Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : 2024 sera une année de « combat » avec l'amplification de la lutte contre les groupes armés, assure le capitaine Traoré
 

Burkina Faso : 2024 sera une année de « combat » avec l'amplification de la lutte contre les groupes armés, assure le capitaine Traoré

 
 
 
 5360 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 décembre 2023 - 21:06

Traoré


Le président du Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a assuré que l'année 2024 verra l'amplification de la lutte contre les groupes armés terroristes, notamment avec la réorganisation de l'armée avec à la clé la création d'une brigade de combat. 


Vêtu de son treillis militaire, le ton martial, le capitaine Traoré s'est exprimé pour la première fois depuis le palais présidentiel, assis face caméra pour son discours à la nation. 


Selon le chef de l'État burkinabè, « 2023 a été une année au cours de laquelle nous avons fait une analyse profonde de la situation du Burkina Faso ».


Au cours de l'année écoulée, « nous avons posé un diagnostic profond des maux qui minent le Burkina Faso ; ce qui a amené à prendre des décisions importantes. Ces décisions ont été de briser les premières chaînes de l'esclavage, de l'impérialisme, du néocolonialisme », a-t-il déclaré. 


 

Il a alors assuré que « 2024 sera une année au cours de laquelle nous allons continuer ce combat. Nous allons continuer à briser les chaînes de l'esclavage, à briser les chaînes du néocolonialisme qui nous empêchent de connaître le bonheur ». 


 « Au cours de cette année 2024, nous allons poursuivre les efforts de reconquête du territoire et amplifier la lutte. C'est pour cela qu’au niveau de la Défense, nous verrons la création de la première brigade de combat que nous avons dénommée, la Brigade spéciale d'intervention rapide qui regroupera les différents bataillons d'intervention rapide, un groupement de forces spéciales et un groupement spécifique », a indiqué le capitaine Ibrahim Traoré.


 « Cela s’inscrit toujours dans le sens de la réorganisation de notre armée, de sa réarticulation, de la relocalisation des différentes forces en mesure de faire face à la situation sécuritaire. Un plan d'équipement stratégique et un plan de réorganisation des différentes forces a vu le jour en 2023 », a-t-il ajouté. 


Selon lui, « cela va se concrétiser en 2024 par l'arrivée de nouveaux moyens lourds de protection et l'augmentation de la puissance de feu des unités combattantes » . 


 

 « En plus de ce volet, a poursuivi le capitaine Traoré, il faut savoir que 2024 sera aussi une année de défis parce que nous nous sommes fixés des objectifs dans le domaine de la reconquête et aussi pour le retour des Personnes déplacées internes dans leurs localités et leur sécurisation ».


 « Nous restons convaincus de notre trajectoire, de la ligne que nous avons adoptée. Il n'y a pas mieux que cet itinéraire que nous avons emprunté pour notre liberté, pour notre souveraineté et pour que le Burkina puisse prospérer. Nous sommes convaincus et avec le peuple burkinabè, nous sommes rassurés plus que jamais que le combat que nous menons est noble pour le Burkina Faso, pour l'AES (Alliance des États du Sahel) et pour l'Afrique tout entière », a conclu le président burkinabè.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : 2024 sera une année de « combat » avec l'amplification de la lutte contre les groupes armés, assure le capitaine Traoré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-Voilà des voeux dignes d'un chef de pays cibles de vautours impérialistes, contrairement à Dramane qui récite des banalités. -C'est après diagnostics qu'il annonce les décisions qui s'imposent. -Quand on est une POULE MOUILLÉE, un POLTRON,...c'est indigne de postuler à des postes de responsabilité dans des pays comme les nôtres.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
eh biscuit tu es encore ici a insulter ADO looool !!!vraiment c'est dur la democratie lol , bon courage deh mon petit en plus comme ca se presente on dirait que tu vas encore prendre un mandat donc reserve ta salive lol !! Bonne anée bon courage dans tes projets ca va aller lol !!!!!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter