Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En prélude à la CAN 2023, assainissement de la ville de Yamoussoukro, 500 engins enlevés sur les voies, 2000 abris précaires encombrants le domaine public détruits
 

Côte d'Ivoire : En prélude à la CAN 2023, assainissement de la ville de Yamoussoukro, 500 engins enlevés sur les voies, 2000 abris précaires encombrants le domaine public détruits

 
 
 
 3399 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 janvier 2024 - 16:43



Le Gouvernement ivoirien à travers le ministère de l'Hydraulique, de l'assainissement et de la salubrité a entrepris des actions en vue de la libération des emprises occupées anarchiquement durant la période de la Coupe d'Afrique des nations (CAN).


Après Abidjan, des membres du cabinet du ministre Bouaké Fofana se sont rendus à l’intérieur du pays, notamment dans les villes de Bouaké, Korhogo et Yamoussoukro qui abritent également la compétition, pour se rassurer que cette opération est bien menée.


Chef de délégation, le Directeur de cabinet du ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement a reçu l’assurance à Yamoussoukro, Bouaké et Korhogo, que les préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023, en matière d’assainissement et d’accès à l’eau potable, dans les villes qui vont accueillir les compétitions, du 13 janvier au 11 février 2024 vont bon train.


 

Drissa Diomandé, Directeur de cabinet du ministre Bouaké Fofana, s'est rendu à l'usine de traitement d'eau à Yamoussoukro, puis à l'exhaure de Zambakro, ou encore au barrage de la Loka, près de Bouaké pour s'enquérir des efforts consentis par l'État, à l'effet d'améliorer la desserte en eau. Il s'est félicité du succès de l'opération de libération des artères de la capitale politique ivoirienne et du niveau de l'assainissement de la ville.


Ce sont au total, 500 engins qui ont été enlevés sur les voies, 2000 abris précaires encombrants le domaine public détruits à Yamoussoukro.


A Bouaké, sur la A3, près du corridor Nord, Drissa Diomandé et sa délégation ont été témoins de la démolition des ateliers et magasins de fortunes sur la voie publique. Au cours de ces différentes visites, le système d'alimentation des stades Charles Konan Banny de Yamoussoukro et de la Paix de Bouaké ont été testés. Les salles d'eau, les vestiaires, les salon VVIP, les salles de presse ..tous ont été inspectés par la délégation du Directeur de cabinet.


Le Directeur de Cabinet a insisté auprès du Corps Préfectoral sur la nécessité de l'appropriation de la lutte contre l'orpaillage clandestin qui pollue dangereusement les cours d'eau, spécifiquement le fleuve Bandama.


 

À Korhogo, dernière étape de sa visite de terrain, Drissa Diomandé, en compagnie du Préfet de la région du Poro, préfet du département de Korhogo, André Ekponou Assoumou, s'est rendu dans l'enceinte du stade Amadou Gon Coulibaly, afin de vérifier, le circuit d'alimentation d'eau dans les vestiaires, les salles d'eau, les différents salons du stade.


Le Directeur de cabinet et sa délégation se sont ensuite rendu à l'Hôtel CAN, puis au barrage de Koko, pour apprécier l'opération d'extraction des tonnes de sables et de détritus qui amenuisent et polluent cette retenue d'eau, destinée à être traitée pour renforcer la desserte de la ville. Le canal du centre-ville agressé par des ordures a été visité par Drissa Diomandé qui a ordonné le traitement du site et a demandé aux éléments de la Brigade de l'Assainissement et de Salubrité (BAS) de libérer ces emprises et d'amender toute personne qui y jetterait des déchets.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En prélude à la CAN 2023, assainissement de la ville de Yamoussoukro, 500 engins enlevés sur les voies, 2000 abris précaires encombrants le domaine public détruits
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Or donc le gouvernement sait très bien que les engins stationés aux abords des voies ainsi que les commerçants installés sur les trottoirs est un véritable danger pour la population. Il a fallu organiser la CAN pour comprendre cela. Pourquoi tant de haine ?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter