké Nord le mercredi 19 avril 2023. Suite à leur mouvement de colère, une rencontre entre les manifestants, le Trésorier Général de Bouaké Nord et le préfet de région Tuo Fosié s'est tenue ce jeudi 20 avril 2023 chez le préfet Tuo Fosié.


Tuo Fosié a, au terme des échanges, invité les manifestants à la patience. Il a fait savoir que jusqu'à la semaine prochaine, une suite sera donnée à leur revendication.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, paiement d'indemnités de correction et autres primes via TrésorPay-TrésorMoney, pourquoi tant d'agissements ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter