Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de cacao, vers le renforcement du dispositif sécuritaire aux frontières ?
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de cacao, vers le renforcement du dispositif sécuritaire aux frontières ?

 
 
 
 3030 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 décembre 2023 - 16:30

Le Conseil café cacao (CCC) se donnerait les moyens adéquats à mettre fin au trafic du cacao vers les pays voisins de la Côte d’Ivoire.


Selon des informations de sources concordantes, le Directeur Général du Conseil, Yves Brahima Koné, a saisi les Ministres de la Défense, Téné Birahima Ouattara, et son collègue de l’intérieur et de la sécurité, le Général Vagondo Diomandé, afin de renforcer le dispositif sécuritaire face à la recrudescence de la contrebande de fèves.


La fuite du cacao ivoirien vers les pays limitrophes crée un important manque à gagner pour le pays.


Les Ministres de la Défense et de la Sécurité auraient donné leurs accords au Conseil Café Cacao pour mettre fin au trafic du cacao, en renforçant leur dispositif aux frontières ouest, est et nord.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Liberer des criminels sous l'égide de la "réconciliation", bonne innitiative ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité...
 
3132
Oui
57%  
 
2229
Non
41%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de cacao, vers le renforcement du dispositif sécuritaire aux frontières ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter