Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Renforcement de la Transformation digitale et de la Sécurité sanitaire, la   BID appui le gouvernement à hauteur de 80. 240 000 Euros
 

Côte d'Ivoire : Renforcement de la Transformation digitale et de la Sécurité sanitaire, la BID appui le gouvernement à hauteur de 80. 240 000 Euros

 
 
 
 1647 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 février 2024 - 21:54




Le Gouvernement ivoirien bénéficie d'un financement d'un montant de quatre-vingt millions deux cent quarante mille 80 240 000 Euros sous forme combinée d'un prêt ordinaire et d’une Vente à tempérament de la Banque Islamique de développement (BID) pour financer le Projet de Renforcement de la Transformation Digitale et de la Sécurité sanitaire dans les structures de santé en Côte d'Ivoire (PRTDS).


Ce projet comprend six (06) composantes, dont les quatre premières sont les principales et les suivantes des composantes transversales. Il s'agit du renforcement de la résilience et de la gouvernance du système de santé, de la mise en place des infrastructures numériques et outils de santé digitale, de l'amélioration de l'accès et de la qualité des services de santé maternelle, infantile et du 3ème âge, de l'appui à la coordination de projet, de l'audit financier et de la composante d'intervention d'urgence en cas d'urgence (CERC).


 

Dans le cadre de la composante « appui à la coordination du projet PRDTS », il est prévu des sessions du Comité de Pilotage (CoPil), qui est l'instance de décisions et d'orientation stratégique du PRDTS. 


La première session de ce Comité de pilotage s'est tenue ce vendredi 09 février 2024, dans la salle de conseil du ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle (MSHPCMU), sous la présidence du ministre Pierre N'Gou Dimba.


Cette 1ère séance du CoPil vise essentiellement à mettre tous ses membres au même niveau d'information sur l'état d'avancement du projet, à ce jour, la présentation de la proposition de plan de travail budgétisé de l'année (PTBA) 2024. De manière spécifique, il s'agissait de faire une présentation du projet pour rappeler le contenu des composantes du projet, leurs objectifs, les résultats attendus et les approches pour les réalisations, présenter l'état d'avancement des activités de mise en place du PRTDS, présenter la procédure de fonctionnement du Comité de Pilotage, soumettre les activités du PTBA à l'appréciation des membres du CoPil et échanger sur chaque point présenté au cours des discussions ouvertes.


Au terme de cette rencontre du jour, le ministre Pierre N'Gou Dimba a déclaré que ce projet va renforcer le dispositif dans le flanc ouest qui fait frontière à la Guinée et au Libéria et mettre à niveau le plateau technique mais également aller à l'innovation.


Selon lui, les objectifs majeurs de ce projet sont la qualité de soins, l'accessibilité et la sécurité sanitaire. Il a affirmé que l’état d'avancement des démarches administratives, opérationnelle et technique est vraiment intense.


 

« Il y a beaucoup de recrudescences d'épidémies, Ebola, COVID-19 etc sur tout le flanc ouest qui fait frontière avec la Guinée et le Libéria. En même temps au niveau des indicateurs des santés maternelles et infantiles, les résultats ne sont pas très bons. Il était important de renforcer notre dispositif dans cette zone et remettre à niveau le plateau technique mais aller à l'innovation. Voilà le sens de ce projet qui est parrainé par la BID et l'Etat de Côte d'Ivoire. Les objectifs majeurs sont la qualité de soins, l'accessibilité et la sécurité sanitaire. L’état d'avancement des démarches administratives, opérationnelles et techniques est vraiment intense. Nous allons à partir de ce comité donner des orientations pour que les choses s'accélèrent, pour que sur le terrain se matérialise le résultat. Nous avons voulu que les gens soient efficaces. Nous avons suggéré l'utilisation des outils modernes tels que les réunions virtuelles pour aller vite en prenant en compte l'expérience locale. Pour la qualité des soins, nous avons voulu que la formation soit pratique et digeste en même temps qu'elle permet d'atteindre les résultats attendus », a précisé, le ministre de la Santé.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Renforcement de la Transformation digitale et de la Sécurité sanitaire, la BID appui le gouvernement à hauteur de 80. 240 000 Euros
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter