Guinée Bissau Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée-Bissau : Législatives dans le calme, les électeurs aux urnes un an après la dissolution du parlement
 

Guinée-Bissau : Législatives dans le calme, les électeurs aux urnes un an après la dissolution du parlement

 
 
 
 1917 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 juin 2023 - 11:05

Umaro Sissoco Embalo




 Un an après la dissolution du parlement, les Bissau-Guinéens étaient attendus dimanche pour élire leurs députés.


Dans le calme, les électeurs se sont rendus aux urnes dimanche pour renouveler leur Assemblée nationale, dissoute il y a plus d'un an par le chef de l'État Umaro Sissoco Embalo suite à des accusations de corruption.


 

Vingt-deux partis se disputent 102 sièges, avec environ 884 000 personnes inscrites pour voter.


Trois partis dominants, dont le parti Madem G15 d'Embalo, se partagent la quasi-totalité des sièges à l'Assemblée nationale. Les deux autres partis sont le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) et le Parti pour le renouveau social (PRS).


Dès 7 H GMT, les bureaux de vote étaient ouverts jusqu'à 17 h.


Les bureaux de vote ont ouvert à 7 h (GMT et locales). Les 884 000 électeurs inscrits pourront voter jusqu'à 17 h.


Les observateurs de l’Union africaine, qui ont assisté au dépouillement, estiment que le vote s'est déroulé dans le calme


 

 « Nous avons apprécié l'ordre dans lequel l'acte électoral a évolué, dans la paix, sans violence. Il y a même eu une bonne coopération entre les représentants des partis politiques », témoigne Joachim Chissano, le chef de cette délégation.


Les résultats devraient commencer à tomber dans 48 H.


Victime d'une tentative de coup d'État le 1er février 2022, le chef de l'État Umaro Sissoco Embalo, président en exercice de l'organisation des États ouest-africains, avait dissous l'Assemblée nationale en mai 2022 en raison de divergences persistantes ne pouvant être résolues" avec le Parlement, devenu selon lui un espace de guérilla politique et de complot.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Donnez-vous du crédit à ce rapport qui explique que des "djihadistes" se seraient enrichis entre 2019 et 2021 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les importateurs de riz créent-ils une inflation en bloquant leurs st...
 
3498
Oui
89%  
 
410
Non
10%  
 
18
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Guinée-Bissau : Législatives dans le calme, les électeurs aux urnes un an après la dissolution du parlement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter