Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bénin : Patrice Talon condamne les sanctions de la CEDEAO et se prononce sur la situation au Sénégal: «C'est regrettable»
 

Bénin : Patrice Talon condamne les sanctions de la CEDEAO et se prononce sur la situation au Sénégal: «C'est regrettable»

 
 
 
 5074 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 février 2024 - 10:16

Patrice Talon



 


Le Président béninois Patrice Talon a réitéré sa volonté de ne pas briguer un troisième mandat tout en se prononçant sur la situation qui prévaut au Sénégal.


 Lors d'une conférence de presse, le chef de la l' Etat béninois Patrice Talon a déclaré jeudi qu'il ne représenterait pas à la fin de son mandat qui s'achève en 2026.


«Je ne veux pas qu’on touche à une seule virgule de la constitution. Je l’ai dit aux Députés de la mouvance. Je ne demande aucune révision. La question de 3ème mandat est derrière nous. Le Bénin est un autre pays. Nous avons tourné cette page», a déclaré le président béninois mettant un terme aux rumeurs sur un troisième mandat évoqué par plusieurs acteurs politiques.», a affirmé le locataire du palais de la Marina jeudi.


 

 Une occasion pour le Président de se prononcer sur la crise au Sénégal où le report de la présidentielle divise la classe politique et jusqu' au camp de la mouvance Présidentielle.


"Ce qu’on observe au Sénégal est regrettable», a lancé M.Talon. Ce pays de l’Afrique de l’Ouest, qui, jusqu’ici était encore exemplaire sur le plan de la démocratie et de l’alternance au pouvoir, a perdu cette réputation suite aux derniers événements. En effet, le président Macky Sall a dans un premier temps annulé les élections présidentielles avant de s’offrir un bonus à la tête de son pays." a-t-il estimé .


 Il est également revenu sur les sanctions de la CEDEAO qui perdurent contre des pays dirigés par des militaires  notamment le Mali, le Niger, le Burkina Faso .


« Les sanctions ne sont pas faites pour durer éternellement. Nous sommes les premiers à souhaiter la fin des sanctions. Si elles doivent aboutir à la division des peuples, il faut tout laisser tomber, faire la paix entre les organes pour préserver la paix entre les peuples », a-t-il déclaré.


 

Ces pays ont annoncé récemment leur retrait de l' organisation ouest africaine .


Fin décembre 2023, le Bénin a décidé de son côté de lever la suspension des importations de marchandises transitant vers le Niger par le port de Cotonou, après cinq mois de sanctions ouest-africaines appliquées en réponse au coup d'Etat survenu dans le pays .



 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Bénin : Patrice Talon condamne les sanctions de la CEDEAO et se prononce sur la situation au Sénégal: «C'est regrettable»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Faux cul va!!!! Tu t'es rendu compte que ces sanctions sont contre productives pour ton pays et tu te mets depuis un mois dans une posture de montrer aux gouvernants nigériens, lesquels refusent de revenir au port de Cotonou dont ils en sont les clients à 87%, que tu regrettes ta décision et que tu souhaites qu'ils reviennent. Mais ils t'ont déjà dit non et resteront sur leur position. C'est une question de dignité nationale et humaine. Vous allez tous comprendre. Qui sont les principaux clients du port autonome d'Abidjan ? Maliens et Burkinabè. Et vous les chassez bêtement avec des motifs loufoques pour faire plaisir à votre chef macron. Rappellez vous : Laurent bamba avait fait la même chose avec le Burkina Faso avant d'y envoyer Marcel Gossio à l'époque directeur du port aller négocier avec eux. On ne gouverne pas avec les émotions. Allons seulement
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter